Révision constitutionnelle : Tréta reprend pied !

0

Alors qu’on le pensait en minorité, le Docteur BocariTréta renaît de ses cendres. En faisant notamment de son cheval de bataille le projet qui a jadis constitué la plus cinglante défaite du pouvoir pendant le premier mandat présidentiel.

Autour de lui ont convergé les députés des partis politiques de la majorité présidentielle et les cadres tous alliés à IBK lors des assises de l’EPM. Bref, au cœur du jeu le président BokaryTreta, numéro 1 du RPM, qui a sauté sur les enjeux du projet référendaire. Lequel projet alimente à nouveau les débats et est devenu un challenge pour Treta après une année 2018 des plus mitigées : rejet dans son fief naturel de Ténenkou, bras de fer avec l’honorable Moussa Timbiné autour de sa candidature aux législatives, débauchage de ses élus par l’ASMA, etc.

Pourtant tous les soutiens politiques du président IBK avaient répondu à son appel au CRES (Centre régional de l’énergie solaire) pour les premières assises de l’EPM consacré a une démarche ayant en son temps tenu en haleine les médias et la société civile. «Jamais un projet n’a fait autant d’écoutes citoyennes», a lancé BokaryTréta en saluant la forte mobilisation pour un chantier non des moindres de la démocratie malienne. Les insuffisances étant nombreuses dans la Constitution de 1992, la réactualisation en vue est donc logique avec de nouvelles institutions comme le Sénat. Le regard croisé entre la future constitution et l’Accord d’Alger sont cruciaux a laissé entendre le président de l’EPM assez confortable dans une posture qui le remet en selle et le met désormais en position de force. Il annonçait déjà aux mêmes assises être en lien étroit avec l’opposition. De quoi faire déchanter ses  détracteurs surtout par sa présence au soir du jeudi 17 janvier 2019 dans les locaux de l’URD. Cette fois c’est bien avec son vis-à-vis notamment Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition que les échanges autour de la vie de la nation ont lieu.

D’une part le projet de révision mais aussi la main tendue du Chef de l’Etat, même si le président de l’URD a tenu à insister sur la différence entre un cadre d’échanges avec le RPM et les rapports avec le président de la République.

Quoi qu’il en soit, la rencontre tant attendue a bien eu lieu et Dr Tréta a effectué le déplacement en tant que demandeur. Ce qui pourrait bien décanter les clivages politiques et conduire à une éventuelle synergie en vue des réformes institutionnelles qui s’imposent au Mali. Comme pour donner tort à ceux qui voyaient le Directeur de campagne du candidat IBK relégué en seconde division, sa persistance et sa détermination commencent à porter leurs fruits.

A un point tel que le Premier Ministre perçu naguère comme unique capitaine à bord du bateau de la majorité a senti du répondant en face. Autant dire que BokaryTreta n’a pas fini de faire parler de lui surtout qu’il pourrait avoir plus d’un tour dans son sac pour être au cœur des actions des schémas présidentiels.

Drissa KEÏTA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here