Soumaïla Cissé, Président du parti de l’URD : «Nous nous battons pour les élections et non pour une transition»

19
Soumaïla Cissé

Ce sont  le propos de Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition, président de l’Union pour la République et la Démocratie (Urd), le 23 décembre dernier, à l’hôtel Olympe lors d’une rencontre avec les élus municipaux de son parti. 

Concernant les élections présidentielles de l’année prochaine, le chef de file de l’opposition martèle qu’il n’y aura pas une transition mais une élection. « Nous nous battons pour  les élections et non pour une transition. Nous ne ferons pas une transition avec ceux qui ont échoué. D’ailleurs, ce n’est pas envisageable d’aller en transition. Nous irons en élections et nous allons gagner», déclare-t-il.

S’adressant aux maires, le président du parti de la poignée dira qu’il n’y a pas de parti sans les maires. Puis, il a invité les maires à s’investir dans la région qui est le seul moyen de développer le pays. « Le temps est terminé de centraliser tout à Bamako », fulmine-t-il. Selon lui, l’URD est un parti qui attire et qui crée de l’espoir. Malgré son statut de l’opposition, le parti enregistre l’adhésion des personnalités de marque, soutient l’honorable Soumaïla Cissé. « La tâche qui nous attend est énorme», lance-t-il.

S’agissant de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, Soumaïla Cissé soutient que le président de la République est sans vision ni programme. « Nous, nous réfléchissons, nous avons un programme. Avec les partenaires nous allons faire une discussion intelligente pas avec servilité », déclare le président de l’Urd. Pour le porte-parole des maires de l’URD, Kalilou Samaké, les quatre années qu’ils viennent  de vivre n’auront été qu’illusion, tromperie, gabegie, clientélisme, désespoir. « Le flambeau, il est à  bout de portée l’URD dont nous portons dignement les couleurs. Le temps a permis de donner raison à notre parti et à tous ceux qui étaient sceptiques, craintifs et dépassés par les évènements », souligné-t-il

« ATT est le bienvenu, après être poursuivi pour haute trahison par le régime actuel »

Pour une énième fois, le chef de file de l’opposition n’a pas raté le régime pour sa ‘’volteface’’ par rapport au retour de l’ancien président Amadou Toumani Touré. Pour lui, le régime joue encore à la récupération politique pour avoir poursuivi le même président. « Ce régime dit non et oui en même temps. Ils ont poursuivi ATT pour haute trahison aujourd’hui, il est rentré au pays en héros. Sinon avant, l’opposition a été chargée par la population de Mopti pour réclamer  le retour d’ATT. Nous avons réclamé le retour d’ATT pendant que le régime le poursuivait pour haute trahison. Ce qui a occasionné la mise en place de la Haute cour de justice ».

L’occasion était bonne pour lui de révéler que Amadou Toumani Touré a été à son côté lors du mariage religieux de son fils à Dakar, le dimanche 17 décembre dernier. A en croire le challenger d’IBK au second tour de l’élection présidentielle de 2013, le mensonge et la tricherie ne construiront pas le Mali.

Modibo L Fofana

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. IBK avant d’arriver à COULOUBA le nord a été déjà brûlé et le centre en fumé .

  2. On demande à cet Docteur en Corruption de publier les coordonnées GPS des puits au Sénégal. On ira vérifier si c’est UEMOA qui a créé ces puits et au temps de ce MALHONNÊTE.

  3. N’DA TE’ NI KOUMA LA!!!! SOUMI LE PLUS HONNETE?????
    Ma Cherie Djene’ Toure’ de NY est deja tres fache’e contre moi pour des raisons que je ne dirai pas ici. Je n’aime pas augmenter sa colere en parlant de Soumi sous un angle negatif. Que faire?LE BANDIT CHEF DU CLAN CMDT DE L’ADEMA EST DESORMAIS UN HOMME HONNETE! Peut-etre qu’avec le saut en hauteur impose’ par les jeunes militaires fache’s de Kati, il a rencontre’ l’honnetete’ en tombant de sa fenetre! L’HONNETETE’ DES CISSE’ EST TOUJOURS QUELQUE PART ENTRE LA FENETRE ET LA TERRE.
    SOUMAILA, I CISSE’!!!! EST-CE QU’IL Y A UN MANDE’ MORI QUI N’EST PAS BANDIT?
    WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!!

  4. Plaise à Dieu, que Soumaïla ou tout autre candidat devienne président de ce pays qui se trouve entre de mauvaises mains. Mais, arrêtez de vous insulter sur les sites d’opinion. Ce n’est pas la matière qui manque, il faut insulter les salopards qui pillent et tuent à petit feu le pays. Eux méritent bien d’être insultés, car ils affectent l’ensemble de la population du Mali, en volant, pillant et corrompant à souhait, sans aucune pitié pour ces pauvres qui ont eu le tort de leur avoir fait confiance, en élisant à la tête du pays. Échangez les idées, discutez et donnez votre propre opinion sur la vie de la nation, les crimes économiques et politiques qui se déroulent tous les jours sous vos yeux. Vous voyez bien, que le pays, petit à petit, est entrain de sombrer dans l’islamisme sauvage, pendant notre armée combat d’autres formes d’islamismes au nord et au centre du Mali. Il y’a deux choses qui risquent de détruire ce pays. La mal gouvernance, et la montée en puissance des sectes maraboutiques qui profitent de la misère des Maliens et de leur manque de culture islamique pour faire leur beurre à leur détriment . Ce pays n’a pas besoin des gens comme les Haïdara et autres Bayaya, des voyous reconvertis, qui abusent aisément des pauvres populations, qui croient, que ces fumiers de marabouts peuvent changer leur destin, tandis que ceux-ci sont entrain de s’enrichir sur leur dos. Ils leur donnent tout ce qu’ils possèdent, et eux, se tapent allègrement de belles villas, des quatre quatre et autres biens dont les pauvres ne peuvent même pas rêver. Or, beaucoup de Maliens sont nés musulmans. Il n’y avaient pas tous ces escrocs de marabouts avant, des Haïdara, des Chérifs de Nioro ou des Mahmoud Dicko. Pourtant, les gens faisaient tranquillement leurs dévotions sans contrainte aucune, sans escrocs de guides de la religion. Mais maintenant, c’est à la mode et les deux courants se font mutuellement la cour, chaque camp utilisant l’autre à ses fins propres. Chacun qui sait prêcher, accroche son micro et haut parleur, pour haranguer les foules incultes et analphabètes pour la plupart, et ils deviennent des petits Dieu dans leurs quartiers respectifs. Vraiment les gens sont cons. Qu’ont-ils besoin d’apprendre de ces gens-là? La khoutouba à la mosquée du vendredi suffit largement, ou bien les jours de fêtes comme le Maouloud et autres cérémonies religieuses pendant lesquelles sont expliqués les messages du Prophète (psl). De l’autre côté, ce sont les tenants du pouvoir, qui profitent sur le dos des populations, en s’enrichissant éhontément eux aussi, avec les mêmes reliques, et les mêmes méthodes que les escrocs de marabouts. Les Maliens sont pris entre deux feux. Pendant ce temps, les militaires galèrent au front, les hôpitaux ne fonctionnent pas, les Maliens continuent de souffrir des coupures de courant, du manque d’eau, de croupir dans la misère et dans la pauvreté. Voilà ceux qui sont vos adversaires, voir vos vrais ennemis. Ce sont ceux-là, que vous devez insulter, eux qui vous font mal, volent vos biens, et non de vous insulter entre vous. Ce sont les prédateurs de l’économie, des valeurs de ce pays, qu’il faut combattre par tous les moyens. Ce sont les escrocs de marabouts et les politiciens véreux qu’il faut insulter chaque matin et chaque soir, bien que cela ne les amènera pas à changer, mais vous devez continuer quand même. Le combat, c’est de chasser du pouvoir ces enfoirés de voleurs, de surfactureurs et de détourneurs des deniers publics, c’est à dire, l’argent qui appartient à l’ensemble des Maliens. Est-il normal, qu’un seule famille ou un clan au pouvoir profitent eux seuls des biens de la nation pendant que des millions de nos concitoyens continuent de galérer. C’est là votre combat et non de vous entre insulter. Combattez les bandits à col blanc, qui niquent tout le peuple!!!!!

    • Tu as tout dit.Merci
      Certains croient même à leur mentor plus que les prophètes,qu’ils se réveillent !
      A cela s’est ajouté en 2017 le phénomène Ras Bath,qui est devenu un guide pour certains fanatiques.

  5. Nous allons vote massivement pour le tres compétent soumaila CISSE les jaloux peuvent allez fabrique des Mensonges mais nous nous connaissons la valeur de notre candidat SOUMI CHAMPION , cisse a reussit partout ou il a servit de façon ELOGANTE , exemple de UEMOA et autre grande Entreprise FRANCAISE d”ou la jalousie aveugle contre lui

    • Sekou, SABALI!!!! 5 lignes… 6 fautes!!!!!!
      SOUMAILA, TIEBLEN, MODIBO, ZOUMANA, RASBATH, SINKO, MARIKO…ETC.
      Vous allez vous neutraliser entre vous memes!!! Nous aurons du TAKA PREN combine’ avec le TAKOKELEN!!!! De 17% a’ la derniere election presidentielle, SOUMI ET PERDANT aura entre 3 et 5 % a’ la prochaine election presidentielle. Les senegalais sont toujours a’ la recherche de leurs puits que votre Soumi a creuse’ sous les eaux du fleuve Senegal. SOUMI KA WOLOFOW KA KOLON DI OUMA. On parlera du reste apres!!! WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!!
      Sekou, I TRAORE’!!!!! Si je ne me trompe pas, Soumi a une epouse…. TRAORE! Que faire? BOURAN LAKAW NI BOGNA KAKAN!!!!!

  6. Mon zami ROI BITON DE SEGOU .
    Personne ne dit de se précipiter pour organiser les élections,encore moins SOUMAILA CISSE ,l’un des hommes politiques qui a le plus la tête entre les épaules.
    Organiser les élections signifient que le président doit prendre les dispositions idoines pour sa réalisation.
    Organiser les élections c’est affirmer une volonté d’exercer la souveraineté populaire différente de la confiscation du pouvoir par des technocrates car à la fin du mandat d’Ibk sans les élections,c’est ce qui risque d’arriver,et c’est le moindre risque.
    Il faut dire que l’URD n’a pas exprimé d’organiser les élections dans les situations sécuritaires chaotiques,mais que le gouvernement prenne ses responsabilités de permettre au peuple de choisir son président.
    S’il ne le fait pas,IBK doit prendre sa retraite politique puisqu’il aura montré son incompétence à DIRIGER ce pays.
    L’URD pose un acte aujourd’hui pour prouver au moment venu qu’ il a souhaité les élections,mais que le pouvoir a préféré la transition.
    IBK a eu cinq bonnes années pour sécuriser le pays.
    Si les élections ne sont pas organisées à cause de l’insécurité,il est le seul responsable.
    Et en juillet 2018,si la situation sécuritaire ne s’améliore pas,l’URD aura le droit de demander la démission du président pour incompétence.
    Ce qu’ on a pas fait en cinq ans ,on le fera quand?

    • Ce n’est pas IBK qui cree la merde au nord et au centre du Mali. Si les conditions le permettent, les elections legislatives et l’election presidentielle auront lieu. Sinon l’actuelle assemble’e Nationale peut et doit voter une loi pour maintenir le president dans ses fonctions pour deux a’ trois ans supplementaires!
      Soumi, seule Djene Toure’ de NY votera pour vous aux USA! Yugu votera pour…. lui meme. Ma Cherie Rose Sidibe’ prefere le Saint patron des fumeurs de moquette Bob Marley Bathily. Les autres voteront pour IBK. RIRE!!!
      Sangare’, dites-nous comment le scrutin sera organise’ dans la region de Mopti et Kidal? La’ ou’ les enseignants et les prefets sont absents a’ cause du manqué de securite’, pourquoi voulez-vous exposer les travailleurs des bureaux de vote au danger qui existe toujours?
      Si vous insistez, on verra bien mais ne vennez pas vous plaindre que toutes les urnes etaient place’es dans le gouvernorat et qu’on n’a fait que les remplir de bulletins favorables au president.
      Just be careful with what you wish!!!!

  7. Pour l'Intérêt du Mali, Soumeyla est le plus capable parmi les candidats actuels mais les maliens actuels semblent rangés

    Si on doit voter selon des critères objectifs de compétence, de vision, d’intégrité et de crédibilité à l’échelle internationale, Soumeyla sera élu.
    IBK avait fui le débat parce qu’il n’avait pas la moindre chance de lui résister.

    Mais les maliens ont déjà élu IBK sur des sentiments régionalistes et claniques ignorant l’intérêt supérieur du Pays.

    Comme ils savent que Soumeyla est le plus valable, ils ne tarissent pas de l’accuser et de le calomnier sans jamais apporter de preuves.
    Soumeyla les a pourtant mis au défi d’apporter la moindre preuve pour les calomnies qu’ils racontent.

    Anyway, les sentiments claniques et régionalistes qui ont fait élire IBk continuent de se manifester: chaque jour on compte le nombre de sonhaï et autres nordistes nommés dans le gouvernement et l’appareil d’état sans se demander s’ils sont compétents ou intègres.

    Les bambaras comme Kalilou Wattara et ses semblables sont deçus par IBK parce qu’il a nommé beaucoup de sonrhaïs et font le rapprochement avec l’appartenance de sa femme à cette communauté.

    Sans élections sur des critères objectifs, le Mali va disparaître pour renaître sous une autre forme qui ne sera pas dans l’intérêt des sectaristes.

  8. Ce ne sont pas des gens payés derrière leurs claviers pour salir Soumaila CISSE qui vont changer l’opinion du peuple sur la mauvaise gestion de IBK.
    Ne vous fatiguez pas dans le mensonge et la calomnie, Soumaila CISSE sera Président en 2018 INCH ALLAH

  9. Les Maliens sont vraiment compliqués. Tantôt ils rejettent la tenue du référendum, tantôt celle des élections pour insécurité. On ne sait plus où on va avec ces gens-là. En ce qui concerne la transition, si elle doit avoir lieu, il n’est pas question que IBK reste une seule seconde à la tête de ce pays pour l’enfoncer davantage dans la crise de laquelle il peine à sortir, par la faute du même régime. IBK fait partie des problèmes que vivent les Maliens. Il est le vrai empêcheur de tourner à rond afin que ce pays retrouve la paix et la quiétude. Ces vauriens continuent de croire qu’ils seront encore au pouvoir pour cinq autres années, comme si les Maliens étaient des moutons de panurge. Encore une année de plus d’IBK et le Mali plongera définitivement dans les abîmes. La récupération politique que IBK veut faire du retour d’ATT ne passera pas. C’est de la pure fumisterie car, la perte de sa mère aurait été une meilleure occasion de le faire revenir plutôt que d’attendre de se retrouver en difficulté pour le faire. ATT est reconnaissant, mais, cette reconnaissance aurait eu une bien meilleure importance si elle avait été précédée par celle de venir enterrer sa mère. IBK est un bien bel enfoiré en quête de popularité, mais sa combine a foiré, les gens ne sont pas dupes.

  10. Voleur toi même ! Mal élevé !ATT n’a pas été blanchi par le régime mais par les députés !
    Vous les pintades thuriféraires et griots serez surpris en 2018 ! Le bluff marche une fois c’est tout .GAME IS OVER !

  11. Vous avez ete sollicite pour que ATT retourne au MALI ce qui a ete fait et vous n’etes pas satisfait de cela?
    Vous avez demande a ce que TOUTES les conditions soient REUNIES avant les elections , raison pour laquelle le referendum a ete annule, vous vous agitez encore maintenant pour que les elections se fassent sans ces CONDITIONS ????
    Va savoir ce que vous voulez vraiment !!!

  12. L’ URD a disqualifié déjà à DIAFOUNOU et de GADIAGA élection 2018 inutile de contester de la région de KAYES .

  13. Le voleur certifié ne finit pas de nous surprendre. N’est pas lui a financé les décervelés de la société pour faire barrage à la tenue du référendum sous prétexte qu’il y’a atteinte à l’intégrité territoriale du pays? Si cette atteinte à l’intégrité du pays demeure et bien il n’y aura pas d’élection et il n’ y aura pas de transition non plus. Le président IBK restera sa place jusqu’à ce que les conditions soient remplies.

    De toutes les façons il arrivera à ces voleurs ce qu’ils craignent le plus c’est à dire la réélection du président IBK au premier tour. Comme j’aime à le dire même si IBK n’était pas là le voleur ne sera jamais président dans ce pays tellement il est de mauvaise foi.

    Le voleur certifié dit que le régime a poursuivi ATT pour haute transition. Mais c’est le rôle de tout régime de faire en sorte que justice soit faite. ATT a été poursuivi pour haute trahison a été blanchi par ce même régime et ramené au pays par le président IBK. Juste dire que à ce sujet il doit la fermer car ATT sait très qui il est.

  14. Soumail Cisse’, SABALI! La precipitation vers des elections qui seront conteste’es ne servira a’ rien. Si les conditions sont favorables, nous irons aux elections sinon une transition sera impose’e. Ce serait une grave faute d’aller aux elections sans kidal et Mopti!
    IBK aura son deuxieme mandat inchallah!

Comments are closed.