Soutien aux autorités de la transition : la coalition des volontaires pour la réussite de la transition au Mali (CVRT Mali) voit le jour

2

Pour la bonne réussite des missions de conduite d’Etat confiées aux autorités transitoires, une nouvelle coalition appelée la coalition des volontaires pour la réussite de la transition au Mali (CVRT Mali) a vu le jour le week-end dernier à Bamako.

Le lancement de cette coalition et la conférence de presse qui a  suivi ont été faits par les responsables de cette nouvelle coalition qui entend apporter un soutien précieux aux actions des autorités de la transition. Pour le président de la CVRT Mali, Mansa Kasoum Coulibaly, leur coalition ne dispose ni d’armes encore moins d’armées. « Notre armée c’est notre conscience, c’est notre foi en ce Mali qui soit béni, grand et glorieux qui nous permette ensemble de mobiliser toutes les énergies dans la vérité, la démocratie, la transparence afin que nous puissions faciliter cette renaissance de la République du Mali », a-t-il détaillé.

Sans aucune prétention d’avouer les vraies intentions de cette coalition, disons le sans ambages que chaque régime au Mali a apporté son lot d’association, de coalition et de regroupement pour soutenir les tenants du pouvoir. La question fondamentale que l’on devrait se poser est de savoir si ces regroupements ou associations ont une fois apporté un changement de mentalité et de conduite des tenants du pouvoir ou si ils ont apporté un ouf de soulagement au sein de la masse populaire ?

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il faut faire attention , il y a des signes de répétition de l’ histoire : recours aux anciens responsables , création d’ associations comme si d’ autres ne sont pas des patriotes !
    La transition est entrain de devenir le complice de ceux qui ont détruit le Mali !
    Les jeunes officers sont entrain d’ oublier l’ essentiel : il doivent chercher à rassembler les patriotes pour avoir une base solide qui sera soutenu par le peuple qui a cause de la proximité et le voisinage est mieux placé !
    Le pouvoir seul ne suffit pas !
    Ce n’est pas en cherchant à plaire à l’ opinion internationale que les jeunes officers vont résoudre le problème du Mali bien vrai que le Mali a besoin de leur partenariat !
    Le problème du Mali a ses racines dans notre perte d’ identité accentuée par le manque de maturité ! Les enemis extérieurs profitent de ces faiblesses !
    Le coup d’ état est très facile comparer à la gestion du Mali !
    Pour bien gérer le Mali il faut : la sagesse , l’ intelligence , la compétence , la métaphysique pour déjouer les pièges , la baraka , être un rassembleur et non créer une association comme les acteurs politiques avides de pouvoir au détriment de l’intérêt national !
    Que DIEU sauve le Mali !

  2. Et voilà que ça recommence ! Après le putsch insensé de 2012, au lieu de se mobiliser contre l’aberration qui a mis en péril l’intérêt supérieur de la Nation, se fut une course effrénée à la création d’associations opportunistes dites de soutien au CNDERRIÈRE. On a eu droit à plus de 100 associations et Clubs de soutien mais cela n’a pas empêché que les 2/3 du pays soit pris sans que cela ne n’amène aucun d’entre eux à sonner la mobilisation pour défendre la patrie.

    Ceux qui ont besoin de soutien aujourd’hui sont ceux qui souffrent le martyre à Farabougou, à Dioura, à Boni à Kolondiéba ou Ménaka, pas ces imposteurs de la transition. Les autorités de la transition n’ont pas eu besoin de club de soutien pour s’installer dans une imposture totale, c’est plutôt vous qui avez besoin de leur soutien à travers ces mouvements et associations opportunistes. 👎🏼👎🏼👎🏼👇🏼👇🏼👇🏼

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here