Tractations avec la classe politique: L’URD opterait t-elle pour le nouveau gouvernement ?

8

Quelques jours après la démission du premier gouvernement de la Transition, le premier ministre, Moctar Ouane, reconduit, peine à former une nouvelle équipe. Ce mardi, deuxième jour de la grève de la plus grande centrale syndicale du pays, le chef du gouvernement a reçu dans la salle de conférence de la primature les responsables de plusieurs groupements politiques.

Le M5-RFP a été reçu en début journée par le chef du gouvernement. Ce mouvement, au lendemain de la démission du gouvernement, avait pourtant tenu une réunion extraordinaire au terme de laquelle ces responsables ont laissé entendre qu’ils ne participeront pas à ce gouvernement. Le M5-RFP a justifié les raisons de son refus par la main mise des militaires sur les organes exécutifs et légitimes de la transition. Il avait également évoqué 10 mesures qui, dit-il, resteront lettres mortes aussi longtemps que la réalité du pouvoir sera détenue par la Junte militaire. Le mouvement a rappelé le weekend dernier qu’il reste en total désaccord avec la trajectoire de la Transition imprimée précisément par le Premier ministre et indique qu’il ne saurait s’associer à des combinaisons dont il ignore tout des tenants et aboutissant.

L’URD désavoue le M5-RFP
Mais, ce mardi, l’Union pour la République et la Démocratie, principal parti du M5-RFP, a publié un communiqué sur la démission du Gouvernement et la reconduction du Premier ministre, Moctar Ouane, lequel désavoue totalement celui susmentionné. La parti de la poignée de mains aurait émis sa volonté de participer au gouvernement deux de la transition.

Après prés de 8 ans dans l’opposition, la nouvelle version de l’URD a pris acte de la démission du Gouvernement et félicite pour la première fois la reconduction du Premier ministre, Moctar Ouane. « L’URD le félicite et lui souhaite bonne chance », peut-on lire dans ce communiqué, qui souhaite que «  le processus de nomination des membres du nouveau Gouvernement soit cette fois-ci inclusif dans le but de doter le Pays d’une équipe Gouvernementale efficace, capable d’exécuter avec honneur et dignité les missions assignées à la Transition dans le délai imparti ».

En rappelant une déclaration datant 19 août 2020, lendemain de la chute du régime d’IBK, l’URD indique sa disponibilité à œuvrer pour la mise en place d’institutions fortes susceptibles de mettre le pays sur le chemin du développement et du progrès.
En dehors du M5-RFP, le premier ministre a reçu la tendance de l’ex-parti président RPM pour la formation du gouvernement. La médiation de la CEDEAO et le chef de l’Etat, Bah N’Daw, ont instruit au premier ministre de former un gouvernement de large ouverture. A l’allure, où les tractations pour la formation du gouvernement continuent, il n’est pas exclu de voir les partis politiques faire leur intégration dans le nouvel attelage gouvernemental.

Siaka DIAMOUTENE/Mlaiweb.net

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. LE ROI BITON DE SEGOU 19 Mai 2021 at 01:02 ;

    ” … Bamaké, il savent qu’un seul candidat sera élu à la présidence! IT IS NOT ABOUT MALI. IT IS ABOUT THEM! Etre ministre et puiser dans les caisses de l’état pendant 9 mois est meilleur qu’attendre une présidence qui ne viendra jamais!… ” …///…

    :
    Je n’emploierai pas le terme ” Avantages Sociaux ” , ou même , ” Avantages ” tout court, pour les Anciens Premiers Ministres ou les Anciens Ministres. Car ce mot ” Avantage” pour beaucoup de nos Compatriotes, parait choquant dans un pays dit ” pauvre ” comme le notre. Je dirai alors, que l’ÉTAT Malien devrait instaurer une sorte de ” prime ” , ou de ” pension” …, d’ancien Premier Ministre ou d’ancien Ministre, à ceux qui ont exercé ces FONCTIONS.
    Cela évitera que , pendant qu’ils sont en fonction…, qu’ils puissent céder à la tentation de corrompre ou d’être corrompu par des corrupteurs.

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Bamake c’est cette meme theorie que l’on a utilise pour les salaires des Juges, Deputes, Hauts Cadres de l’Etat, Ambassadeurs, Douaniers, Ministres, Presidents, etc. mais plus ils gagnent, plus ils en veulent et plus ils volent, c’est ca la realite au Mali car nous n’arrivons pas a comprendre que l’on a jamais assez d’argent mais on peut toujours avoir la dignite, la vertu et l’honneur! Quand la societe marche sur sa tete alors il faut redresser ce cote la, sinon nous serons dans le gouffre pour toujours!

  2. AUCUNE DIFFERENCE ENTRE CETTE CLASSE POLITIQUE CORROMPUE ET APATRIDE ET LES GROUPES ARME’S!!!! FRANCHEMENT JE COMMENCE A’ PENSER QUE LES GROUPES ARME’S DU NORD SONT MEILLEURS! NOTRE FASO TRAVERSE LA MERDE TOTALE MAIS TOUT CE QUI INTERESSE CES INCONSCIENTS, CES IRRESPONSABLES ET CES MEDIOCRES EST QUI PEUT ETRE MINISTRE, QUI PEUT CONTROLER LES CAISSES DE L’ETAT ET QUI PEUT DEVENIR QUOI. ON AGIT COMME SI LE MALI NE TRAVERSE PAS UNE CRISE PROFONDE!!!! AUJOURD’HUI LE NORD DU MALI EST PLUS STABLE QUE LE SUD!!! AVEC CES IMBECILITE’S ON SE DEMANDE TOUJOURS POURQUOI LES NORDISTES VEULENT SE SEPARER DU RESTE DE NOTRE FASO!!!!!
    LES MILITAIRES DOIVENT FORMER UN GOUVERNEMENT ET IGNORER CES CRIMINELS!!!!!

    • Mais ils peuvent etre Ministres cas-meme, ce n’est pas toute la republique qui va se battre pour la presidence et comme Yea Samake l’ a dit:nous allons donner des Ministres au gouvernement de transition mais nous-memes comme chefs de partis allons nous battre pour la Presidence!! Bamake, voici la verite!

    • Bamake’, il savent qu’un seul candidat sera elu a’ la presidence! IT IS NOT ABOUT MALI. IT IS ABOUT THEM! Etre ministre et puiser dans les caisses de l’etat pendant 9 mois est meilleur qu’attendre une presidence qui ne viendra jamais!
      HESITER A’ FORMER RAPIDEMENT UN GOUVERNEMENT PEUT PROVOQUER UN AUTRE COUP D’ ETAT!

  3. L’URD doit suivre sa ligne de conduite et refuser d’aller derriere des perdants comme Choguel, Mountaga ou Cheick Omar Cissoko, Bitar et leurs partis perdants! Il est grand temps que les Malien patriotes se parlent en excluant completement les voleurs comme les membres du RPM, UDD, PARENA, MORENA, ASMA, etc..

  4. On ne croit plus en ce que vous dites car le plus souvent ce sont des mensonges. Votre journal finira par ne plus être crédible. Vous avez besoin du sensationnel, il faut le faire dans les règles de l’art pour rester une plateforme fiable et crédible.

Répondre à Kinguiranke Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here