Vers la formation du nouveau gouvernement : Pourquoi il faut convaincre le M5-RFP à y entrer

16

En mettant en place un nouvel attelage gouvernemental sans le mouvement contestataire qui a fait tomber le régime IBK, le président de la Transition, Bah N’Daw et son Premier ministre reconduit pourraient rater le coche et manquer une occasion de réajuster la marche vers le retour à la normale.

maliweb.net En renouvelant sa confiance au Premier ministre Moctar Ouane pour poursuivre sa mission de chef du gouvernement, le président de la Transition veut aller à une équipe gouvernementale de « grande ouverture ». Le chef de l’Etat est en passe de concrétiser sa volonté de rassembler le plus grand nombre d’acteurs issus des forces vives du pays, afin de se donner plus de chance de succès, dans les missions assignées à la Transition.

Même si les exigences soumises au chef de l’Etat par le M5-RFP n’ont pas été satisfaites, il est hautement souhaitable d’obtenir l’adhésion de ce regroupement politique au sein du futur exécutif de la Transition. Ceci, dans la mesure où les uns et les autres prônent une plus grande inclusivité dans la gestion de cette période transitoire.

En effet, que ce soit de la part des partenaires du Mali ou de la majorité des acteurs de la vie sociopolitique nationale, l’on souligne qu’il faut une « union sacrée » des Maliens pour aider le pays à sortir de la grave crise multidimensionnelle qu’il traverse depuis 2012. Comment alors réaliser cette union des forces vives si certains pôles politiques doivent, pour des frustrations et désaccords avérés, être laissés en marge de la prochaine équipe gouvernementale. Surtout que le M5-RFP n’est pas aussi représenté au sein du Comité d’orientation stratégique censé impulser les réformes politiques et institutionnelles souhaitées par tous. Comment comprendre que les acteurs aussi décisifs qui ont quasiment poussé le régime IBK à sa chute ne jouent pas un rôle significatif dans la conduite des affaires vers la normalité institutionnelle ?

En outre, il est certain que l’ébullition actuelle du front social et le malaise social généralisé dans le pays peuvent être résorbés avec une implication décisive des tombeurs sociopolitiques d’IBK. Il est donc indiqué de chercher à obtenir une sorte de modus vivendi avec le M5-RFP pour maximiser les chances de « pacifier » la transition. Se refuser à cette lecture de la situation serait quasiment faire preuve d’une certaine cécité politique.Car, il ne faut pas oublier que les militaires n’ont fait que « parachever » la lutte de contestation menée avec détermination par le M5-RFP. Ce regroupement au sein duquel on compte plusieurs partis et leaders politiques et de la société civile ne devrait pas être marginalisé dans la distribution des rôles durant cette Transition.

Si les démarches ne sont pas menées dans le cadre des consultations avant la formation du gouvernement pour que le M5-RFP ajoute de l’eau à son vin pour intégrer l’exécutif de cette transition, l’on peut parier que le désir de stabiliser le pays pourrait être un mirage. Aucun sacrifice ne doit donc être de trop pour poser les bases du renouveau malien.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

16 COMMENTAIRES

  1. Avec toute ma sincérité, le Mali n’a fait aucun pas en avant, alors qu’il y a des groupes financiers européens au Mali ça ne va jamais, alors qu’il y a des armées européennes au Mali ça n’avance jamais, alors qu’il y a de l’aide humanitaire qui organise les pays européens au Mali ça jamais va de l’avant, le Mali a Ils doivent défaire toutes les organisations, ce qu’ils appellent internationales, y compris les organisations africaines, toutes en dehors du Mali jusqu’à ce qu’un gouvernement mette de l’ordre.

  2. A seulement 10 mois restants de la durée impartie pour la Transition, il fallait – si absolument nécessaire – procéder tout simplement à un remaniement ministériel, plutôt que de dissoudre complètement le gouvernement. En procédant ainsi, Bah N’Daou vient de commettre la même erreur que le vieux IBK lorsque ce dernier a reconduit Boubou Cissé aussitôt qu’il a annoncé la dissolution de son gouvernement.
    Cela donne un sentiment de foutaise à ceux qui réclament la dissolution du gouvernement, car ils ne veulent pas seulement entrer dans le gouvernement, ils veulent plutôt former le gouvernement…

    Ils sont prêts à prendre en otage tout le pays à travers leurs agissements via des centrales syndicales. C’est vraiment criminel!
    Ces gens ont clairement affiché leur volonté à retarder les dates de nos prochaines élections parce qu’ils savent pertinemment qu’ils ne peuvent pas gagner une élection…
    Il faut que le pays avance avec ou sans eux. Nos populations ont déjà trop souffert.

  3. Under total circumstance M5- RFP desires are intentionally unreasonable. Leaders of M5- RFP know Transitional Government duty is to establish social order that M5- RFP appear intended to violate with violent protest plus Transitional Government is obligated to establish governing plus military infrastructure that allows next Malians government plus existing military to move forward delivering world class modern living development plus security in orderly, productive plus speedy fashion. Method should possess high degree of transparency, accountability without immunity for corruption plus Inclusiveness in government having qualified from diverse Mali. President Bah N Daw in pursuit of governing infrastructure for to be new government appear to be in pursuit of transparency with great openness however M5- RFP cleverly are promoting violent protest that will hinder transparency maybe prohibit it. I believe M5- RFP intention is to preserve governing condition that will facilitate future corruption that possess immunity once Transitional Government is replaced.
    M5-RFP actions very much like those of terrorists or so called jahadists who always seem to possess criminal minded methods or/ plus goals. We must not anymore be tricked. We desperately need stay on best passage. Deviation should immediately be explained with Malian citizens best interest clearly being priority.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  4. Les autorités de la transition mettront plusieurs gouvernements en place , tant que le M5 FRP ne figure pas dans l’atelage, ça va être un échec. Inutile de rentrer dans les détails. Une chose est sûre, c’est le M5 FRP qui est l’artisan de la chute d’IBK et son régime. Le CNSP qui a déclaré haut et fort qu’il a parachevé l’oeuvre de ce vaste regroupement . Tous ses membres sont venus à la bourse du travail . Les déclarations tenues ce jour devant le peuple malien sont fidèles. Ceux qui soutenaient IBK et son régime jusqu’au matin du 18 Août 2020 se sont accaparés de la transition . Le CNSP a tourné le dos au M5 RFP pour plusieurs raisons : Continuer avec les mêmes pratiques IBK sans IBK. Le clientélisme, la gabegie, la mise sous sa coupe tous les avantages, etc…. Ceux qui ont fait la révolution sont pourchassés, vilipendés et violentés. Le CNSP a parachevé la lutte héroïque du M5 , en conservant le même système pour abuser le peuple souverain. Eux qui sont venus après la révolution, MM Bah N’DAW, Moctar OUANE et autres qui sont conviés bénéficient des avantages de la lutte héroïque menée par le M5 FRP. pensez vous que ça va marcher ? Jamais ! La trahison opérée par le CNSP et ses vallées fera que la transition ne marchera pas . Les militaires et les civils qui sont les animateurs de cette transition sont des amateurs . Ceux qui les servent comme des conseillers occultes qui cherchent à se mettre à l’abris des poursuites judiciaires . La bataille ne fait que commencer .

  5. Il faut être militaire pour ne pas comprendre la nécessité d’intégrer le M5-RFP dans la gestion de la transition, c’est dommage et très dommage. Mais, cela pouvait s’expliquer par la proximité des militaires avec les grands dinosaures et les grands charognards du régime d’IBK; comment peut-on accepter de dire “nous sommes venus parachever la lutte du M5-RFP” et de tenir la posture opposée en excluant le vrai tombeur du régime d’IBK?; quelle ignominie? Quelle honte? Quelle indignité? Nous sommes encore sidérés. Maintenant que cette transition soit bloqué, il faut que le M5-RFP fasse beaucoup attention car tous les postes stratégiques sont déjà occupés, ce mouvement n’aura aucune capacité de s’imposer pour amorcer les changements recherchés, donc il faut que le M5 soit très attentionné, car on ne peut pas changer les choses lorsqu’on ne détient pas les vraies commandes de la transformation, la situation actuelle ne donnerait aucune chance au M5-RFP de lancer la vraie refondation de ce pays. Nous sommes dans la gueule du loup, cela est sans nul doute. Ce qui reste certain le comité stratégique du M5-RFP comprendra rapidement cette situation actuelle, il s’agit d’une portion congrue qui ne conduira pas à cette refondation.

  6. LE M5 N’A PAS DE PROJET C’EST LA DÉMAGOGIE ET L’UTOPIE. IL N’A NI VISION NI PROJET NI AMBITION A PART LE POUVOIR POUR SE SERVIR. AU MOINS L’ARMÉE PROTEGE CE QUI RESTE DU PAYS. SANS ELLE TOUS CES POLITICIENS PRENDRAIENT LA FUITE POUR ALLER PROFITER DES SOMMES DÉTOURNÉES.

  7. IL FAUT ARRETER LES LEADERS SYNDICAUX QUI FONT DE LA POLITIQUE SOUS LE COUVERT DE SYNDICATS. ILS SONT TOUJOURS MEMBRES DES PARTIS POLTIQUES QUI ÉTAIENT AU POUVOIR. LA STRATÉGIE EST SIMPLE SEMER LE DÉSORDRE POUR RETROUVER LE POUVOIR PERDU. IL FAUT SAUVER LE MALI DES POLTICIENS ET SYNDICALISTES CORROMPUS MILITANTS ADEMA RPM ET AUTRES.

  8. NI LE M5 NI LES MILITAIRE PERSONNE NE PEUT SORTIR LE MALI DU GOUFRE DANS LEQUEL LES POLITICIENS VAUTOURS ONT PLONGÉ LE MALI AVEC UNE BAGUETTE MAGIQUE. LEUR COMBAT C’EST UNIQUEMENT POUR LE POUVOIR ET LES PRIVILÈGES. ILS PENSAIENT QU’APRÈS IBK LE MALI LEUR APPARTIENT POUR ASSOUVIR LEURS AMBITIONS.

  9. LES RESPONSABLES DU M5 SONT RESPONSABLES DE LA DESCENTE AUX ENFERS DU PAYS. LEUR POSITIONNEMENT EST DÉMAGOGIQUE ET SUICIDAIRE POUR LA STABILITÉ DU PAYS. ILS ONT LEURS ENFANTS A L’ÉTRANGER. ILS MANGENT A LEUR FAIM CONTRAIREMENT A LA MAJORITÉ DE LA POPULATION. ILS ONT EU A VOLER BEAUCOUP D’ARGENT POUR FINANCER LA DESTABILISATION PERMANENTE DES INSTITUTIONS. L”ARMÉE PAIE UN LOURD TRIBUT POUR ASSURER LEUR SOMMEIL. MAIS LE POUVOIR LES REND SI AVEUGLE. SANS L’ARMÉE TOUS CES VAUTOURS SERAIENT EN FUITE HORS DU MALI POUR SE METTRE A L’ABRI AVEC LES MILLIARDS VOLÉS.
    NORMALEMENT TOUTES CES PERSONNES QUI ONT PARTICIPÉ AU PILLAGE DU PAYS DOIVENT RÉPONDRE DE LEUR GESTION DEVANT LES TRIBUNAUX. POUR LA STABILITÉ U MALI IL NECESSAIRE DE COUPER LA TETE DE CES SERPENTS.

  10. Vu le bilan, le m5rsp à raison de rester à côté des doléances de la population, des milliards détournés aucune arrestation, et la la junte est entrain de militarisée tout les postes clés de l’administration même les hôpitaux, alors que l’on a besoin d’eux au frond pour combattre les terroristes des multinationales étrangereres et des vendeurs d’armes au Mali.

    La junte à les mêmes privilèges que le régime d’IBK et dans un pays en guère

    Aujourd’hui au Mali ce qu’il ya comme urgence est nombreux.

    La sécurité
    Auto suffisance Alimentaire
    Santé
    Emploi des jeunes
    Formation des adultes vers des métiers d’avenir
    Électricité et eau potable sur l’ensemble du pays
    Réforme de la justice face au cancer du Mali la délinquance des dirigeants

  11. CHAQUE PARTI DOIT DÉPOSER LES DOCUMENTS DE SA COMPTABILITÉ CERTIFIÉE POUR LES 30 DERNIERES ANNÉES. C’EST LA FAUTE A KONARÉ QUI A DONNÉ LES MOYENS AUX RIPOUS POLITICIENS POUR FINANCER LEURS PENCHANTS LES PLUS SORDIDES. DONC IL FAUT SUPPRIMER L’AIDE PUBLIQUE AUX PARTIS POUR LES OBLIGER A SE REGROUPER.

  12. CHOGUEL SAIT QU’IL NE SERA JAMAIS ÉLU AU MALI POUR ETRE PRÉSIDENT ALORS IL CHERCHE LE POUVOIR A TRAVERS DES COMBINES DANS LA RUE ET MEME AVEC LE DIABLE. ILS SONT TAPIS DANS L’OMBRE. ILS SONT PIRE QUE LES DJIHADISTES, LES POLITICIENS DE BAMAKO ONT TUÉ LE MALI.

  13. TOUT CE BEAU MONDE CHERCHE UN ABRI CONTRE LA FAIM SAUF LES CHEFS QUI ONT EU TOUT LE TEMPS POUR VOLER DANS LES CAISSES DE L’ETAT POUR PAYER LA CAUTION ET DEVENIR ETERNELLEMENT CANDIDAT A LA PRÉSIDENCE AVEC L’ARGENT DU CONTRIBUABLE. C’ EST ABSURDE.

  14. TOUTE LA CAMPAGNE DU M5 VISE A SE FAIRE DESIRER POUR ENTRER AU GOUVERNEMENT. EN FAIT ILS ONT FAIM. TOUT LE BATTAGE SE RÉSUME A CELA.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here