Audiovisuel : L’association des chaînes conventionnées et éditrices de services portée aux fonts baptismaux

0

L’expansion de l’espace médiatique malien avec la floraison des chaînes privées oblige  la création d’une faîtière  de télévision.  C’est dans ce cadre   qu’une dizaine de télévisions  commerciales réunit au sein de l’association des chaines conventionnaires et éditrices de services (ACCES) a été créée, puis procédé à son lancement le samedi dernier à Bamako.  Elle regroupe  plusieurs chaînes privées qui ont bénéficié de l’autorisation de la Haute  Autorité de la Communication à savoir : 9TV, Mandé TV, Tropic TV, Alafia TV, MusoTV, M7TV, NiétaTV et des éditeurs de services.  Lors de la conférence  de lancement de l’ACCES, son Président Sory Kaba Diakité, a  indiqué que le paysage  télévisuel malien se dessine malgré le retard accusé par rapport aux autres pays de la sous-région.

 Ajoutant qu’ACCES est un groupement de Télévision et de chaines de productions à qui les autorités maliennes ont fait confiance en leur attribuant des autorisations d’émettre.  Il promet d’honorer cette confiance  en donnant un contenu  aux téléspectateurs.  Pour ce faire, Sory Kaba Diakité  exhorte  les autorités maliennes à faire confiance aux médias maliens  en facilitant l’accès aux informations. « L’exclusivité de l’information malienne doit revenir aux médias. Nous devons plutôt apprendre les choses concernant notre pays par l’intermédiaire des médias étrangers », martèle le président de l’ACCES, qui demande  à cette occasion aux responsables des télévisions d’être professionnels  dans le traitement de l’information, de créer  de meilleures conditions de travail pour le personnel.

 Au Mali, il existe plus d’une trentaine de télévisions privées dont  25 chaînes commerciales et  sept non commerciales sans compter les nombreux appels à candidature en cours de traitement à la HAC.

 Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here