Atelier d’Appel-Mali : Pour une régulation de la presse en ligne

L’absence de déontologie dans le milieu de la presse en ligne au Mali pose de plus en plus de problème dans le pays.

0

L’absence de  déontologie dans le milieu de la presse en ligne au Mali  pose de plus en plus de problème dans le pays. C’est la raison pour laquelle l’Association des Editeurs et Professionnels de la presse en ligne (Appel-Mali), a organisé hier jeudi 17 Novembre un atelier de réflexion sur la presse en ligne au Mali. C’était en présence  du ministre de l’Economie numérique et de l’Information  Me Moutaga Tall.

«La presse en ligne est incontournable dans tous  les pays du monde.  Elle est devenue la première source d’information », a rapidement souligné le ministre Tall qui a reconnu que « cet atelier  contribuera  à ce que la presse ne soit plus dans ce pays  une autoroute sans panneaux de signalisation ».

Pour la présidente de l’Association des Editeurs et Professionnels de la presse en ligne (Appel-Mali),   Mame Diarra Diop , « C’est un honneur pour l’association Appel Mali lancée, il y’a un peu moins d’un an en début d’année 2016 d’organiser un séminaire de réflexion autour du secteur de la presse en ligne ».

Selon Mame Diarra Diop, «  Aujourd’hui plus que jamais se pose la question de la régulation du secteur de la presse en ligne dans un secteur concurrentiel. En effet, avec les sites traditionnels qui existent depuis de nombreuses années, de nombreux sites novateurs voient le jour et tentent de se faire une place, malgré un manque évident d’aide pédagogique ou de moyens financiers ».

L’atelier d’hier devait lancer les bases de la régulation du  secteur de la presse en ligne, mais aussi et surtout la mise en place d’un projet de loi  portant réglementation du secteur de la presse en ligne.

Hawa Sy

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER