Semaine nationale de la liberté de presse : APPEL-Mali célèbre l’événement à travers une conférence d’information

0

A l’occasion de la semaine nationale de la liberté de la presse, l’association des professionnels de la presse en ligne du Mali (APPEL-Mali) ont animé une conférence de presse sur la Thématique ‘’les professionnels de la presse en ligne et les producteurs des médias sociaux, différence et complémentarité face au défi d’informer’’.

C’est la Maison de la presse du Mali qui a servi de cadre à cette conférence des  professionnels de la presse en ligne, hier vendredi.  L’occasion était indiquée par les responsables de cette faitière de la presse  pour mettre l’accent sur la régulation du secteur et sur le contenu médias. La thématique : ‘’des professionnels de la presse en ligne et les producteurs des médias sociaux, différence et complémentarité face au défi d’informer’’ a été largement décortiquée  par les conférenciers de l’APPEL-Mali.

Hassane Koné, membre du bureau de la faitière, a  rappelé la mission  d’une presse professionnelle en indiquant qu’un service de presse en ligne  est édité à titre professionnel par une personne physique ou morale, qui maitrise une ligne éditoriale de son contenu et  qui est  mis à disposition pour un intérêt général.  A  la différence  d’une production journalistique professionnelle, le conférencier  a indiqué qu’un activiste se bat pour une cause et ne monnaye pas sa cause.  « Un activiste doit avoir un métier et doit pas vivre de l’activisme », a-t-il insisté poursuivant que  c’est par la formation que les médias sociaux peuvent exister.

Le Président de l’APPEL-Mali, Modibo Fofana a, à son tour, informé les participants aux missions de la faitière qu’il dirigé,  les dispositions qui sont  prises  pour une adhésion à l’association et toutes les initiatives  qui sont en cours pour l’adoption d’une loi qui régira le secteur de la presse en ligne. A l’en croire, un avant projet de loi a déjà été rédigé par l’APPEL-Mali et la fondation Friedrich Ebert. «  Nous attendons  que le projet de loi soit approuvé par le gouvernement », a informé Modibo Fofana.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here