AMO : L’ICP-Mali outille les hommes de médias

1

Canam

L’Hôtel club de Sélingué dans la Commune rurale de Baya a servi de cadre samedi à un atelier de formation des hommes de médias par sur le “rôle et place de la communication au service de la protection sociale en général et du régime d’Assurance maladie obligatoire en particulier”, créée par la loi n°09-015 du 26 juin 2009. Il constitue aujourd’hui un acquis pour le renforcement de la protection sociale au Mali.

A en croire Ousmane Daou, président de l’ICP, “cette initiative à l’intention des hommes de médias, qui entre dans le cadre des activités de son organisation, va contribuer largement à renforcer  la progression et la qualité de l’information sur la protection sociale, notamment sur l’Amo”. Il a insisté sur les avantages de l’Amo, un régime qui a contribué largement à la diminution des dépenses des ménages à travers l’allègement des factures médicales.

Il a cependant déploré un déficit de communication, qui reste un défi à relever, d’où l’objet du présent atelier. Pour renforcer davantage cette communication, il a dévoilé qu’il sera très prochainement lancé un bi-semestriel sur la protection sociale au Mali. Il a remercié le partenariat fécond établis entre l’ICP et les services de protection sociale, notamment la Canam et ses organismes de gestion délégués (CMSS et l’INPS).

Le directeur adjoint de la Canam, Dr. Alassane Balobo Dicko, a, au nom du directeur général de la Caisse nationale d’Assurance maladie, remercié l’ICP pour l’initiative à l’endroit des hommes de médias avec comme objectif d’amortir le déficit de communication autour de l’Amo.

Il a salué le choix du thème qui va contribuer largement à la visibilité du Canam et à une meilleure appropriation par les hommes de médias du régime Amo. S’agissant des petites difficultés techniques liées au fonctionnement su service, il a assuré que tout sera mis en œuvre pour pallier ses insuffisances.

“La mise en œuvre de l’Amo constitue un jalon important pour la couverture maladie universelle prévue par le gouvernement et dont le processus de préparation est amorcé. Cela permettra à notre pays de disposer d’un système qui garantira l’accès de tous les citoyens aux soins de santé quel que soit le niveau de leurs revenus”, conclura-t-il.

Les journalistes sont sortis très satisfaits de cette formation. Ils ont invité l’ICP à perpétuer une telle initiative pour éclairer davantage la lanterne des hommes de médias.

L’ICP, lancée en novembre 2014, a été créée pour renforcer la communication et privilégier la bonne information autour de l’ancrage d’une meilleure politique de protection sociale. Elle regroupe des professionnels de communication provenant de différentes formes de médias et autres acteurs.

Ousmane Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.