Assainissement des hôpitaux du Mali : le ministre Marie Madeleine Togo prend l’initiative

1

Il faut rendre à César ce qui est à César ! Une «erreur d’aiguillage»  nous avait amène à attribuer à une autre organisation l’opération d’assainissement du CHU Gabriel Touré, le 19 décembre dernier. Une initiative du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique en partenariat avec des organisations comme l’association des femmes travailleuses de l’hôpital Gabriel Touré. Elle a réuni trois membres du gouvernement dont Mme Marie Madeleine Togo (Santé et Hygiène publique), Sangaré Oumou Ba (Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille) et Ousmane Koné (Environnement et Assainissement).

Les Journées de salubrité du CHU Gabriel Touré ont été officiellement lancées le 19 décembre 2015 sous la présidence du ministre Marie Madeleine Togo de la Santé et de l’Hygiène publique et diverses autres personnalités dont deux autres membres du gouvernement. «L’objectif est de rendre propre l’hôpital au bénéfice des usagers», a rappelé Mme Sacko Ina Tandina, la présidente de l’Association des femmes travailleuses de l’hôpital Gabriel Touré, en souhaitant la bienvenue aux ministres. Elle a salué et remercié les partenaires de cette opération, notamment Mme Touré Djénéba Sissoko, maire délégué de Bagadadji, et l’ONG APD-Mali pour l’appui.

Munis de râteaux, de brouettes et de pelles, des centaines de jeunes et de femmes ont nettoyé, lavé et assaini l’hôpital et évacué tous les déchets et autres ordures sur des camions. «La situation de l’insalubrité de l’hôpital a été décriée par tous, notamment par la presse et sur les réseaux sociaux. C’était une interpellation», a déclaré le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique en saluant cette noble initiative. Elle a rappelé la citation d’un philosophe chinois qui disait que : «au lieu de maudire l’obscurité, il faut apporter la lumière». Ainsi, «vous, vous apportez la lumière en rendant propre l’hôpital. Je vous salue tous, jeunes, femmes de Bagadadji, Medina Coura et Faladié, etc. Je vous salue vous qui avez décidé d’assainir ce cadre de vie au bénéfice des usagers». Elle a adressé ses salutations singulières aux partenaires, notamment les honorables députés pour leur appui. «Cette action a été financée grâce aux bonnes volontés et par certains députés», a déclaré Marie Madeleine Togo. Elle précisera qu’un donateur anonyme a donné dix millions FCFA pour la construction et le curage des caniveaux au niveau du CHU Gabriel Touré. «Cette action d’assainissement va se poursuivre dans d’autres centres de santé notamment les hôpitaux du Point G et du Mali ainsi que de bien d’autres structures hospitalières», a-t-elle déclaré.

Aux usagers des hôpitaux, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a rappelé que «l’assainissement est l’affaire de tous». Cette journée a été initiée par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, en partenariat avec l’Association des femmes travailleuses du CHU Gabriel Touré, le Comité de coordination des actions de développement de Bagadadji (COADEB) et l’Association panafricaine pour le développement (APD-Mali).

Moussa BOLLY

PARTAGER

1 commentaire

  1. Merci.
    Cependant j'ose espérer que quelqu'un qui prend une telle initiative a mis aussi en place un système pérenne d'évacuation des déchets pour que ce niveau ne soit plus atteint. Que derrière il y aura des procédures pour l'assainissement mais surtout qu'il aura un mécanisme d'évaluation qui demanderait des comptes au premier responsable ainsi que l'l'ensemble des chefs de service de l'hopital

Comments are closed.