CANAM: La touche du Général Boubacar Dembélé

0

Plus d’un trimestre après sa nomination,  le DG de la CANAM a été sur tous les fronts. Issu du monde de la santé, le Général de brigade Dembélé s’est fait remarquer par son approche.

Issu du monde de la santé, le patron de la CANAM est un homme de terrain. Pas que pour ses attributs militaires mais de par sa connaissance du monde de la santé. Après sa prise de fonction, le message à l’endroit du directoire fut clair : l’atteinte de résultats.

En cette période où tout est au ralenti, que de chemins parcouru ces 4 derniers mois. Sur la base d’un management collégial, le DG Dembélé adoptera la proposition de réunion trimestrielle entre la direction, le syndicat et les délégués. L’INPS, la CMSS et l’ANAM sont les premières entités de la sécurité sociale où il se rendra pour renforcer le travail en synergie.

L’ouverture des droits à l’AMO fut étendue à plusieurs catégories. Plus de 22000 cartes biométriques n’avaient pas été distribuées ouvrant la voie a une remise par les soins du groupe Team call center de 1542 cartes. Le général de brigade Boubacar Dembélé procédera à l’agrandissement des espaces AMO pour pallier aux longues files d’attente. 150 bornes de mise à jour furent déployées a travers le Mali par la CANAM afin d’avoir une gestion efficiente du dossier des cartes biométriques.

Au mois de Mars un atelier sur l’actuariat piloté par la cipres a eu lieu en présence de la tutelle à savoir la ministre de la santé Fanta Siby. Occasion de revoir la gestion de l’AMO avec un tableau de bord permettant d’avoir des indicateurs et un système plus sécurisé. Suivra après un atelier sur la gestion budgétaire des OPS.
Cette fois, ce sera le secrétaire général du département Dr Aly N’Diaye qui prendra le relai d’un panel ou le cipres sera de la partie. La gestion axée de la CANAM était au cœur des travaux en plus d’un objectif à court terme du DG Dembélé : l’harmonisation des systèmes budgétaires de la zone couverte par la CIPRES.

Il est loisible de constater que l’actuel patron de la CANAM qui était le DG de la direction centrales des services de santé des armées n’a pas dormi sur ses lauriers. On comprend désormais le sens de cette assertion du général de brigade Boubacar Dembélé à l’endroit du monde de la santé : ” chacun doit se mettre en cause pour l’intérêt général”!

CERCOM

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here