La CANAM, toujours plus loin !

0

Pour faciliter l’accès des services de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) aux assurés, la CANAM ne cesse d’innover comme  en témoigne cette journée d’information sur le système intégré de l’AMO comprenant des serveurs, des équipements d’enrôlement biométrique et de production de cartes biométriques couplées avec le NINA qui s’est tenue à Koulikoro en partenariat avec l’Association des Editeurs de Presse Privés (ASSEP)  le 22 avril 2016 dans la salle polyvalente sœur  Anna Coulibaly.

La cérémonie d’ouverture était placée sous l’égide du Directeur de Cabinet du gouverneur de Koulikoro M. Ouénégué Diarra. Tour à tour, les personnalités invitées ont pris la parole. Le ton fut donné par le maire de Koulikoro, M. Issouf Baba Traoré qui a d’abord souhaité la bienvenue aux participants dans le Méguétan, avant de saluer l’initiative de la CANAM qui ne cesse d’apporter des innovations en organisant une journée sur le système intégré de l’AMO comprenant des serveurs, des équipements d’enrôlement biométrique et de production de cartes biométriques couplées avec le NINA en partenariat avec l’ASSEP. Selon le maire,  seule la presse peut véhiculer le message d’information afin que l’AMO soit un acquis pour toute la population malienne. Le maire saluera  le partenariat entre la CANAM et l’ASSEP avant de signifier qu’il porte beaucoup d’espoir à la journée qui vise à corriger le déficit communicationnel  afin que les populations soient davantage convaincues du bien-fondé de la CANAM. Il reconnaitra que malgré les efforts importants fournis par les autorités et l’ensemble des acteurs, il ya toujours des sceptiques, c’est pourquoi selon lui, l’apport de la presse est déterminant  pour expliquer cette bonne politique. Il terminera son discours en saluant et  remerciant les responsables de la CANAM,  structure gestionnaire de l’AMO, qui ont pris conscience du défi à relever et ont fait de la communication leur cheval de bataille. Il saluera enfin les bienfaits de l’AMO qui contribuent aujourd’hui à faciliter l’accès aux soins  à la population.

Prenant la parole à son tour, le représentant  du Directeur général de CANAM,  M. Seyba  Traoré saluera au nom du D.G le partenariat entre la CANAM et l’ASSEP avant de situer la journée  d’information dans son contexte. Une journée qui consiste à renforcer la communication sur l’AMO en  général et particulièrement le nouveau système d’information intégré  de la CANAM.  Selon  M. Traoré, la journée d’information permettra aux journalistes de véhiculer la bonne information sur la CANAM  et sur l’assurance maladie obligatoire mais surtout du nouveau système qui est en train d’être mis en place. Pour M. Traoré, la CANAM a toujours su compter sur la presse et espère continuer dans ce sens. Il finira son allocution qu’il souhaiterait que ce partenariat soit de plus en plus renforcé et que la presse soit un véritable relais dans l’information de la CANAM ainsi de ses assurés.

Le président de la maison de la presse M. Birama Fall dira qu’après la région de Ségou, Sikasso la presse est  aujourd’hui à  Koulikoro pour parler de la CANAM une structure sociale combien importante pour le peuple malien.  M. Fall dira qu’à Ségou et à Sikasso,  la mission consistait à s’enquérir des réalités du terrain à travers une visite dans les centres de santé, les  pharmacies et les structures conventionnées mais surtout être en contact avec les assureurs AMO et les assurés, chose qui selon lui a permis à la presse de comprendre le fonctionnement de l’AMO.  A Koulikouro, elle consistera  à recevoir des informations sur le système intégré de l’AMO comprenant des serveurs, des équipements d’enrôlement biométrique et de production de cartes biométriques couplées avec le NINA, a-t-il précisé.

Pour terminer, le président saluera la disponibilité de la CANAM à accompagner la presse privée malienne à travers un partenariat stratégique. Il dira que ce partenariat est né de la vision d’un homme, un visionnaire et un leader qui a su se faire accompagner d’ hommes valables avant de réitérer le soutien sans condition de la presse aux actions salutaires de la structure.

Prenant la parole pour l’ouverture de la journée d’information, le directeur de cabinet du gouverneur  de la région de Koulikoro M. Ouénégué Diarra a d’abord salué et remercié tous les participant avant de se féliciter de ladite journée de sensibilisation des professionnels de la presse afin d’amener la population à participer massivement à l’œuvre salvatrice de la CANAM qui est d’assurer une prise en charge sanitaire de toute la population malienne.

 

Après une cérémonie d’ouverture riche en couleurs, les directeurs de publications ont eu droit à un brillant exposé de Madame Diéminatou Sangaré  sur le système intégré de l’AMO comprenant des serveurs, des équipements d’enrôlement biométrique et de production de cartes biométriques couplées avec le NINA proprement dit.

Le système en question permet de collecter, de sauver, traiter l’information sur un environnement donné. Le projet de ce nouveau système de gestion de l’information  de la CANAM a vu le jour suite à des nombreuses difficultés rencontrées durant 5 ans d’existence. Ces difficultés  qui sont entre autres le problème de la sécurisation des données, le moteur en charge des volumes feuilles de soins qui est le réseau d’adhésion massives à l’assurance maladie obligatoire, les moyens d’identification des bénéficiaires des soins et le retard dans le payement des prestataires. On se souvient que ce retard avait provoqué un moment donné l’arrêt des prestations de certaines pharmacies et des assureurs de l’AMO. C’est pour corriger tous ces insuffisances que le nouveau système est en train d’être mis en place.

La CANAM est à pied d’œuvre pour faciliter la vie à ses clients mais aussi aux structures conventionnées. Avec l’enrôlement biométrique, fini la fraude et tous les maux qui y vont avec. La carte à puce est hyper sécurisée et confectionnée dans une entreprise hautement sécurisée. Elle  permet par exemple de détecter la fraude et d’y résister. Puisque pour avoir accès aux prestations, l’assuré est appelé à poser son empreinte. Avec le système, les médecins de la CANAM pourront suivre directement les prestations en ligne à  travers le réseau ou sur internet.

Ce système de gestion d’information, facilitera également les traitements des dossiers et fera gagner du temps à toutes les parties. Le portail informatique sera disponible 24/24 et 7jours sur 7 consultable même en mode déconnecté. Ainsi donc le client peut consulter son compte et voir sa cotisation et ce qu’il a consommé, c’est une vraie révolution de l’assurance sociale en République du Mali.

Bientôt, les tracasseries administratives, les longues attentes, le retard de payement des assurés et les pharmacies partenaires ne seront plus qu’un mauvais souvenir grâce à la détermination et le leadership de M. Luc Togo et son staff. A suive !

Amadingué Sagara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER