CHU du Point-G : le manœuvre Bavieux dit Major interpelle le Ministre Samba Sow

8

Bakary Diabaté appelé Bavieux dit « Major » est un manœuvre qui travaille au CHU du point-G depuis une vingtaine d’années. Selon lui, le Ministre Samba Sow tarde à tenir les promesses qu’il les a faites lors d’une visite de terrain. Notamment, la mise à la disposition du CHU du Point-G d’un chariot servant a transporté les malades et les personnes décédées à la morgue.

« Monsieur le ministre, l’écart qui me sépare de vous est énorme. Je ne suis qu’un simple manœuvre et vous, vous êtes ministre du gouvernement. Cependant, malgré ce grand écart, tous les deux, nous sommes des êtres humains. Raison pour laquelle, je me permets de prendre la parole pour manifester mon mécontentement par rapport à vos promesses non tenues », c’est en ces termes que Bavieux dit Major a interpellé le ministre Sow.

 

Lors d’une visite de terrain, il y a environ 7 mois, nous avons soumis des doléances à M. le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, M. Samba Sow. Les besoins exprimés devaient nous permettre de mieux faire face à nos exigences de manœuvre pour le bon fonctionnement du CHU du Point-G.

Parmi les doléances exprimées, ce qui nous tenait le plus à cœur est le problème de chariot. Un outil de travail qui nous permet de transporter les malades et d’acheminer les corps à la morgue. Car ce qu’on avait, ne marche plus depuis la prise de fonction de l’actuel Directeur Idrissa Ahmadou Cissé. Pis, la chaise roulante que nous disposons grâce à l’aide d’un ancien malade, est dans un état tel qu’on n’ose même pas mettre son chien dedans si on l’aime vraiment.

Après avoir écouté nos doléances, le ministre Samba Sow nous a fait des tas de promesses. Notamment, l’achat et la mise à la disposition à notre disposition d’un chariot et la réparation de l’ancien. C’est fait devant des témoins, dont Madame le Gouverneur District Ami Kané…

Pourtant, 7 à 8 mois après, rien n’a été fait. Le Ministre Sow aurait-il oublié que la promesse est une dette chez les hommes honnêtes. Ou bien, c’est par ce que lui et les siens ne sont jamais admis au niveau du CHU du Point-G. En tout cas, je pense que cette situation perdure car les ministres, les députés et d’autres cadres maliens ont la possibilité de se faire prendre en charge ailleurs.

Je fais partie des personnes qui pensaient que la nomination de Samba Sow allait être bénéfique pour le personnel du secteur socio-sanitaires, mais je me rends compte finalement qu’il n’en est rien, a-t-il conclu.

A l’analyse de la situation, nous pouvons sans risque de nous tromper dire que Bavieux dit Major est un homme engagé pour la bonne marche du CHU du Point-G. Sinon, comment lui, un simple manœuvre va-t-il oser à visage découvert interpellé son ministre de tutelle. En tout cas, il l’a fait pour le bien-être et le confort des malades maliens…

KANTAO Drissa

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Je mets au défi celui qui ose pointer du doigt le seul domaine ou service dans nos hôpitaux disposant du minimum d’équipement pour le confort des malades. On accuse toujours les dirigeants, mais montrez moi les maliens qui s’intéressent à la chose sanitaire. Tout le monde s’en moque et les dirigeants aussi! Alors, on circule et basta!

  2. On ne vient pas dans des structures balancer des promesses. Un homme sérieux, quand il promet il prend des mesures ou confie des taches à ses collaborateurs pour que sa promesse soit tenue. Nos dirigeants sont habitués au caractères folkloriques des visites, elles ne sont pas faites pour prendre le pouls des structures mais pour être visible. Donc inutiles!

  3. Quelle honte pour nos directeurs d’hôpitaux. C’est votre manœuvre qui demandent chariot avec votre place ? Où va donc finalement le Mali ? Si c’était moi le ministre de la Santé, j’enverrai la copie de cet article au DG de l’hôpital en même temps que sa décision de révocation (dans la même enveloppe marquée du sceau de URGENT).
    Merci au journal d’avoir fait son travail même si son français pas aussi que ça. L’idée est comprise tout de même!

  4. Si tous les hôpitaux devraient attendre le ministre de la Santé pour changer la roue de leur chariots en quoi consistera donc le travail des Directeurs d’hôpitaux qui ne manquent pas d’occasion pour rappeler que leurs établissements sont autonomes surtout quand il s’agit de jeter un coup d’œil sur leur gestion. A mon avis le ministre a fait son devoir en rendant visite à ses hôpitaux. Ces genres de visites doivent motiver d’abord le personnel (ça rapproche la hiérarchie au personnel) mais aussi permettent de pousser les directeurs d’hôpitaux à s’atteler au travail qui leur est confié au quotidien. Sur ce coup, je n’accuse pas le ministre mais la direction de l’hôpital, le chef du service concerné et même le manœuvre qui utilise le chariot en question. S’agissant du manœuvre : si je sais qu’avec un outil qui me permet d’avoir 2000 F CFA de pourboires ou de cadeaux par jour, je suis prêt à mettre 10 000 F CFA pour le réparer moi-même. Quand le directeur me verra moi manœuvre en train de réparer le chariot, il se sentira interpeler. Le faisant un jour j’espèrerai me voir lauréat d’un prix. Je crois qu’il faut souvent prendre des initiatives personnelles, faire des sacrifices pour le pays. Cela ne veut pas dire que les autorités n’ont pas de défaut hein. Mais si elles ne font pas pour nous, nous devons nous-mêmes prendre conscience en nous occupant de nous même. Samba SOW est très souvent de bonne fois même si d’aucuns trouvent qu’ils prend trop de promesses qu’il ne saurait tenir toutes, il faut lui accorder sur ce coup le bénéficie de l’oubli. “Fila bai malo a bai saaamain”. Diabaté tu es dans ton rôle. “Kaladjoula- sangoye, brétadjoula”.

  5. C’est très bien et vraiment très oser, mais cher Major, la promesse de la hiérarchie n’est pas synonyme d’exécution par lui-même mais ses proches qui se sentent concerner!
    C’est bien fait de rappeler au Ministre que ses dettes ne sont pas payées par le plupart de ses hommes qui ne font que exposer les bonnes choses et masquent l’indispensable dans nos structures de santé ! C’est incroyable, même un chariot ! Où va toutes ces ressources allouées et les recouvrements ?
    Un nettoyage s’impose vraiment

  6. Une promesse juste doit être tenue à défaut d’avancer la ou les raison(s) ça non tenue.

    • vu ses faits et paroles,j’invite Samba sow à la vigilance car on sait qu’il a de la bonne foi,mais il est entouré des mauvaises personnes .

Comments are closed.