Coronavirus, le ministre de la femme veille sur la Pouponnière

1

Maintenir le COVID19  hors du Mali, un combat mené d’arrache-pied par nos autorités en cette période où les morts du coronavirus se comptent par millier dans le monde.  Le ministre de la promotion de la femme le Dr Diakité Aissata Kassa Traoré  a effectué le 24 mars 2020  une visite de veille au  centre d’accueil et de placement familial ‘Pouponnière’ afin de s’assurer que les consignes sanitaires de prévention contre  le coronavirus sont bien respectées. A l’occasion Madame le ministre a fait part à l’équipe du centre de nouvelles dispositions  décidées pour gérer et préserver le centre pendant cette période fortement à risque.   Il s’agit de restreindre les entrées avec  la cessation des visites inopinées au centre,  de doter le centre des dispositifs servant à sa sécurisation sanitaire (kits, gels etc.).  En ce qui concerne les questions liées à l’accueil et à l’adoption des enfants placés à la pouponnière, le Dr Traoré dira que les réflexions sont en cours  à haut niveau pour y trouver la formule idoine.

Une mobilisation nationale pour lutter contre la maladie du coronavirus, serrer les rangs afin d’éviter l’entrée du virus dans notre pays, telle est la priorité gouvernementale qui dépêche ses ministres pour sensibiliser la population à suivre les consignes sanitaires préventives à travers l’ intensification des activités d’information, d’éducation  et de sensibilisation.

Selon le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, la pandémie du coronavirus a dépassé le problème de santé public et selon  elle cette pandémie constitue un réel problème de développement d’où cette nécessité de mettre en  synergie les actions  pour appuyer le département de la santé. Une solidarité gouvernementale pour permettre au Mali de maintenir son cap de zéro cas, un fait à encourager. Le Mali peut être épargné de la pandémie du coronavirus  si la mobilisation sociale est au rendez-vous, et pour ce faire les hautes autorités préoccupées par la question en ont fait leur priorité d’où  cette campagne de sensibilisation pour respecter les consignes sanitaires (lavage des mains au savon, utilisation de gel hydroalcoolique, le respect d’un mètre de distance, pas de regroupement de  plus de 50 personnes) bref le strict respect des mesures préventives.

Et l’exemple de la Pouponnière était illustratif avec la présence des kits d’hygiène, et   le respect de la distance réglementaire. Après sa séance de sensibilisation, Mme le ministre a procédé à une  remise  de kits d’hygiène et sanitaire et de gels pour renforcer le centre. La directrice du centre  Bouaré Fatoumata Koné et son équipe ont remercié le département pour son accompagnement.

Khadydiatou SANOGO /Maliweb.net   

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here