EBOLA : «A ce jour le Mali enregistre 2 cas avérés ; un autre cas suspect est en cours d’analyse… » a annoncé aujourd’hui un porte parole du gouvernement

7
Mahamadou Camara, ministre malien de la Communication
Mahamadou Camara,

Bamako est aujourd’hui gagnée par la panique de la maladie du virus Ebola. Cette peur (crainte ?) fait suite à la confirmation, mardi dernier, du tout premier cas avéré dans la capitale. Il s’agit d’un homme (d’un âge avancé) venu de la Guinée et admis à la clinique Pasteur pour des soins. Le patient qui souffre de la maladie Ebola a finalement succombé. Mais il a eu le temps de contaminer l’infirmier qui le  traitait. Tombé malade quelques jours après le décès de son patient, l’infirmier (dans la trentaine) a également rendu l’âme, à la suite d’une méchante fièvre qui s’est avérée être celle que déclenche le  virus Ebola.

Depuis, Bamako bruit de cas suspects déclarés par ci ou confirmés par là ; semant en si peu de temps un sentiment de  psychose quasi généralisée dans toute la ville…

Dans un tel  contexte où la rumeur fait également son chemin, le gouvernement a décidé de  prendre toutes ses responsabilités, en vue de mieux cadrer les informations qui sont régulièrement données sur la maladie. Alors que certaines sont sans aucun fondement. les autorités ont décidé de faire appelle aux médias afin de mettre fin à la diffusion des rumeurs. Qui, si rien n’est fait risque de faire plus mal à la population que la maladie elle-même. Avec la découverte des premiers et toute la rumeur qui entours certains cas non confirmés par les spécialistes, le gouvernement a décidé de revoir son plan de communication autour de la maladie d’EBOLA. Pour le gouvernement, si Ebola est désormais une réalité dans notre pays, «il faut éviter de dramatiser la situation, sans aussi la banaliser ». C’est là la quintessence du message que le gouvernement a chargé le ministre de l’Economie Numérique, de l’information et de la Communication, d’apporter aux populations. Des populations invitées à garder tout leur calme et surtout à éviter toute panique.

Face aux journalistes de la presse internationale et de la presse locale (écrite, parlée et en ligne), Mahamadou Camara, a mis l’accent sur le nouveau partenariat que le gouvernement envisage développer avec les médias, afin que, toutes les informations qui seront diffusées (sur la maladie Ebola) proviennent de sources fiables, notamment officielles.

Une de ces sources, selon le conférencier, c’est cette cellule créée au sein du département de la santé et dont la tâche sera de communiquer au jour le jour les informations précises sur tout cas et faire le point sur le bilan. «Beaucoup de rumeurs circulent, mais ne sont pas toutes vérifiées», a déclaré Mahamadou Camara. « Ebola est une maladie qui peut être vaincue avec l’accompagnement de tous, en harmonisant les sources de l’information», a souligné le Ministre Camara. Selon lui, tout comme la question du nord, le gouvernement a décrété Ebola, grande cause nationale. Et a sonné la mobilisation générale pour son éradication sur notre territoire. C’est, selonlui, le sens de la demande formulée par le chef de l’Etat à l’endroit des leaders religieux, les chefs traditionnels et coutumiers  les notabilités et les communicateurs traditionnels qui peuvent toucher un public important, afin de faire passer les messages de changement de comportement chez nos concitoyens.

Papa Sow

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Une enquet meme independante est exigee sinon I.B.K et son gouvernement vont etre demis par tous les moyens necessaires s’il le faut.
    Premierement Dr. ben Baba, vous et votre clinique est et a ete l’ennemi numero 1 du Mali. Votre clinique doit meme etre fermee et reprimendee et vous incluant vos subalternes immediats doivent etre arretes et condamnes a mort. Pourquoi je m’explique:
    1- Comment des l’arrivee de ce patient vous aviez fait des analyses appropiees et meme en tant que medecin presumer que le maldade vient de la Guinee en prenant des mesures appropiees a l’avance.
    2- comment ce fait il qu’un de vos clients malade d’ebola a pu etre deliberement sorti de vorte clinique sans aviser les autorites et la population toute entiere.
    3- comment voua aviez autorite tout en sachant que le deces guineen etati atteint d’ebole et laisser le mort sortir de votre clinique pour allerfaire des rituels dans une mosquee a Djikoroni en contaminant d’autres personnes.
    Je purrais en dire d’autres mais je me reserve a ces 3 points.
    Aussi la responsabilite du gouvernement, le ministere de la sante dans ce cas ici en n’ayant agir. Honnetement je ne comprends pas vos actes, peut encore et toujours pour l’argent a mettant la vie de vos employers en jeux et de lapopulation malienne, vous meritez d’etre pendu avec vos complices.
    En faisant l’analyse la faute principale vient de vous, de votre clinique, pas forcement le ministere de la sante ou le gouvernement sauf si vous etes complices entre vous memes pour sacrifier des milliers de vies humaines a cause de toutes les mer-des dont l’etat et le gouvernement essayent de s’en sortir. Donc les surfacturations et malversations vont etre oublie par le peuple avec cette autre crise d’ebola. Copmment comprendre qu’un client malade venant de la guinee avec sa famille vous n’aviez pas pris des mesures necessaires a l’avance soi disant que le patient s’etati pointe a votre clinique pour des problemes reinaux aparament? comment??? l’etat et gouvernement de mer-de, irresponsables, laxistes et insouciants comme vous et votre clinique. Vous ne meritez que la peine capitale.En plus de tous les nouveaux qui se declarent de jour en jour et cet encu-le de PM et son ministre encu-le de la communication nous parlent de ne pas ceder a la panique. Combien de lieux ou d’endroits a Bamako sont en cause maintenant avec meme la region de Segou etc…si ces infos sont verifiees.
    Toutes ces malheurs que vous veniez de nous tomber sur la tete ne sont pour de l’argent facile, de la cachete, de prendre le risque de contaminer votre propre population, des magouilles etc…
    Maintenant vous, vous meme en temps Dg de la clinique et vos complices, le gouvernement et l;etat biensur, sont des ennemis du Mali a abattre. Chere population ne laisser cette situation comme cela sans descendre laes rues, certes il y a des risques mais il faut se faire justice sinon ni notre l;etat ni notre gouvernement le fera. C’est le Mali non, j’espere qu'[il y aura des coupables a sanctionner severenement. Sinon ca sera encore une le peuple demuni qui sera le plus grand perdant.

  2. IBK Etait a conakry il ya deux semaines, se promenant dans les rues infectees de Conakry avec Alpha Conde. Il a pense que le Mali ne pouvait pas etre contamine, car Alpha Conde lui a repete que ” Guinee et Mali c’est deux poumons dans le meme corps”, mais IBK a oublie que l’un des poumons a mal, le second aussi a mal. Le preseident Malien n’a pas pris exemple sur le Senegal qui a ferme toutes ses frontieres avec la Guinee pour eviter de gomber dans l’enfer D’EBOLA. Aujourd’hui Le Mali est plus qu’expose car confronte a d’autres problemes securitaires plus serieux. Eb ecoutant Alpha Conde, IBK a expose son pays, car Alpha avait nie l’ampleur de l’epidemie a son debut et avait trompe Sierra Leonais et Liberiens qui maintenant payent un lourd tribut de l’epidemie qui refuse de s’arreter. Quand une crise sanitaire d’une telle envergure se declare, il faut prendre toutes les dispositions necessaires pour proteger et sauver les vies humaines.

  3. 🙁 🙁 🙁 🙁 LAMENTABLE. VOUS N AVEZ PAS ETE PREVOYANT, MALGRE LA GENTILLESSE D”EBOLA DE NOUS AVOIR EPARGNER DURANT CE TEMPS. HE OUI COMME D HABITUDE NOUS SOMMES TOUJOURS A COTE DES EVENEMENTS. CHAPEAU A VOUS CHERS MEMBRES DU GVMT 👿 👿 👿

  4. Dans un article de L’Indépendant d’aujourd »hui, soit 3 JOURS (!…) après la mort du malheureux de Pasteur, un agent de Gabriel Touré (où vient de mourir la dame qui avait raccompagné le corps du Guinéen) confie à la journaliste que jusqu’à aujourd’hui, le simple « tri » des patients à l’entrée de l’hopital N’EST TOUJOURS PAS mis en place! 😯 😯 😯 😯

    Non seulement, la surveillance des admissions aurait été nécessaire et élémentaire depuis longtemps déjà à titre préventif, mais même une fois la catastrophe déclarée 😯 😯 😯 😯 ce n’est toujours pas fait 3 jours après!

    Si cette info est vraie, je crois qu’il faut monter massivement sur Koulouba pour que ces voleurs ventrus et bla-blateurs apprennent qu’on ne joue pas impunément avec la vie d’une nation! 👿 👿 👿

    Mettre en place un tri des malades pouvait (et devait!) être fait en à peine quelques heures après la découverte du cas de Pasteur! 👿 👿 👿 👿

  5. taboussi
    “Le virus ebola fait des ravages en Guinee depuis bientot 1 an.”

    C’est tout à fait exact! Depuis decembre 2013 pour les tous premiers cas; Cependant, même sans parler de ces tout premiers cas, il y a au moins 2 ou 3 mois que la situation est ultra-virulente, et où il était IMPERATIF d’anticiper le drame en prenant toutes les mesures!

    Au lieu de ça, les autorités ont traîté ce risque MAJEUR avec un laxisme inconcevable! C’est hier (!!!…) après le drame de la clinique Pasteur et donc, une fois que le virus est bel et bien avéré dans la capitale, que nos soi-disant autorités ont annoncé “prendre des mesures”, lesquelles sont justement celles qui devaient être prises AVANT que cela n’arrive! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    C’est incroyable des adultes puissent à se point se conduire comme des enfants! 👿 👿 👿 Et que de prétendus “responsables” puissent montrer une telle …IRRESPONSABILITE justement!

  6. Le virus ebola fait des ravages en Guinee depuis bientot 1 an. Le cousin d’ibk Alpha conde a laisse le virus se propager pous masquer son incapacite a apporter des solutions aux problemes des guineens. Au Mali c’est un president qui a des liens avec la mafia qui est eclabousse par des scandales financiers jamais egales au mali. Alors pour respirer un peu il fait un voyage en guinee sous pretexte de solidarite africaine face a ebola. Son cousin alpha lui donne des conseils comment briser la colere des maliens face a son regime. Une semaine apres son retour c’est ebola qui fait des aller retour entre bamako et la frontiere guineene sans etre inquiete et frappe le coeour de la capitale. Panique a bamako . scandales financiers oublies la famille peut respirer maintenant. Et c’est maintenant qu’on lance une campagne de sensibilisation alors que le virus frappe depuis bientot un an le voisin guineen avec ses milliers de morts. Maliens reveillez vous ce regime est pire que le virus ebola

Comments are closed.