Lavage des mains au savon : Un moyen efficace et abordable pour prévenir les maladies et sauver des vies humaines

0

Cette année, la Journée mondiale du lavage des mains au savon est célébrée à travers l’initiation d’une caravane dans le district de Bamako

C’est par un appui financier considérable du Fonds Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), que notre pays, à travers le ministère de la Santé et du Développement social à célébré la Journée mondiale du lavage des mains au savon.

Commémorée pour la 13ème au Mali, le thème de cette année était : « L’hygiène des mains pour tous ». C’était la semaine dernière, au Centre internationale des conférences de Bamako (CICB).

Après les mots de bienvenue du représentant du maire de la commune III du district de Bamako, l’honneur est revenu à celui de l’UNICEF de prendre la parole pour réitérer leur soutien à ladite commémoration. L’UNICEF mettra tout en œuvre pour accompagner les autorités de la transition pour tout qui concourra pour le bien-être de l’homme.

Pour de l’OMS, la  Journée mondiale du lavage des mains au savon est un plaidoyer, permettant de faire la promotion de l’hygiène des mains. Aussi, à travers elle, il s’agit de faire la sensibilisation sur l’importance de cette pratique en tant que moyen efficace et abordable pour prévenir les maladies et sauver des vies humaines ;  de prévenir entre autres : la maladie à virus Ebola, les diarrhées, les maladies respiratoires, le trachome, certaines maladies de la peau et d’empêcher la propagation de la pandémie de la COVID-19.

« L’OMS, après la Journée mondiale de l’hygiène des mains célébré le 5 mai 2020, soutient une fois encore les pays, pour la célébration du lavage des mains au savon »  a souligné le représentant de l’OMS.

Mme le ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby a d’abord rappelé les moments critiques où le lavage des mains au savon est fortement recommandé. Il s’agit, entre autres : après la  sortie des toilettes ; le nettoyage des enfants après les selles ; avant de préparer les repas ; avant de manger ou de donner à manger et après tout contact des mains avec les liquides biologiques, les surfaces et les objets souillés.

Et Mme le ministre d’ajouter que nos efforts doivent tendre à pratiquer et à faire observer cette pratique d’hygiène dans nos ménages, par les mères et les gardiennes d’enfants qui ont en charge la protection des enfants et de la famille.

S’agissant de l’inobservation de ce geste simple, l’actuelle responsable en charge de la santé dira que cela fait courir de gros risques sanitaires à nos familles et à nos communautés.

C’est pourquoi, à son avis, les parents doivent enseigner le lavage des mains au savon à leurs enfants, à leurs proches et à tous ceux qui ont un certaine  méconnaisse de son importance.

« Ensemble, pratiquons le lavage des mains au savon pour protéger notre santé, celle de nos enfants et de nos communautés et aider à la croissance de nos enfants » a lancé en guise d’appel, Dr Fanta Siby.

 

Diakalia M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here