Les potins de la semaine : Virus d’Ebola au Mali : Les 29 personnes en confinement à Bagadadji libres de tout mouvement

0

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné et son collègue de l’Economie numérique, de l’Information et de la Communication, Mahamadou Camara, ont rendu une visite de courtoisie à la famille Cissé, le lundi dernier, en fin de  mise en quarantaine à Bagadadji. Les 29 personnes, qui ont eu des contacts avec la fille morte d’Ebola à Kayes, et qui étaient en observation depuis trois semaines, et qui ne présentent aucun symptôme,  sont désormais libres de mouvement depuis hier lundi 10 novembre 2014.  La maladie Ebola, comme pour contre attaquer les propos de nos autorités, se signale une fois de plus à la clinique Pasteur sise à l’Aci 2000, tuant l’infirmier traitant et son patient de nationalité guinéenne. En tout cas, nous sommes mal barrés en ce moment, sur cette pandémie qui veut se faire une place à tout prix dans notre pays. Vigilance doit être de mise.

 

ASSEMBLEE NATIONALE

La justice aux trousses d’Oumar Mariko

Les Députés sont en cette fin d’année dans le viseur des hommes de la justice. Car après le feuilleton Mamadou Hawa Gassama Diaby qui n’a pas encore fini de défrayer la chronique, un autre dossier s’invite sur cette même lancée. Pointé du doigt dans des affaires d’assassinat, d’enlèvement, de séquestration, de coups et blessures volontaires au mois d’avril 2012 sur le campus universitaire de Badalabougou où deux étudiants ont été tués par balle, le député de Kolondiéba, Oumar Mariko, risque de perdre son immunité parlementaire dans les prochains jours. Des indiscrétions font état de l’examen par l’Assemblée nationale d’une demande du ministère de la Justice. De multiples plaintes déposées contre l’honorable pourraient lui valoir la sanction des juridictions compétentes du pays.

 

IBK-MARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER