Lutte contre le COVID-19 , Quand le ministre de la femme implique la voix des enfants

0

Le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la Famille le Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré a procédé ce 2 avril 2020 à une remise de kits de lavage des mains au parlement des enfants.

La cérémonie de remise en strict respect des mesures barrières du COVID 19 a été l’occasion pour le ministre d’inviter le parlement des enfants à sensibiliser leurs paires pour comprendre les risques réels de cette maladie dont la lutte  nécessite l’ engagement responsable de tous  par le  respect des  mesures barrières.

Le Mali a une population très jeune, plus de la moitié de cette population a moins de 18 ans et les hautes autorités du pays accordent une grande importance au  respect des droits de l’enfant, une volonté politique affichée au premier plan  selon  le  ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille. En effet le COVID19  présent au Mali enregistre  à ce jour 36 cas et pour freiner  sa propagation il est capital d’observer des mesures individuelles et collectives. Aussi en dotant le  Parlement des Enfants   de kits de lavage de main, de gels hydro-alcoolique et de masques de protection, le ministère en charge des enfants  encourage les enfants à observer strictement les mesures édictées par le gouvernement pour briser la chaîne de la contamination.  Une protection des tous jeunes qui se manifeste par ailleurs  avec   la fermeture des écoles, la limitation des regroupements de personnes à 50 maximum, l’observation d’une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes , la limitation du nombre de personnes dans les véhicules et sur les motos, le lavage des mains au savon et l’utilisation du gel hydro-alcoolique, a fait savoir le ministre Diakité Aïssata . K. Traoré.

Au nom de ses camarades Nouhoum Chérif Haïdara le président du parlement des enfants  s’est réjoui de cette réception et les engagent à observer les consignes préventives contre la maladie du coronavirus.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here