Mali/Covid-19 : la vaccination avec le vaccin Pfizer débute à partir du lundi prochain à Bamako et environs

1

En prélude à l’introduction du vaccin Pfizer-BioNtech dans la campagne de vaccination contre la Covid-19 prévue le lundi 09 mai, le ministère de la Santé et du Développement social a organisé une conférence de presse le vendredi 06 mai dans la salle de conférence du département. C’était sous l’égide de son conseiller technique, Hamadoun Aly Dicko.

Après Aster Zeneca, Johnson/Johnson, Sinovac et Sinopharm, c’est autour du vaccin Pfizer d’être introduit dans la campagne de vaccination contre la Covid-19 au Mali. Le lancement aura lieu le lundi 09 mai au terrain de Korofina en commune I du district de Bamako. Cette nouvelle phase de la campagne consiste à inoculer 100 620 doses du vaccin Pfizer offertes par l’ambassade des Etats-Unis au Mali.

Avec le vaccin Pfizer, le gouvernement de transition a élargi la cible aux personnes âgées de 12 à 17 ans, aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes. « Cette recommandation est basée sur l’évidence disponible de son efficacité et innocuité chez les adolescents » a assuré le président du comité scientifique, le Pr Seydou Doumbia, selon qui le vaccin américain est le plus utilisé dans le monde. L’objectif est de vacciner plus de 70% de la tranche d’âge de 12 à 17 ans estimée à plus de plus de 13 millions de personnes soit 62,4% de la population.

732 décès au Mali

Citant l’OMS, le Pr de médecine a indiqué qu’« un essai de phase III chez les enfants âgés de 12 à 15 ans a montré une efficacité élevée et une bonne sûreté dans cette tranche d’âge, ce qui a conduit à une extension de l’indication précédente de 16 à 12 ans et plus ». Le vaccin est, selon lui, le seul moyen qui permet de lutter contre la propagation de la maladie. C’est pourquoi, le Pr Doumbia a invité les personnes non vaccinées à se faire vacciner afin d’atteindre l’immunité collective. Seul gage à ses yeux d’échapper aux conséquences néfastes de la Covid-19 qui a déjà fait 732 décès au Mali.

Le vaccin Pfizer demande une très basse température de conservation qui peut aller de -80° à -86°C, a pour sa part expliqué le Dr Ibrahima Diarra, membre de la section immunologie à la direction générale de la santé. Grâce à la coopération japonaise, le Mali a bénéficié de 10 matériels ultra froids à travers l’UNICEF. « Du fait des exigences de ces équipements ultra froids, ils ont tous été installés au niveau du dépôt central du Centre national d’immunisation », a précisé le professionnel de la santé.

« L’introduction du vaccin Pfizer se fera au départ dans les six communes de Bamako et les communes de Kati et Kalaban-Coro (région de Koulikoro) et sera par la suite les autres régions seront couvertes », a précisé Hamadoun Aly Dicko, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement social. Au cours de la campagne, les stratégies suivantes de vaccination seront appliquées. Il s’agit entre autres de stratégies fixes (CSCom, CSRef et hôpitaux), la stratégie avancée, la stratégie mobile, la stratégie porte à porte (exceptionnellement) les stratégies novatrices comme les vaccinodromes au niveau des marchés, des écoles, des lycées, des universités, etc.

A noter que comme les autres vaccins, Pfizer sera inoculé en 02 doses dans un délai de 28 à 48 jours et l’interchangeabilité des vaccins n’est pas admise.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Mais je réve ou quoi?
    732 morts de grippe en +2 ans environ 2 décés par jour… Ce n´est rien par rapport au paludisme
    Il n´y a jamais eu de Pandémie de Covid en Afrique. Dites moi combien de personnes meurent de Paludisme chaque jour, chaque, semaine, chaque mois, chaque année sous nos latitudes. Au lieu de nous concentrer sur l´Éradication de paludisme, nous suivons ces gens là qui voient leur population âgée se faire décimer par un virus comparable à celui de la grippe. Refusons d´être des mendiants à qui on offre des doses de vaccins qu´on teste sur nos populations.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here