Mali: Une journée Pharmacopée-Phytothérapie pour valoriser la médecine traditionnelle

0

Les acteurs du domaine de la médecine traditionnelle ont célébré ce samedi 20 mars 2021, la première édition de la journée Pharmacopée-Phytohérapie. Une journée à travers laquelle, les bienfaits de la médecine traditionnelle et des opportunités qu’elle offre ont été étalées.

-maliweb.net- Organisée par le département de la Médecine Traditionnelle en collaboration avec l’Ordre des Pharmaciens du Mali, cette première édition de la journée Pharmacopée-Phytohérapie a regroupé plusieurs professionnels émérites de la médecine traditionnelle. Elle vise à ouvrir un débat autour de la place qu’occupe la médecine traditionnelle dans le monde et particulièrement au Mali.

Selon les initiateurs de la journée, cette célébration de la Pharmacopée tombe à point nommé puisqu’elle arrive à un moment où le monde est dans une impasse face à la pandémie du coronavirus: « Surtout en ce moment de la pandémie, avec cette journée de Pharmacopée-Phytothérapie, nous pensons qu’il faut revaloriser la Pharmacopée africaine pour trouver des solutions africaines à la maladie à coronavirus ».’ estime la cheffe de département de médecine traditionnelle,

Valoriser la Pharmacopée :

Selon elle, la journée d’échange vise à parler des opportunités qu’offrent la Pharmacopée et la phytothérapie. Et pour ce faire, dira-t-elle. Avant d’ajouter la nécessité d’associer le maximum de monde à la cause  de la médecine traditionnelle afin de mettre en exergue  toute sa valeur.

« La médecine traditionnelle est le premier recours de nos populations et les tradipraticiens de santé constituent le premier maillon de la santé dans notre société.  Nous souhaitons que la profession pharmaceutique soit considérée à sa juste valeur. Que tous les  pharmaciens se mobilisent, que tous les professionnels de la santé se mobilisent pour valoriser ce patrimoine culturel qui est la médecine traditionnelle》plaide Rokia Sanogo.

COVID-19, épreuve et opportunité

Pour les acteurs de la Pharmacopée, la maladie du coronavirus est une épreuve à plus d’un titre, mais elle reste aussi une opportunité pour mettre à l’épreuve la médecine traditionnelle. C’est du moins ce qu’en pense madame Rokia Sango. Selon elle,” les résultats des recherches au niveau de la médecine traditionnelle peuvent permettre de mettre au point des tisanes qui peuvent être utilisées pour renforcer le système immunitaire, qui peuvent être utilisées contre  l’inflammation mais aussi comme des antiviraux parce qu’il y a des produits qui soignent cela”.

La présente édition que les organisateurs compter pérenniser, a été opportune pour rendre un vibrant hommage à une grande figure du domaine :   le Pr Mamadou Koumaré .

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here