Médication naturelle : BioMed Mali-SA au service de l’industrialisation des médicaments traditionnels

0

Le siège de BioMed Mali-SA sis à Kalaban Coro Adeken a servi de cadre, samedi 24 octobre 2020, à une Journée portes ouvertes. L’objectif était d’informer et de faire découvrir aux partenaires et à la presse, le niveau des différentes réalisations menées par ladite structure depuis sa création.

« La nature prend soin de vous… », tel est le slogan de BioMed Mali-SA. Cette unité pharmaceutique de production des plantes médicinales locales, qui entend jouer toute sa partition pour rendre accessible aux Maliens des médicaments de qualité produits au Mali, et par des Maliens.

Cette jeune structure a vu le jour au mois de septembre 2018, suite à une signature de convention de partenariat avec le ministère en charge de la Santé pour aider l’État dans sa mission de recherche et de développement. BioMed se veut un acteur qui s’implique au développement de la médecine à travers la fabrication des médicaments naturels.

Pour le président du Conseil d’Administration, Dr Abdoulaye KONIPO, en deux ans d’existence le BioMed a su relevé tous les défis en matière de fabrication des médicaments naturels, malgré les deux crises (la Covid-19 et la crise sociopolitique) qui ont secoué le Mali, courant 2020.

Par ailleurs, il affirme que BioMed existe aujourd’hui grâce à l’implication totale de tous les pharmaciens du Mali. Avant de rappeler que les produits de BioMed sont vendus dans toutes les Officines du pays. En outre, Dr. KONIPO soutient  aussi que le Mali est à sa première expérience d’industrialisation des produits pharmaceutiques. « Nous sommes dans un environnement très difficile, donc les défis qui nous attendent sont énormes », dit-il.

En effet, pour Dr. KONIPO,  excepté la matière première qu’on retrouve au Mali, une bonne partie de supports de conditionnement de la structure vient de l’étranger. « La  seule matière première ne suffit pas quant au veut parler de la qualité dans l’industrie. Nous rencontrons souvent des difficultés, vu que le Mali est un pays enclavé », soutient-il.

Pour le PCA, la santé est une question de souveraineté. « Nous ne pouvons pas laisser le choix aux autres de nous nourrir et nous soigner, sinon nous n’allons plus exister. Le seul choix à faire, c’est d’être l’acteur de sa propre vie. BioMed est une fierté nationale.  Il est temps que nous comptions sur nous même. Il est également temps que nous consommons ceux que  nous produisons.», martèle-t-il.

L’entreprise BioMed Mali-SA emploie une quinzaine de personnes. Elle propose des gammes de produits comme le Balembo, la Spiruline, le Moringa, le Malarial, le Gastrosedal, l’Hepatisane.

En somme, cette Journée porte ouverte s’est clôturée par la visite des différentes unités de production de ladite structure, les magasins de matière première ainsi que les supports de conditionnement.                                                                                                              Ibrahim Djitteye

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here