Prévention de la Covid-19 : Les six mesures du Conseil supérieur de la défense nationale

5

Le Conseil supérieur de la défense nationale s’est réuni, mardi 1er décembre 2020, autour de la situation épidémiologique au Mali. De cette réunion à laquelle plusieurs membres du gouvernement ont pris part par visioconférence, six mesures ont été annoncées.

La situation pandémique dans le pays s’aggrave, les autorités de la transition malienne adoptent des mesures préventives. Mais plus question de couvre-feu (de 21 h à 5 h) ni de fermeture des marchés publics à partir de 14 h ni de la fermeture des bars, hôtels et autres lieux de jouissance ni de fermeture des écoles, pour une période de 28 jours.

Suite aux informations fournies par le Comité scientifique Covid-19 faisant état de l’aggravation de la pandémie au Mali, une adresse à la nation du président Bah Ndaw avait été annoncée pour se tenir le lundi dernier. Mais l’éléphant annoncé est arrivé avec un pied cassé. Le discours a été annulé sine-die alors que son contenu avait déjà inondé les réseaux sociaux et la présidence l’avait même intégralement posté sur sa page Facebook. Des mesures annoncées dans cette déclaration avaient créé une véritable indignation de la part du peuple.

Le lendemain, mardi 1er décembre 2020, le Conseil supérieur de la défense nationale (CSDN) s’est réuni au Palais de Koulouba sous la présidence de Bah N’Daw, président de la Transition. Au cours de cette séance, à laquelle tous les membres du gouvernement ont pris part par visioconférence, le Conseil a adopté six mesures préventives en prenant le soin d’enlever les mesures contenues dans le discours avorté du chef de l’État et qui avaient été source d’indignation.

Le Conseil s’est contenté à renforcer l’application des mesures de prévention dans les espaces publics et les lieux de regroupement ; à renforcer « la surveillance épidémiologique par le dépistage de masse dans les lieux de regroupement, l’identification, le dépistage systématique et le suivi de toutes les personnes-contact ; à renforcer la communication et la mobilisation sociale face à la seconde vague de la pandémie de Covid-19 au Mali ; à améliorer la qualité, de la prise en charge des cas de Covid-19 à travers le renforcement en capacité de ressources humaines, la disponibilité des intrants ; à assurer la disponibilité des tests de diagnostic de laboratoire et des consommables nécessaires pour les tests et à assurer le financement des activités de prévention et de riposte.

Fousseni Togola

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Si cette maladie existe vraiment alors ce sont les conditions naturelles qui nous protegent : génétiques et climatiques ; ces atouts sont établis par le TRÈS HAUT ! Les africains n’ont ni les compétences ni les moyens pour parer à cette maladie , et pourtant on est toujours là malgré les pronostics de ce journaliste de malheur qui est allé jusqu’à oublier que ceux qui sont entrain d’attaquer le Mali sont aussi susceptibles d’être contaminé .
    Maliens retournons à DIEU pendant qu’il est temps ! Satan n’a pas d’amis , il n’a que des intérêts à défendre !
    Le jour où les occidentaux auront le monopole des maladies alors ce sera la fin des africains noirs ! Heureusement que DIEU existe !!!
    Si vous n’êtes pas enemis du Mali ( de l’intérieur ou de l’extérieur comme le dit l’hymne nationale ) alors aidez les membres de la transition pour l’intérêt national !!!
    Le problème du Mali : les maliens ne s’entendent pas et la France nous pousse dans le gouffre !!!
    Que DIEU sauve le Mali !!!

  2. C’est pour nous faire comprendre que Bah N’Daw ne contrôle rien à Koulouba, qu’il n’est président seulement que de nom. Cette incohérence en est la preuve.

  3. He DIEU, quel amateurisme, la pandémie prend l ascenseur chez nous,et ce gouvernement incompétent est aux mesurettes, de grâce fermez les écoles et rendez nous nos enfants, si vous n avez pas le courage pour les autres mesures.

  4. Personnes-contact?????????
    BONNE CHANCE SI VOUS POUVEZ SAVOIR QUI LES PERSONNES-CONTACT SONT! VOUS ALLEZ PROBABLEMENT VOUS LIMITER AUX MEMBRES DE LA FAMILLE, AUX AMIS ET AUX COLLEGUES DU BUREAU! AU PAYS DES SOTRAMA, JE NE SAIS PAS COMMENT VOUS ALLEZ RETROUVER TOUTES LES PERSONNES-CONTACT!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here