Rencontre annuelle du Réseau WANETAM à Bamako : Une aubaine pour renforcer les capacités des structures sanitaires de la sous-région

0

L’Hôtel de l’Amitié de Bamako a abrité, le mercredi 05 février 2020, la cérémonie d’ouverture de la troisième réunion annuelle du Réseau Ouest Africain de Lutte contre la Tuberculose, le SIDA et le Paludisme; de l’anglais, West African Network for TB, AIDS and Malaria (WANETAM). Le but de cette rencontre qui durera jusqu’au 7 février 2020 est de réfléchir sur les stratégies à mettre en place afin de relever le défi de la transformation des résultats des recherches médicales cliniques en résultats concrets pour les populations, en ce qui concerne la tuberculose, le SIDA et le Paludisme. Il ressort des différents discours de la cérémonie d’ouverture que cette rencontre permettra de renforcer les capacités des structures sanitaires de la sous-région.

La cérémonie d’ouverture de ladite rencontre était présidée par le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifiques, Pr Mahamadou Famanta, en présence du Coordinateur du Réseau WANETAM, Pr Souleymane MBOUP et de nombreuses autres personnalités. Selon le Pr Mahamadou Ali Théra, chercheur, représentant du WANETAM Mali, le thème de la présente retraite, «Autonomiser les institutions de recherches cliniques africaines à travers le renforcement des capacités », est particulièrement pertinent. Avant d’ajouter que le WANETAM vise à promouvoir l’appropriation par les scientifiques ouest-africains des résultats et des bénéfices des projets financés par EDCTP (European and Developing Countries Clinical Trials Partnership) et pour renforcer les capacités de recherche clinique en Afrique en général. A sa suite, le coordinateur du Réseau WANETAM, Pr Souleymane MBOUP a fait savoir que l’Afrique en général et l’Afrique Sub-Saharienne en particulier, est encore en proie aux maladies endémiques. « Malgré une croissance économique assez encourageante, le système sanitaire souffre encore d’insuffisance. De nouveaux virus tels que le Sida, Ebola et tout récemment l’épidémie du coronavirus, ont également fait leur apparition. Au début de l’année 2017, plus de 26 millions de personnes, dont 2,3 millions d’enfants, souffraient du VIH et l’Afrique subsaharienne reste la zone la plus touchée par cette maladie », a-t-il dit. En œuvrant pour la conduite d’essais cliniques de qualité, le Recteur de l’USTTB, Pr Ouateni Diallo a fait savoir que le Réseau Wanetam contribuera à renforcer les capacités des structures sanitaires de la sous-région et aussi à rendre disponible des produits pertinents pour faire face aux problèmes de santé des populations. Quant à Mme Doumbo Pr Safiatou Niaré, chercheur au MRTC (Malaria Research & Trainning Center), elle a rappelé que le Pr feu Ogobara Doumbo a joué le rôle de Phare dans le projet WANETAM au Mali. Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la santé et des affaires sociales a, au nom de son ministre, Michel Hamala Sidibé, remercié les membres du Réseau WANETAM pour la tenue de cette réunion annuelle à Bamako au Mali. Le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifiques, Pr Mahamadou Famanta a indiqué que l’Afrique Sub-Saharienne, continue à payer un lourd tribut aux maladies infectieuses endémiques. « Le vieil adage ne dit-il pas que (Mieux vaut prévenir que guérir ?) Je suis convaincu qu’avec les objectifs que vous vous êtes fixés, vous parviendrez à développer une masse critique capable de faire face à ce genre d’épidémie sans aucun complexe grâce à la qualité de votre programme de renforcement de capacité. Soyez-en félicités à l’avance ! Je formule des vœux d’encouragement et de réussite à ce vaste projet. Par la même occasion, je vous rassure de l’engagement du Gouvernement du Mali à vous accompagner dans la mise en œuvre de vos activités. En réalité, ces activités constituent un appui important au développement que tous les Etats membres du réseau WANETAM gagneraient à soutenir et à promouvoir. La stature et la qualité des membres de votre réseau, les résultats déjà obtenus, vos perspectives à long terme, confirment notre conviction que le WANETAM est porteur d’espoirs et que vous sortirez d’ici avec des résolutions concrètes qui contribueront à l’atteinte de vos objectifs », a conclu le ministre Famanta. Au cours de cette cérémonie d’ouverture, des trophées ont été donnés aux méritants et un hommage a été rendu au Pr feu Ogobara Doumba pour la qualité de ses recherches.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here