Santé : l’AMD redonne le sourire aux malades démunis dans les hôpitaux

0

L’Association Amis des Malades Démunis (AMD) a été mise sur fonts baptismaux en mai 2014. Mais c’est samedi dernier qu’elle a procédé au lancement officiel de ses activités au centre international de conférence de Bamako sous le parrainage de Mouhamoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali. C’était en présence des responsables de l’association et le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, porte- parole du gouvernement.

Cette association se donne comme mission de sauver les vies humaines par la  prise en charge des malades démunis dans les centres de santé. Autres missions, pas moins importantes de cette association sont l’amélioration et le perfectionnement des locaux et équipements des hôpitaux, la formation continue des personnels médicaux et paramédicaux des  centres de santé, l’organisation des journées médicales à l’endroit des patients et des populations, etc.

L’AMD, selon son président, Dr Mamadou Baba Sylla, a été créée suite à un constat : incapacité de l’écrasante majorité des patients à prendre en charge leurs soins de santé. Selon lui, ils sont nombreux à être butés aux difficultés de prise en charge des malades couchés dans les hôpitaux  et même en famille, car dépourvus de tous les moyens financiers et physiques. Alors que chacun de nous, de son coté, dit-il, peut apporter la joie et du soulagement à ces patients en les assistant ou en leur offrant des aides en espèces ou en nature. Ce geste effectué sera à la fois l’accomplissement d’un devoir religieux et aussi l’accomplissement d’un  devoir humain. Et c’est ce que l’AMD fait, depuis quelques mois, en prenant en charge, à 100%, les soins sanitaires d’une dizaine de patients démunis qui souffraient de maladies chroniques à l’Hôpital Gabriel Touré, à hôpital du Mali et à l’hôpital du Point G. Des actions qui ont coûté plus de 5 millions CFA. Elles ont été réalisées sur les fonds propres de l’association et grâce aux dons de certains particuliers et certaines structures.

Quelques patients bénéficiaires ont fait des témoignages émouvants au cours de la cérémonie de lancement des activités de l’AMD.

L’imam Mouhamoud Dicko a félicité les initiateurs de cette association qui nous rappelle et nous interpelle, dit-il,  par rapport à la solidarité, l’une des valeurs cardinales voire le fondement  même de notre société. Selon lui, cette association a besoin du soutien financier, matériel et moral de tous, afin de sauver des vies. «Celui qui sauve une vie, a sauvé toute l’humanité et celui qui ôte une vie, c’est comme s’il a ôté la vie à toute l’humanité» a-t-il conclu.

A.Berthé

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER