Structure de l’azithromycine : Des essais cliniques pour la prise en charge de la maladie à coronavirus

0

Pour la prise en charge de la maladie à coronavirus, des pays utilisent actuellement le schéma de Raould c’est-à-dire l’association de l’hydroxy chloroquine et l’azithromycine. Mais tout récemment des essais cliniques ont prouvé l’inefficacité de la chloroquine par des chercheurs (l’OMS). Même si l’on a décidé de revenir sur les tests. Mais la question que l’on se pose est celle-ci : pourquoi ne pas faire des essais cliniques sur l’Azithromycine ?

Nous savons que l’azithromycine est dérivée de l’érythromycine par addition d’un atome d’azote dans le cycle lactone et a comme mécanisme d’action, l’inhibition de la synthèse des protéines au niveau du ribosome de la bactérie. Nous pensons que cette grosse molécule vu l’élargissement de son spectre d’activité mérite d’être testée par rapport à l’inhibition de la synthèse des protéines virales.

Notre souhait est que les experts de l’OMS puissent mener des études sur l’action de l’Azithromycine sur la synthèse des protéines virales. Il est vrai que l’Azithromycine jusque-là est considéré comme un antibactérien, mais du fait d’être composé par beaucoup d’atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène et en présence du groupement hydroxy lié à la chloroquine,il doit faire l’objet d’études approfondies sur ce coronavirus.

Dr.SéribaBengaly

Pharmacien

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here