Virus : En Chine, le vaccin se fabrique déjà à grande échelle

15

Il tient peut-être le remède tant attendu. Dans un laboratoire du nord de Pékin, un homme en blouse blanche exhibe l’un des tout premiers vaccins expérimentaux contre le nouveau coronavirus.

Sinovac Biotech, l’un des quatre labos chinois autorisés à engager des essais cliniques, voit grand. Même si son vaccin n’a pas encore fait ses preuves, le groupe privé se dit prêt à produire 100 millions de doses par an pour combattre le virus, apparu en Chine fin 2019 avant de se répandre dans le monde entier.

Le pharmacien peut se montrer confiant. En 2009, il avait coiffé ses concurrents sur le poteau en devenant le premier au monde à mettre sur le marché un vaccin contre la grippe porcine H1N1.

Dans ses vastes installations de Changping, en grande banlieue de la capitale, des laborantins contrôlent la qualité du vaccin expérimental, à base de pathogènes inertes, déjà produit à des milliers d’exemplaires. Dans sa boîte blanche et orange, il porte même un nom: “Coronavac”.

Testé chez le singe

Même si le traitement est encore loin d’une homologation, le fabricant doit montrer qu’il est capable de le produire à grande échelle et soumettre des lots au contrôle des autorités. D’où le lancement de la production avant même la fin des essais cliniques.

Si plus d’une centaine de laboratoires mondiaux rivalisent pour être le premier à mettre au point un vaccin, moins d’une dizaine ont pour l’heure engagé des essais sur l’être humain, selon l’Ecole d’hygiène et de médecine tropicale de Londres.

C’est le cas de Sinovac, qui assure avoir obtenu des résultats encourageants chez le singe, avant d’administrer son sérum pour la première fois à 144 volontaires à la mi-avril dans le Jiangsu (est).

Mais le labo fondé en 2001 ne se prononcera pas sur la date à laquelle son injection d’un demi-millilitre pourra éventuellement être commercialisée.

 

“C’est la question que tout le monde se pose…”, reconnaît Liu Peicheng, directeur de la marque.

D’après l’OMS, la fabrication d’un vaccin peut prendre entre 12 et 18 mois.

Essais à l’étranger

Sinovac, qui emploie un millier de salariés, espère obtenir fin juin de premiers résultats quant à la sécurité de son produit, dans le cadre des essais de phase 1 et 2, explique à l’AFP Meng Weining, directeur des affaires internationales.

Ces essais consistent simplement à vérifier que le vaccin n’est pas dangereux pour l’homme. Pour s’assurer qu’il est efficace, il faut engager un essai de phase 3 auprès de porteurs du virus.

Problème: désormais, “seulement quelques cas sont signalés en Chine chaque jour”, souligne M. Meng. A moins d’une deuxième vague épidémique sur le sol chinois, le groupe va donc devoir tester des personnes positives à l’étranger.

“Nous sommes actuellement en contact avec plusieurs pays d’Europe et d’Asie”, précise-t-il.

“Un essai de phase 3 comprend normalement plusieurs milliers de personnes. Ce n’est pas facile d’obtenir ces chiffres, dans aucun pays”, prévoit-il.

Les trois-huit

Le groupe n’en a pas moins engagé au sud de Pékin la construction d’un site de production d’une capacité de 100 millions de doses, qui doit pouvoir fonctionner avant la fin de l’année.

“Nous travaillons jour et nuit, nous faisons les trois-huit, ce qui signifie que nous ne perdons pas une minute”, assure M. Meng.

Rapporté à la population mondiale, un éventuel vaccin Sinovac ne suffirait pas à protéger la planète. Mais M. Meng assure que son groupe, coté au Nasdaq, est prêt à “des collaborations” avec ses partenaires étrangers, auxquels il vend ses vaccins existants contre la grippe ou l’hépatite.

Être la première à offrir un vaccin contre le Covid-19 serait une revanche pour la Chine, désireuse de faire oublier que la pandémie a pris naissance chez elle.

“Nous recevons beaucoup d’appui de la part du gouvernement chinois”, témoigne M. Meng. “Pas tant d’argent que ça”, mais des coopérations avec des instituts publics auprès desquels Sinovac s’approvisionne en souches virales.

Outre Sinovac, Pékin a approuvé l’essai clinique de trois autres vaccins expérimentaux: l’un lancé par l’Ecole militaire des sciences médicales et le groupe de biotechnologie CanSino; l’autre par l’Institut de produits biologiques et l’Institut de virologie de Wuhan, la ville où le coronavirus a fait son apparition; et un dernier par le groupe China Biotics, qui a engagé des essais mardi auprès de 32 volontaires.

AFP

Commentaires via Facebook :

15 COMMENTAIRES

  1. MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

    Á Kinguiranke, Á Dia ET Á wsr …!

    AYONS LA FORCE DE NOUS RENSEIGNER CHAQUE JOUR ET SUR LA BASE DE NOS ACQUIS INTELLECTUELS ESSAYONS DE DÉDUIRE LA CONCLUSION MINIMALE SANS PRÉTENDRE TOUT RÉSOUDRE EN UN JOUR.
    ICI , UNE CORRÉLATION HIÉRARCHISÉ DYNAMIQUE ET ADAPTIVE EST NÉCESSAIRE POUR MIEUX CERNER LE CONTENU INFORMATIONNEL DES ÉVENEMENTS ET DE LA COMMUNICATION DU JOUR.

    JE CONSEILLE Á TOUT UN CHACUN DE SORTIR DU “OVERTON WINDOW”, DE LA “FENETRE D’ OVERTON”. LA NOTION EST SUR WIKIPÉDIA.
    AJOUTONS AUSSI LA NOTION DE “CONTINUUM FALLACY”…!
    https://en.wikipedia.org/wiki/Continuum_fallacy

    PERSO, JE LES UTILISE DANS DES TACHES BIEN PRÉCISES AU SERVICE DE “VOUS TOUS” QUI SONT ICI SUR LE NET. JE NE VEUX PAS DÉTAILLER. POINT.

    IL EST IMPORTANT DE BIEN LOCALISER LE CONTEXTE DE NOS PENSÉES POUR POUVOIR ÉVALUER SA PERFORMANCE-PERTINENCE PAR RAPPORT AU SUJET DISCUTÉ.

    J’ AI PITIÉ DES PERSONNES QUI COMPRENNENT-PARLENT- ÉCRIVENT UNE SEULE LANGUE.

    “COMPRENDRE-PARLER- ÉCRIRE” UNE LANGUE COMMENCE AU NIVEAU QUAND UNE PERSONNE POSE SUR LA TABLE DE L’ HUMANITÉ QUELQUE CHOSE D’ UTILE ET AVEC UNE CONSCIENCE TRANQUILLE, DANS CETTE LANGUE.

    LE NEGRE ARABISÉ ET/OU FRANCISÉ EN GÉNÉRAL EST UNE CHIMERE AVEC UN SYSTEME IINTELLO-IMMUNITAIRE TRES TRES DÉFICIENT , CAR UNE ENTITÉ SEMI-BIOLOGIQUE MISE EN CAGE DANS UN “OVERTON WINDOW” DÉTERMINÉ PAR L’ ARABISÉ ET/OU LE FRANCAIS , ET TOUJOURS SELON LES BESOINS ÉGOISTES DE CES DERNIERS.

    ALLEZ EN MAURITANIE VOIR CE QUI S’Y TRAME..AVEC LES NEGRES ESCLAVES…!

    TU VIENS LES LIBÉRER, LA MAJORITÉ REFUSE DE SE LIBÉRER…! CAR IL EST DEVENU LARBIN CONGÉNITAL: UNE AUTRE RACE SEMI-BIOLOGIQUE DONT SEULS LES ARABES ET LES FRANCAIS DÉTIENNENT LE SECRET DE SA CRÉATION…

    Kinguiranke, Dia ET wsr , SI JE VOUS AI BIEN COMPRIS, ALORS, LE NEGRE MAURITANIEN ESCLAVE QUI DECIDE DE PARTIR AVEC SON LIBÉRATEUR CHANGE FORCEMENT DE MAITRE ESCLAVAGISTE.

    Kinguiranke, Dia ET wsr , C’ EST TRISTE DE PENSER AINSI, OU DU MOINS C’EST VOTRE ÉCRITURE QUI COMMUNIQUE CE CONTENU INFORMATIONNEL. EN PLUS CELA “RASSURE” L’ ARABE ET/ LE FRANCAIS QUI VOUS LIT OU LISENT.
    COMPRENEZ BIEN, ICI JE PARLE DE SÉMIOTIQUE…!

    COMPRENEZ VOUS BIEN CE VOUS PENSEZ COMPRENDRE…???

    ENFIN :
    Enquête sur la parentèle de Covid19

    La recherche dans la genèse de Covid-19 est en train de virer au feuilleton épique. A la suite des insinuations du président américain Donald Trump – « virus de Chine », « virus de Wuhan », etc. – aux implications politiques et stratégiques explosives, Pékin est aujourd’hui plus déterminé que jamais à aller au fond des choses.

    Ce qui est une bonne chose, car maintenant que Pékin a été piqué au vif et qu’il est en mode turbo, cette histoire sortira tôt ou tard dans le domaine public.

    Dans un geste inhabituel le week-end dernier, l’envoyé de la Chine à Moscou, Zhang Hanhui, a suggéré que l’histoire du Covid-19 ne fait que commencer et que des surprises sont en réserve pour la communauté mondiale.

    Il est inconcevable que l’ambassadeur Zhang se soit exprimé sans l’accord de Pékin. Il est significatif que le diplomate chinois ait choisi l’agence de presse publique russe Tass pour faire quelques révélations surprenantes. Selon l’ambassadeur,

    • Cinq organisations scientifiques chinoises de premier plan ont recueilli les données de 93 spécimens du génome du Covid-19 publiés dans une base de données mondiale basée sur les contributions de 12 pays sur quatre continents différents.

    • Les recherches ont montré que le premier « ancêtre » du Covid-19 est un virus connu sous le nom de mv1, qui a ensuite évolué vers les haplotypes H13 et H38. (Un haplotype est un groupe de gènes hérité d’un seul parent au sein d’un organisme).

    • A leur tour, les H13 et H38 ont évolué en un haplotype de deuxième génération – H3 – qui a ensuite évolue en H1 (Covid-19).

    • En d’autres termes, le “père” du Covid-19 est le H3 ; ses “grands-parents” sont le H13 et le H38 ; et son “arrière-grand-père” est le mv1.

    • Or, bien que le virus qui a été découvert sur le marché des fruits de mer de Wuhan soit bien de la variété H1 (Covid-19), seul son “père”, le H3 a été repéré à Wuhan – et PAS sur le marché des fruits de mer.

    • Il est important de noter que les “grands-parents” du Covid-19 – le H13 et le H38 – n’ont jamais été repérés à Wuhan.

    « Cela suggère que le H1 a été apporté au marché des fruits de mer par une personne infectée, ce qui a déclenché l’épidémie. La séquence génétique ne peut pas mentir ». (Ambassadeur Zhang)

    Il suffit de dire que la source originelle de la propagation de Covid-19 reste à déterminer et que la piste pourrait aller dans n’importe quelle direction. À l’heure actuelle, bien que le Covid-19 ait été découvert pour la première fois à Wuhan, son origine exacte reste encore à déterminer.

    En attendant, il existe des signes révélateurs. Ainsi, l’ambassadeur Zhang a expliqué :

    1. Un couple marié du Japon a contracté le Covid-19 alors qu’il se trouvait à Hawaï (où est basé le commandement des Pacific Air Forces américaines) entre le 28 janvier et le 3 février, bien qu’il n’ait pas visité la Chine et n’ait pas été en contact avec une quelconque personne chinoise. Le mari a eu des symptômes à partir du 3 février.

    2. Les médias ont rapporté que le Covid-19 est apparu pour la première fois en Lombardie, dans le nord de l’Italie, dès le 1er janvier.

    3. Selon le médecin spécialiste italien de renom Giuseppe Remuzzi, l’épidémie de Covid-19 avait même commencé à se propager en Italie avant d’avoir débuté en Chine.

    4. Le virologue américain bien connu Robert Redfield – actuellement directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC, le principal institut fédéral de santé publique des États-Unis) et administrateur de l’Agency for Toxic Substances and Disease Registry (une agence fédérale de santé publique basée à Atlanta, Géorgie) – a émis l’hypothèse selon laquelle un certain nombre de décès dus à la grippe aux États-Unis pourraient en fait avoir été causés par le Covid-19, mais les États-Unis n’ont pas effectué de tests à ce sujet à l’époque. (On estime que 80 000 Américains sont morts de la grippe et de ses complications l’hiver dernier).

    5. Il est assez surprenant de constater que l’Italie a voulu retracer le premier cas d’infection par le Covid-19 en procédant à l’exhumation de victimes alléguées de la grippe aux États-Unis, mais ces derniers ont catégoriquement refusé de l’autoriser.

    Cependant, la science et la technologie contemporaines sont bien équipées pour remonter la piste du Covid-19 et il est absolument certain que « tôt ou tard, le jour viendra où tout ce qui a été dissimulé sera révélé ». (Ambassadeur Zhang)

    Il est intéressant de noter que depuis la publication de l’interview de l’ambassadeur Zhang par Tass, le président Trump a modéré ses allégations précédentes de complicité et d’intentions malhonnêtes de la part de la Chine. Alors que Trump avait menacé Pékin de représailles, il a depuis revu sa position et a déclaré samedi lors d’un point de presse à la Maison Blanche :

    « Vous savez, la question a été posée :“Seriez-vous en colère contre la Chine ?” Eh bien, la réponse pourrait bien être un “oui” très retentissant, mais cela dépend : S’agit-il d’une erreur qui a échappé à tout contrôle ou a-t-elle été commise délibérément ? D’accord ? C’est une grande différence entre les deux. Dans les deux cas, ils auraient dû nous laisser y aller. Vous savez, nous avons demandé à y aller très tôt, et ils ne voulaient pas que nous entrions. Je pense qu’ils étaient gênés. Je pense qu’ils savaient que c’était quelque chose de mauvais, et je pense qu’ils étaient gênés ».

    Trump n’est plus catégorique sur la culpabilité de la Chine. Il ne s’agit plus d’une affaire entendue. Elle est probablement négociable. Trump s’est exprimé deux jours seulement après la parution de l’interview de l’ambassadeur Zhang.

    Le diplomate chinois a clairement laissé entendre que la piste du Covid-19 peut être et sera remontée scientifiquement. Trump aura un sérieux problème s’il s’avère que la grand-mère, le grand-père et l’arrière-grand-père du Covid-19 sont en fait domiciliés aux États-Unis.

    M.K. Bhadrakumar

    Covid19 ne cesse de mettre en lumiere de tragiques faiblesses, des distorsions monstrueuses, des comportements absurdes, des mécanismes insensés du Systeme américaniste-occidental-otannesque.

    Le Systeme américaniste-occidental-otannesque se défait comme un tricot dont l’on a saisi le fil de laine qui ouvre la voie de la déstructuration.

    MERCI Á ZANKÉ POUR SON COMBAT NOBLE …!

  2. JE DETESTE LES NEGRES SANS CERVELLES, PRETS A SERVIR INCONDITIONELLEMENT LES OCCIDENTAUX !

    LA EALITEE?
    OUI, C EST QUE LA CHINE N A RIEN A OFFRIR AUX IDIOTS, QU ILS CONTINUENT A COURIR DERRIERE LES ROIS AUX DERRIERES NUS QUE SONT LES PAYS QUE TOUT LE MONDE VOIT L IMPUISSANCE, SAUF LES IDIOTS NEGRIFIES DEBILISES! LA CHINE A TOUJOURS AIDE L AFRIQUE, LE JOUR CETTE CHINE ET UNE POIGNEE D AUTRES PAYS NON OCCIDENTAUX VONT REPLIER VERS SOI LES MAINS TENDUES ALORS LE NEGRE SERA SANS PITIE EXTERMINE, RENVOYE D AFRIQUE, EN ERRANCE PERPETUELLE, ET L AFRIQUE EXPROPRIEE, ALLEZ DEMANDER AUX INDIENS D AMERIQUE, ALLEZ DEMANDER AUX PALESTINIENS, ALLEZ DEMANDER, AUX NOIRS DU NORD DE L AFRIQUE, ALLEZ DEMANDER AUX MALIENS DU NORD DU MALI, A KIDAL PAR EXAMPLE!

    • Demandes aux Maliens de l’Ouest du Mali dans la regions de Kayes! Demandes aux noirs en Mauritanie! Demandes aux Noirs en Arabie Saoudite!

  3. Les Chinois ont cree leur virus, l’nt propage au monde et maintenant ils nous dissent qu’ils ont leur vaccine, ce n’est pas etonnant car avec la Chine et les Chinois on voit que de la Chinoiserie!

    • JE NE SAIS PAS POURQUOI LES NEGRES CRAINGNENT LES OCCIDENTAUX QUI LES DETEUISENT, MAIS NE VOIENT PAS UN UN BRIN DE CHEVEUX SUR LE CRANE DES CHINOIS!

      KINGUIRANKE CHER AMI!

      SI LES CHINOIS ET AUTRES N ETAIENT PAS LA A ASSISTER L AFRIQUE, TOI TU SERAIS DEJA ENCHAINE SUR UN BATEAU DE NEGRIER OU DANS UN CHAMP DE COTON!

      • Tu te cherches des nouveaux maitres des nouveaux negriers: les CHINOIS! C’est triste pour la race noire qui cherche a etre esclave des autres et est devenu le mendicant international! Triste est ton sort!

        • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

          LE NEGRE ARABISÉ ET/OU FRANCISÉ EN GÉNÉRAL EST UNE CHIMERE AVEC UN SYSTEME IINTELLO-IMMUNITAIRE TRES TRES DÉFICIENT , CAR UNE ENTITÉ SEMI-BIOLOGIQUE MISE EN CAGE DANS UN “OVERTON WINDOW” DÉTERMINÉ PAR L’ ARABE ET/OU LE FRANCAIS , ET TOUJOURS SELON LES BESOINS ÉGOISTES DE CES DERNIERS.

          ALLEZ EN MAURITANIE VOIR CE QUI S’Y TRAME..AVEC LES NEGRES ESCLAVES…!

          TU VIENS LES LIBÉRER, LA MAJORITÉ REFUSE DE SE LIBÉRER…! CAR IL EST DEVENU LARBIN CONGÉNITAL: UNE AUTRE RACE SEMI-BIOLOGIQUE DONT SEULS LES ARABES ET LES FRANCAIS DÉTIENNENT LE SECRET DE SA CRÉATION…

          Kinguiranke, Dia ET wsr , SI JE VOUS AI BIEN COMPRIS, ALORS, LE NEGRE MAURITANIEN ESCLAVE QUI DECIDE DE PARTIR AVEC SON LIBÉRATEUR CHANGE FORCEMENT DE MAITRE ESCLAVAGISTE.

          Kinguiranke, Dia ET wsr , C’ EST TRISTE DE PENSER AINSI, OU DU MOINS C’EST VOTRE ÉCRITURE QUI COMMUNIQUE CE CONTENU INFORMATIONNEL. EN PLUS CELA “RASSURE” L’ ARABE ET/ LE FRANCAIS QUI VOUS LIT OU LISENT.
          COMPRENEZ BIEN, ICI JE PARLE DE SÉMIOTIQUE…!

          COMPRENEZ VOUS BIEN CE VOUS PENSEZ COMPRENDRE…???

          APRES UNE LIBÉRATION , UN ESCLAVE PEUT ETRE :

          1 – ESCLAVE D’ UN AUTRE MAITRE
          OU,
          2 – ESCLAVE DE SA LIBERTÉ ACQUISE.

          VOUS VOYEZ, MA DÉMARCHE EST SCIENTIFIQUE, PAS LITTÉRAIRE OU ÉMOTIONNELLE.
          VOYEZ-VOUS QUE DEUX VALEURS PROBABILISTIQUES APPARAISSENT INTUITIVEMENT…!

          LA DÉMARCHE EST DÉDUITE DE LA THÉORIE DE LA MÉSURE, NOTION BOUGREMENT MATHÉMATIQUE. ET CETTE NOTION EST Á LA BASE DE L’ AXIOMATISATION DE LA THÉORIE DE LA PROBABILITÉ.

          JE DONNE LE SOIN Á TOUS D’ Y PENSEZ, AUX FONDEMENTS DE SA PROPRE DÉMARCHE…! LE TEMPS EST CRITIQUE SURTOUT POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES….

    • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

      Commençons par l’inexplicable et une accusation à peine voilée:
      – Il est possible et peut-être très probable, voire extrêmement probable, que les informations sur la nature réelle du COVID 19 et sur la façon dont il tue soient cachées parce que la vérité détruit le récit « La Chine l’a fait » que la Maison Blanche promeut pour couvrir son éventuelle complicité.

      Nous avons identifié un vaste programme de censure des informations sur le COVID-19 qui s’attaque à l’idée qu’il s’agit d’un virus naturel.
      La porte qui est laissée ouverte est qu’un « virus chimère » capable de choses qu’aucun virus naturel ne pourrait jamais faire a été libéré, un type de virus à l’étude et en développement par des organisations chargées de protéger les États-Unis contre les attaques de guerre biologique.

      À ce jour, les seuls échantillons connus de « chimères virales » liées au SARS-COV 2 sont détenus par les États-Unis.
      Si d’autres pays ont effectué de telles recherches ou généré un virus , aucune preuve n’a été apportée.

      Nous savons que les États-Unis l’ont fait, encore et encore, et l’ont publié, encore et encore.

      Ce que l’on dit du COVID-19 à la population, à savoir qu’il s’agit d’une forme de grippe qui se manifeste par des infections pulmonaires, est trompeur et largement incorrect, selon le docteur Roger Seheult, spécialiste des soins intensifs chez MedCram :

      « Les patients atteints de COVID meurent en nombre anormalement élevé, en fonction de ce que l’on appelle les « facteurs de morbidité », l’âge, le poids, le tabagisme, le diabète, mais aussi des patients plus jeunes et en bonne santé.

      « Ils meurent de « stress oxydatif », non pas à cause de symptômes publiquement admis, de problèmes respiratoires liés à des infections pulmonaires, mais plutôt de problèmes cardiovasculaires.

      Vous voyez, le COVID-19, inhibe l’ECA 2 (enzyme de conversion de l’angiotensine 2).

      Cela provoque un effet de cascade, une réduction de l’oxydation précédemment attribuée à des problèmes pulmonaires, mais aussi des caillots sanguins qui provoquent des accidents vasculaires cérébraux et des infarctus du myocarde (crises cardiaques).

      Les scientifiques financés par l’USAID, tels que ceux de Harvard, de l’Université de Pennsylvanie ou de Fort Detrick, dans le Maryland, auraient-ils pu avertir la communauté médicale que le COVID-19 tuerait par attaque cardiovasculaire plutôt que par la grippe ?

      Les questions suivantes sont désagréables à considérer, mais nous devons au moins ouvrir la possibilité:

      – Les chercheurs auraient-ils arrêté s’ils avaient considéré que ce qu’ils créaient pourrait faire ce que nous voyons ici ?

      – On pourrait également se demander où sont ces chercheurs, la douzaine d’experts du Covid-19, ceux qui ont écrit étude après étude et dépensé plusieurs millions en ingénierie des variantes du SRAS-COV2 ?

      Nous connaissons leurs noms, mais aucun d’entre eux ne donne de conseils ou ne travaille sur des remèdes.

      Y a-t-il une raison à cela, après tout, ce sont les experts mondiaux de cette maladie, c’est comme si la terre les avait avalés tout entiers.

      AYONS SVP UN CERTAIN NIVEAU D’ EXIGENCE INTÉLLECTUELLE…!

    • LE NEGRE RESPECTE SES ENEMIS ET MEPRISE SES AMIS POUR SERVIR SES MAITRES ESCLAVAGISTES!

      VOILA LE NEGRE QUI EST HABITUE A SE COURBER DEVANT LES OCCIDENTAUX ET ECARTER TOUT, VOILA ,IL RECOMMANDE DE FAIRE PRESSION SUR LES CHINOIS, QUI L AIDENT DEPUIS BELLE LURETTE, A L OPPOSE DES OCCIDENTAUX QUI LE DESHUMANISENT DEPUIS UN MILLENAIRE ET DEMI!

      • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

        ZANKÉÉ , C’ EST TRISTE…!

        ILS MODULENT LES MOTS FRANCAIS ET ARABES SANS MAITRISER LA SÉMANTIQUE CONTEXTUELLE…

        ILS “RASSURENT” L’ ARABE ET/ LE FRANCAIS QUI LES LIT OU LISENT.

        PEUT-ETRE QUE CE N’ EST PAS LE BUT QU’ ILS CHERCHENT, MAIS C’ EST Á CELÁ QU’ ILS ABOUTISSENT….

        ANW BI I KA DÉN BAYA FO KOSSEBE…!

  4. LES CHINOIS FONT ENSEMBLE ET POUR LE BONHEUR DE TOUS! LES UNIQUALISTES ESCLAVAGISTES FONT TOUT A L OPPOSE!

    BRAVO AUX CHINOIS! QU ILS DEPECHENT LA CHOSE ET COLLABORENT AVEC D AUTRES PAYS POUR DONNER AU MONDE CE VACCIN, COMME ILS ONT DONNE A L HUMANITE BEAUCOUP D AUTRES CHOSES, DANS LE CALME ,LA DIGNITE, SANS SE TAPER LA POITRINE ET SANS VOCIFERER COMME D AUTRES ABRAHAMISES FONT!

    • Arrêtez de vous battre pour les chinois … Ils s’en foutent des africains, on le voit comment ils maltraitent les africains en chine …

      Et puis les chinois n’ont pas de vaccins !!! Personne n’a de vaccins !!!

      IL N Y A PAS DE VACCIN CONTRE CE VIRUS CHINOIS !!!!!

      La solution : vitamine C, A, E, Zinc … les plantes : kekeliba,artemisia, quinine … bien manger, sortir respirer l’air frais et prendre un bain de soleil etc …

      Les africains n’ont pas d’amis : les blancs comme les jaunes nous haïssent … ce qu’ils veulent c’est une afrique sans les africains !!!

      • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

        wsr,

        IL NE PAS ETRE QUESTION DE VIRUS CHINOIS, SCIENTIFIQUEMENT.

        J’ AI EU Á TRAVAILLER SUR LES GÉNOMES. POINT.

      • MANGWANA KANYON COMPAORÉ, MAITRE FÉTICHEUR Á M'PETIONA, COMMUNE RURALE DE SOMASSO, CERCLE DE BLA, RÉGION DE SÉGOU, MALI JAMANA KOLO

        ERRATUM:

        wsr,

        IL NE PEUT PAS ETRE QUESTION DE VIRUS CHINOIS, SCIENTIFIQUEMENT.

        J’ AI EU Á TRAVAILLER SUR LES GÉNOMES. POINT.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here