11ème Edition du Forum des peuples à Siby : Quel accord équitable les responsables du réchauffement climatique peuvent-ils proposer aux pays pauvres ?

2
La Commune de Siby, région de Koulikoro,  a abrité la onzième édition du Forum des peuples, les 5 et 6 décembre 2015, en contre sommet de la 21ème Conférence des parties de la conférence-cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques (COP21) qui se tient à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015. Organisée par la Coalition des Alternatives Africaines Dettes et Développement du Mali (CAD- Mali), la cérémonie d’ouverture de cette 11ème édition était présidée par le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières du Mali, Mohamed Ali Bathily, en présence du président de CAD – Mali, Issa Kamissoko, du président du Forum de la société civile, Mamoutou Diabaté et des autorités locales de Siby.

Le Forum des peuples de Siby n’était pas seulement un cadre de réflexions et de partages sur le thème central dudit forum « paix, sécurité et changement climatique ». C’était aussi une occasion, durant ces deux jours,  d’assister à des débats lumineux, à des discussions chaudes et animées par des hommes et des femmes assoiffés de participer à des débats sur des thématiques d’actualité dont les questions sur les fonciers (l’accaparement des terres), la gestion des ressources naturelles, la prévention et gestion des conflits, les ODD (Objectifs du développement durable) et des services sociaux de base, les questions d’endettement, de l’économie sociale et solidaire etc.… C’était également un espace de brassage culturel, de manifestations en tous genres et d’affaires plus ou moins lucratives. Les activités des organisations et l’animation dans les ateliers constituent les préoccupations dominantes de l’heure. Au niveau des ateliers régnait un grand monde appartenant à des mouvements sociaux venus des différents milieux ruraux, périurbains et urbains des 8 régions et du district de Bamako du Mali, d’Afrique de l’Ouest notamment du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Niger et du Sénégal. En tout cas, l’étape de Siby, 11ème édition du genre, a connu son épilogue ce dimanche aux environs du crépuscule, après la gigantesque marche qui a marqué la clôture pour remettre la déclaration finale du forum  aux autorités locales de Siby. Selon le président de CAD-Mali, la présence du ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières, Mohamed Ali Bathily à rehausser l’éclat de la présente édition. « L’histoire n’a jamais enregistré la présence d’un ministre des Domaines de l’Etat, mais ceci marque le succès des autres réussites du Forum car c’est le fruit du travail du lobbying quotidien mené par la CAD-Mali à tous les niveaux auprès des instances décisionnelles nationales ». Les représentants du monde discutent aujourd’hui sur les questions de changement climatique afin de réglementer les quottas d’émission des gaz à effet de serre à Paris. Nous, organisations de la société civile du sud sont aussi préoccupées par les mêmes questions. Quel accord équitable les responsables du réchauffement climatique peuvent-ils proposer aux pays pauvres? », a-t-il dit. Pour sa part, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières du Mali, Mohamed Ali Bathily a réaffirmé le soutien indéfectible de son département dans la résolution des problèmes concernant le foncier dans notre pays.

Moussa Dagnoko

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.