À la Une: le Mali, entre poursuites judiciaires et hommages à Soumaïla Cissé

2

« Ras Bath et ses co-accusés placés sous mandat de dépôt », titre sobrement le journal du Mali, relayant le communiqué du procureur de la République et rappelant que les interpellations du chroniqueur radio et de quatre autres suspects accusés de « tentative de déstabilisation de l’État » s’étaient faites dans « des circonstances troubles ». Maliweb donne de son côté la parole aux avocats des accusés pour qui ces inculpations ne sont « rien d’autre qu’une cabale », dénonçant « l’enlèvement et la séquestration » de leurs clients et se réservant « le droit de saisir les juridictions nationales et internationales ».

Mais du côté des autorités judiciaires, on évoque, toujours dans Maliweb, « des contacts et déplacements suspects et des actions de sabotage ». Jeune Afrique rappelle de son côté que Sékou Traoré n’est, lui, pas concerné par cet emprisonnement en raison de son statut de secrétaire général de la présidence qui lui donne rang de ministre.

Dernier hommage du Mali à Soumaïla Cissé

« Le président que le Mali n’aura jamais eu », titre The Conversation. Il s’agit d’une analyse du chercheur Lamine Savane, repris par plusieurs publications. L’article revient longuement sur le parcours politique et professionnel de Soumaïla Cissé et se demande si « sa disparition brutale rebat les cartes sur l’échiquier politique ? »

Oui selon Lamine Savane, tout d’abord car il apparaissait comme « le favori des prochaines échéances électorales post-transition », mais aussi parce que son décès « soulève un autre point crucial, celui de la survie ou non de son parti, l’URD ». Or, selon le chercheur qui s’appuie sur une étude américaine, la mort d’un leader de parti politique signe souvent la fin de celui-ci.

Maliweb publie de son côté un hommage rendu par l’ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara. Celui-ci se rappelle l’une de ses dernières conversations avec Soumaïla Cissé durant laquelle l’homme politique malien lui avait affirmé être « convaincu que le temps lui donnerait l’opportunité d’officier aux destinées de son Mali meurtri ». Mais se désole Kabiné Komara, « ce destin dont on commençait déjà à dessiner les contours a pris la tournure d’un testament qui devra éclairer toute la famille politique du Mali. »

Lui a accompli son destin, étant élu président lors de sa première tentative en 2012, Macky Sall a fixé ses objectifs pour 2021. Le président sénégalais promet « un changement visible et lisible », titre DakarActu, notamment du côté des infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires. « Je continuerai à dialoguer pour rassembler toutes nos forces et nos intelligences », a également annoncé le chef de l’État et cette phrase, le Soleil en fait son titre.

Mais les défis sont nombreux, note Sud Quotidien, et notamment l’organisation des élections locales, repoussées à trois reprises en 2020. « Une urgence » selon le quotidien, tout comme la capacité du président à susciter « l’implication citoyenne dans la lutte contre la pandémie. »

Mais Sud Quotidien estime également que Macky Sall « ne devrait pas éluder la grande interrogation liée au troisième mandat qui turlupine les citoyens. » Espoir déçu puisqu’à ce sujet « Macky Sall campe sur sa position », titre Seneweb. Pas question pour lui de s’exprimer sur le sujet et, précise le chef de l’État, « je n’accepterai pas qu’un membre de mon parti ou ma coalition en parle. »

Ni d’ailleurs les journalistes, grince SeneNews qui note que le directeur de l’information de RFM qui avait posé la question au président l’an passé n’a pas été invité cette année à la traditionnelle conférence de presse de fin d’année.

Une fin d’année 2020  plus ou moins dignement fêtée en Guinée

Deux reportages assez antagonistes dans le Djely, d’un côté « l’ambiance morose » à Kankan où habituellement, explique le journal, « les festivités de fin d’année sont grandioses ». Mais les clients sont rares dans les marchés de la ville. Une vendeuse de vêtements explique n’avoir vu qu’une seule personne dans sa boutique et celle-ci « a rebroussé chemin en disant que le prix est exorbitant ». Un habitant analyse la situation : « les gens sont pauvres et le Covid-19 est venu rétrécir les économies, on va s’habituer en espérant que 2021 sera meilleure ».

Ce n’est pas la grande forme donc du côté des Kankanais, mais à Coyah en périphérie de Conakry, les clients se bousculaient sur le marché KM36 a constaté le Djely, provoquant « un embouteillage monstre » et permettant à « certains commerçants de rehausser les prix. » « Car chacun veut porter ses plus beaux habits » pour la fin d’année alors que les patrons de maquis, cabarets et boîtes de nuit faisaient de leur côté le pied de grue devant les dépôts de boissons.

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Sommes-nous suppose’s croire a’ ce mensonge de ceux qui ont destabilise’ le Mali le 18 aout 2020?
    Demandez a’ ces criminels (ils le sont parce que le coup d’etat qu’ils ont commis, est un crime), qui leur a donne’ un mandat pour gouverner notre faso? QU’ILS SACHENT QU’ILS GOUVERNENT DE MANIERE ILLEGITIME ET ILLEGALE!
    IL N’ Y AVAIT AUCUN COUP D’ETAT EN PREPARATION! RASBATH ET LES AUTRES ONT ETE’ ENLEVE’S ET SEQUESTRE’S. J’EXIGE LEUR LIBARATION IMMEDIATE!!!

  2. May Soumaila Cisse rest in peace plus his family forever be as Mali be.
    Let us get on with making Mali productive one party democratic political nation plus people development army nation that work together it should be. Slowly but surely poetic politicians are being removed from Malian leadership to be replaced by get good actions timely done leaders. We finally realize plus act on god make way for us to timely do right things for ourselves if we are educated plus not lazy.
    Happy New Year Mali plus Africa. Julu religion will again rise among Negroids.
    Ras Bath group should focus at solving social issues that hinder advance education plus acquisition of modern trade skills. We do not need cocaine addict mentality they often exhibit.
    It is not beneficial plus more fitting for useless Ding to possess.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here