Affaire Boeing 737 et contrats d’armement militaire : Le procureur général prés la Cour d’appel de Bamako se saisit du dossier

0

Le procureur général de la cour d’appel de Bamako, Daniel Tessougué a ouvert une enquête sur le dossier très sulfureux de l’achat de l’avion et des matériels militaires, ce processus va donc suivre celle ouverte par la cours suprême, suivi de l’enquête du bureau du vérificateur général, tout a commencé par un  débat très houleux a l’Assemblée nationale 

 

Daniel Tessougué, Procureur Général
Daniel Tessougué, Procureur Général

L’affaire avion présidentiel et matériel militaire restera a jamais marquée dans l’histoire récente du Mali, après des débats houleux sur le sujet a l’Assemblée nationale en mois de juin, la cours suprême s’est   saisie de l’affaire, suivi des enquêtes du vérificateur général  et dernièrement  on  a appris  que  le procureur général prés la cour d’appel de Bamako le très célèbre Daniel Tessougué vient   a son tour d’ouvrir une enquête sur le dossier

En effet c’est après la publication du rapport de la section des comptes de la cours suprême, qui a permis une mise en scène machiavélique dans l’achat de l’aéronef 737 acheter pour les besoins de voyage du président de la république Ibrahim Boubacar Keita et l’achat d’un important lot d’armement militaire pour les FAMa (forces armées malienne) dont les contrats ont été passer d’une manière pas claire de l’avis des contrôleurs

 

C’est alors que le mercredi 15 octobre que le procureur général prés la cours d’appel de Bamako a saisi le tribunal de première instance de la commune III pour un traitement définitif de l’affaire.

 

 

C’est un grand pas qui vient d’être franchi par la justice avec a sa tête le très bouillant procureur  Tessougué,  plus que jamais l’occasion  lui  ait proposée de transformer tous ses engagements contre la corruption en acte tangible.

 

  1. Tessougué peut être célèbre s’il parvient a  faire bouger  ce dossier, d’abord il va permettre aux maliens d’être édifier sur le prix exact du Boeing 737, qui jusqu’ici n’a pas de prix fixe pour le premier ministre c’est a 18 milliard, la ministre des finance l’estime 17 milliard, tendis que l’utilisateur principal(le président IBK) a mis la barre un peu haut (20 milliard), alors la tâche revient donc a Daniel de dire concrètement combien l’avion a coûté

Ensuite de prouver aux yeux du monde entier que la justice est indépendante comme l’avait dit le président lors de l’entretien qu’il avait accordé à la presse pour ses 365 jours au pouvoir

 

Tessougué la balle est dans ton camp

 

Issa Kaba

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER