Association des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali: Mamadou Sidibé dit prince , le nouveau président !

0

Les membres de l’Association des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali (ACCRM) ont organisé, samedi 17 octobre à Kalaban ACI, la cérémonie de passation de pouvoir entre Mahamadou Maiga, président sortant de l’association, et Mamadou Sidibé dit prince, nouveau chef de bord. Mettant l’évènement à profit, les deux chefs se sont exprimés sur l’existence de l’association.

C’est dans une atmosphère de joie que Mamadou Sidibé alias prince, élu président à la tête d’un bureau de 32 membres prend la parole : « Je ne peux pas évaluer la joie que m’anime à travers cette chance que les membres de l’association viennent de m’offrir ».  Connaissant bien l’histoire des chauffeurs maliens, dit-il, les difficultés auxquelles ils sont confrontés, depuis les années 1960 à nos jours, le nouveau président trouve étonnant et même incroyable de voir les chauffeurs du pays se réunir ainsi pour parler d’une même voix. Celle visant, selon lui, à plaider pour une cause commune : la protection des droits des chauffeurs. De ce fait, il se dit content de la création de l’ACCRM, et de l’obtention du récépissé par les membres. Puis d’être on ne peut plus ouvert : « Tant que nous sommes ensemble, je reste convaincu que les défis du moment seront relevés. Seul, dit-il, je ne pourrais pas le faire. Mais avec l’appui et l’accompagne des membres, on parviendra au bout de notre mission, celle consistant à défendre l’intérêt des chauffeurs du Mali ».

Pour ceux qui n’ont pas adhéré à l’association, le nouveau président les a invités à se joindre au groupe. « La seule association dont les chauffeurs du pays peuvent se reconnaitre est l’ACCRM. Je les appelle donc à se joindre à nous pour qu’on puisse  travailler ensemble dans l’intérêt du secteur », a-t-il dit.

Au cours de cette cérémonie, Mahamadou Maiga, dit avoir cédé sa place au président entrant Sidibé alors que son mandat n’est pas terminé. « Ce n’est pas parce que mon mandat est arrivé à terme que j’ai décidé de confier mon poste de présidence au nouveau président, mais c’est parce que j’ai su en lui qu’il est capable de bien travailler pour tous ».

Créée dans l’optique de plaider la cause des chauffeurs du pays, l’Association des chauffeurs et conducteurs routiers du Mali réunit tous les chauffeurs du Mali. En tout cas, c’est ce qu’a expliqué Mahamdou Maiga lors de la cérémonie de passation de pouvoir : « Gros porteurs ou conducteurs d’autres véhicules, cette association défend l’intérêt de tous, et vise à réunir tous ceux qui ont des permis de conduire sur le territoire malien ». Cette association, argue-t-il, vient également en aide à différentes corporations syndicalistes des chauffeurs du pays, et veille à l’aboutissement des différentes doléances.

« Nous avons compris que beaucoup de nos doléances n’aboutissent pas, cela est dû au fait que nous ne sommes pas unis. Dans ces derniers temps, nous avons constaté que les chauffeurs du pays sont désunis, de même que les syndicalistes. Le monde des chauffeurs ne suit plus son chemin normal. Or, ajoute M. Maiga, seule l’union fait la force, telle est la raison de la création de cette association dont nous venons ainsi d’avoir le récépissé ».

Mamadou Diarra

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here