Au profit du processus électoral : Le mouvement « On a Tout Compris Waati Sera »suspend ses activités

0
Le mouvement « On a Tout Compris Waati Sera »suspend ses activités
On a tout compris (photo archives)

La Bourse du travail de Bamako a accueilli une foule d’hommes de média le lundi 16 avril 2018. Tous venus prendre part à la conférence de presse de l’illustre mouvement réfracteur à l’ingérence irresponsable de certaines autorités étrangères aux affaires de la nation malienne.  Ce cadre offre l’occasion aux membres du mouvement de faire part aux journalistes, à tous les Maliens et au monde entier les nouvelles orientations du mouvement « On a Tout ComprisWaati Sera ».

 

Comme dans leur habitude, l’hymne national du Mali a donné le coup d’envoi de cette grande soirée. Un hymne national suivi par une minute de silence à l’égard de tous nos vaillants soldats morts sur-le-champ d’honneur.

Le porte-parole du mouvement, Moussa coulibaly, s’est alors attelé à la lecture du communiqué de presse n°0003/18OTC. Ce communiqué a été le lieu de rappeler les manifestations qu’avait prévu le mouvement, mais aussi celles qu’il a eues à mener à Bamako. En effet, lors de leur conférence de presse du 8 février dernier, « On a Tout Compris » avait initié de passer à une vitesse supérieure dans ses manifestations. C’est dans ce cadre que le 26 mars dernier il a fait entendre sa voix devant toutes les représentations françaises au Mali, à commencer par l’ambassade de la France, les représentations de station Total, d’Orange Mali voire de Canal. Le but étant d’obtenir de la France les raisons de sa présence militaire au Mali.

Cette grande manifestation devrait se poursuivre non seulement à Bamako, mais aussi à Gao. Celle-ci n’a pas pu avoir lieu pour des raisons bien précises. Le mouvement patriotique a jugé nécessaire,  vu le contexte électoral qui constitue une phase critique pour l’existence de la nation malienne, de surseoir à ses activités sur le terrain. Cette phase charnière lui permettra de mener des « concertations d’échanges et de sensibilisation » à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

À la question de savoir s’il perdait en vue son objectif principal, le mouvement répond par le négatif. Leur mission reste toujours le soutien total à la vaillante armée républicaine du Mali en l’aidant à la reconquête de tout le territoire national.

Pour répondre à certaines critiques venant de certains détracteurs qui critiqueraient inutilement le mouvement de vouloir faire partir l’armée française sans proposer d’alternative, le mouvement saisit l’occasion pour faire savoir qu’il n’a jamais caché ses alternatives. À ses dires, l’alternative la plus crédible reste l’organisation des recrutements massifs et de proximité dans l’armée. Cela voudrait dire qu’il faudrait que tous les jeunes âgés de 18 ans soient prêts à agrandir les rangs de l’armée nationale. Cela permettra d’envoyer dans chaque zone annexée des soldats maitrisant les dialectes desdites localités.  « On a Tout Compris Waati Sera » a saisi l’occasion pour préciser qu’il n’est pas contre la présence des militaires françaisau Mali, ce qu’il conteste, c’est les forces d’occupation. Selon lui, les militaires français viennent au Mali pour occuper les lieux luxueux et descendent rarement sur le terrain au Nord pour les patrouilles, pour sécuriser les populations et leurs biens. Or, en les écoutant, cela s’avère être la raison de leur présence.

Pour rappel, il est nécessaire de noter que ce mouvement est hautement un mouvement patriotique et non politique. Il se démarque de toute ambition politique aux dires de ses représentants qui n’ont pas daigné à faire savoir la volonté de certains partis politiques de les allier à leur cause. Mais, le mouvement aurait refusé toute alliance politique, mais reste ouvert à tous les partis politiques, à tous les autres mouvements pour toute discussion concernant les voies et moyens pour sauver le Mali.

Fousseni TOGOLA

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER