Bozola : L’association Siguida Baara poursuit son combat contre l’occupation anarchique des rues

0

Les chefs coutumiers, religieux, les autorités locales et des commerçants du quartier de Bozola sont favorables à la poursuite de l’opération de déguerpissement et d’assainissement de l’association Siguida Baara de Bozola. 

La nouvelle est tombée lors de l’assemblée générale d’information de l’association, tenue la semaine dernière, sur le terrain Poussière rouge de Bozola. L’objectif de cette rencontre, présidée par Mamadou Cissé, par ailleurs président de l’association Siguida Baara de Bozola, était de sensibiliser les populations et les commerçants sur les avantages du combat de l’association contre l’occupation illicite des rues et voies publiques.

Bozola est un quartier de la commune II du District de Bamako, connu comme un quartier commercial avec la présence du Grand marché de Bamako et plusieurs boutiques de commerçants. Cette présence massive des commerçants devient de plus en plus un véritable problème pour les habitants du quartier. Lesquels vivent des embouteillages récurrents, le banditisme, les accidents de la circulation…

Conscients de cette situation qui va de mal en pis, les membres de  l’association Siguida Baara (Acte citoyen) ont jugé nécessaire de lancer, il y a trois ans, une opération de déguerpissement et de réorganisation de la circulation dans les différentes rues du quartier. L’opération a eu le soutien des autorités locales dont le maire délégué de Bozola et les habitants du quartier.

Pour la première phase, l’opération a consisté à interdire le stationnement permanent des gros porteurs, la circulation pendant la journée des camions. Toutes les gares se trouvant dans le quartier de Bozola seront aussi délocalisées en dehors du quartier. L’utilisation des bâches devant les boutiques et l’étalage des marchandises dans la rue seront aussi sanctionnés. Les kiosques mal installés seront déguerpis pour libérer les artères.

Après trois années de combat, l’association a rencontré les acteurs pour faire le bilan et discuter des stratégies pour la poursuite. Cette rencontre a regroupé les membres de l’association Siguida Baara, les chefs coutumiers et religieux de Bozola, les représentants des commerçants, le maire de Bozola, Mme Maïga Djénébou Zerbo, et le représentant du maire de la commune II du district de Bamako, Alassane Niaré.

À l’unanimité, tous les acteurs ont apprécié l’opération de déguerpissement de l’association. Selon Moussa Traoré, vice-président du syndicat national des commerçants détaillants du Mali, grâce aux actions de l’association, les rues sont devenues propres et l’accès aux boutiques est devenu facile.

Pour cette deuxième phase, l’association compte s’attaquer à l’épineuse question de l’insalubrité et souhaite accompagner la mairie dans le recouvrement des taxes.

Le maire de Bozola, Mme Maïga Djénébou Zerbo, a rassuré l’association Siguida Baara de son accompagnement pour l’atteinte des objectifs de ce projet qui apportera, à ses dires, un meilleur cadre de vie aux populations et aux commerçants de Bozola.

Le président de l’association Siguida Baara, Mamadou Cissé, a réaffirmé leur détermination à poursuivre la sensibilisation pour assainir le quartier et le rendre plus attrayant. «Nous avons l’adhésion des populations et des commerçants. Au fur et à mesure qu’on avance, on est en train de drainer la population avec nous. Nous allons continuer la sensibilisation jusqu’à ce qu’on arrive à circuler convenablement à Bozola», a-t-il promis.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here