Cherif Ousmane Madani Haidara, président du HCIM, sur le meeting du samedi prochain : «L’heure est arrivée d’avoir un seul idéal commun, le Mali»

0

Un grand meeting d’informations pour invoquer et solliciter l’aide du Tout-Puissant sur la crise qui secoue le pays et sauver notre pays est prévu ce samedi 29 juin 2019 au Stade du 26 mars. Pour le Président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM), «l’heure est arrivée d’avoir un seul idéal commun, le Mali».

Le Président de la République, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta, a pris part à la grande prière de vendredi 21 juin 2019, à la grande mosquée de Bamako. Une séance de prières, à l’initiative du Haut Conseil Islamique du Mali, est consacrée à solliciter l’aide divine en faveur du retour rapide de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la réconciliation nationale, de la quiétude et une bonne pluviométrie dans notre pays qui traverse une crise multiforme depuis 2012.

Devant les fidèles, les Hommes de Dieu ont adressé des prières d’une paix durable et irréversible dont le Mali a besoin. Selon Cheick Cherif Ousmane Madani Haïdara, Président du HCIM, la présence du Chef de l’Etat à cette séance de prières nationales a une grande portée. Le Prophète (PSL) a dit : «Une société dont les Dirigeants politiques et les Savants religieux sont dans la vertu, ce Peuple-là peut être sauvé ; en substance, ce peuple n’ira jamais à vau-l’eau et ne sera pas perdu», a soutenu le Président du HCIM.
Cheick Cherif Ousmane Madani Haïdara a précisé que le sens de cette séance de prière nationale est d’accompagner les hautes autorités du Mali dans leurs efforts de reconstruction et de redressement du Mali. Ainsi, dira-t-il : «Que les Chefs religieux et les autorités politiques se retrouvent dans la maison de Dieu qui est la mosquée a beaucoup de sens. Dieu a confié la société aux Hommes de pouvoir et aux Hommes de savoir. Si ceux-ci s’entendent dans la vertu, tout se passera bien. Le Président de la République est le symbole du pouvoir temporaire, il symbolise le pouvoir politique et le pouvoir religieux, à qui Dieu a confié le pays jusqu’à la fin de son mandat ».

Et le Président du Haut Conseil Islamique du Mali de lancer, au nom des leaders religieux, un appel à l’ensemble des Musulmans du Mali à se rendre au Stade du 26 MARS, le samedi 29 juin 2019, à 9 heures pour un grand meeting d’information afin de sauver notre pays.

«Il n’y a ni guerre ethnique au Mali, ni conflit religieux au Mali, l’heure est arrivée d’avoir un seul idéal commun, le Mali», a martelé le Guide de l’association Ançar-dine.

En prélude, une séance de prières similaires a été organisée, le samedi dernier, dans toutes les mosquées et Zawiya du Mali.
Cette initiative du Président du HCIM est une réponse à ‘’l’Appel au sursaut national du Président de la République’’.

Par ailleurs, il faut noter qu’un cadre de concertations a été mis en place, réunissant toutes les confessions religieuses pour juguler la crise, anticiper sur toute velléité et prévenir tout conflit religieux.

Cyril ADOHOUN

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here