Eli Diarra à la rencontre des siens : S’imprégner des préoccupations pour y apporter des remèdes !

0

Eli Diarra est un ancien maire et ancien député de Koulikoro. Un  cadre intègre, assidu et grand travailleur qui a enclenché le développement de sa localité à travers la réalisation d’infrastructures soit sur fonds propres soit avec l’aide des partenaires. Il a abattu un travail remarquable  avec  la construction des centres de santé, la réalisation des forages,  des écoles, des ponts, des routes ; sans oublier que grâce à  lui, Koulikoro est devenue une ville ultra-moderne conviviale et très coquette. Très proche de la population, Eli Diarra a bouclé, le week-end dernier, une série de rencontres dans plusieurs communes rurales de la région de Koulikoro. Il a été tour à tour reçu dans les villages de Sirakorala, Fassibougou, Safiabougoun, Sanamany et Gognebouou.

S’imprégner des problèmes et souffrances de la population afin d’apporter des solutions idoines. Tel est l’objectif de cette série de visites d’Eli Diarra, un élu très préoccupé du bien-être de sa population.  A la tête d’une forte délégation, l’honorable Diarra a été accueilli en liesse à Sirakorala pour la  commémoration de l’anniversaire du Chérif Ousmane Madani Haïdara. Là il a honoré de sa présence à la finale de la coupe  du guide spirituel des Ancardines Chérif Ousmane Madani Haïdara. Une finale parrainée par lui opposait les villages de Doumba à celui de N’Golobougou. Et c’est le village de N’Golobougou qui a étrillé celui de Doumba par le score de 4 buts à zéro.

Très populaire et aimé et très souvent sollicité par la jeunesse de la région de Koulikoro, l’honorable Eli Diarra n’a pas hésité à répondre présent à cet événement footballistique, qui a réuni des centaines des jeunes de la commune. L’honorable est conscient des valeurs que véhicule le ballon rond, les valeurs de respect, d’intégration, de cohésion sociale tant indispensable à notre société. « J’appartiens à la population de Koulikoro, dès que je suis sollicité je ne peux pas ne pas effectuer le déplacement », a-t-il laissé entendre. Avant d’ajouter : « Le football est un véritable vecteur de cohésion et de paix. C’est pour cela que j’accompagnerai toutes les compétions sportives de mon Koulikoro natal… ».

A Safiabougou et Fassibougou, l’honorable Diarra et les membres de sa délégation ont partagé un repas avec les populations. Un moment convivial, surtout plein de sens et de signification, pour l’honorable qui se veut être toujours proche de ses populations. Les échanges ont été cordiaux et bienveillants. Les discussions ont porté sur les thématiques diverses, en lien avec l’actualité du pays et sur les difficultés dans leurs localités. Ils ont fait la doléance de disposer d’un cadre pour permettre aux femmes d’accoucher dans des conditions acceptables. L’honorable Eli Diarra, très touché par cette doléance, a répondu favorablement et a promis de s’activer incessamment pour la réalisation de ce cadre.

Après, cap sur Sirado, où les populations ont réservé un accueil grandiose à la dimension de l’honorable Diarra. L’occasion a été donnée aux hommes, aux femmes et aux jeunes de parler de leurs difficultés au quotidien. Dans son intervention, l’honorable Eli s’est dit satisfait de la franchise de la discussion, tout en prenant en compte leurs doléances.

Ces différentes rencontres s’inscrivent dans la dynamique de la politique du rapprochement entre les autorités et les populations, tant prônée par l’honorable Eli Diarra. Faire la politique autrement : aller vers les populations, parler avec elles, prendre en compte leurs difficultés et répondre à leurs attentes.

Agmour

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here