Emission téléréalité «SUPER-MINISTAR 2014» : Une plainte bientôt contre Tom Production pour abus de confiance et escroquerie

0

Après deux mois de l’émission «Super-mini star» qui a regroupé les douze stars des précédentes éditions, les enfants attendent toujours leur cachet. Des parents des candidats s’organisent pour  porter plainte devant une juridiction contre Tom production pour abus de confiance.

L’émission téléréalité «Mini star», organisée par  Tom Production, est un véritable espace de loisirs qui réunit des millions de spectateurs et téléspectateurs à l’intérieur et à l’extérieur du Mali. Cette émission crée une émulation saine entre les jeunes chanteurs qui imitent des grands chanteurs nationaux et sous-régionaux pendant les vacances sur la Chaîne Africable.

Cependant, si les précédentes émissions se sont déroulées dans la transparence et dans la loyauté, l’édition de 2014 dénommée «Super-mini star», qui a regroupé 12 candidats dont 8 filles, a été marquée par l’impartialité des membres de jury, des choix contestés des thèmes donnés aux candidats et conclue par le non-payement de la rémunération des enfants par l’Agence de communication Tom Production.

Une candidate de la «Super-mini star » 2014 dont nous taisons volontiers le nom, nous a confié  qu’«à la fin de l’émission, Boubacar Sangaré dit Tom, directeur  de Tom Production, aurait demandé aux enfants de rentrer à la maison et que leurs parents seront informés de la suite». Il aurait même dit aux enfants que des comptes bloqués seront ouvert à chacun d’eux pour payer leur scolarité et d’autres dépenses. Depuis ce jour, silence radio : aucun parent, aucun candidat n’a reçu un coup de fil, ni un franc.  Pour réparer ce forfait, le même directeur aurait demandé aux  candidats d’aller s’inscrire dans une école de son ami, au compte de Tom Production.

Mais en faisant cela, le directeur oublie que ces enfants qui ont chanté, nuit et jour, pour l’émission «Mini star», font remplir à chaque enregistrement une salle de plus de cinq mille places avec un prix unitaire de 1000 Fcfa. En faisant un petit calcul, le compte est éloquent pour récompenser ces enfants qui n’ont rien ménagé durant deux mois, pour renflouer les caisses du Dg.

Pour manifester leur mécontentement, les parents de certains candidats auraient demandé à leurs enfants de ne plus participer à d’autres activités de Tom Production. Les enfants entendent alors boycotter le concert «Mini star»  prévu à Kayes et dans d’autres régions, dans les jours à venir.

Selon les indiscrétions, ces mêmes parents veulent se réunir et porter plainte contre Tom Production pour abus de confiance et escroquerie. Dans nos prochaines parutions, nous allons revenir en détail sur l’impartialité des membres de jury et la non-prise en compte des pronostics des téléspectateurs au cours de l’édition 2014.

Y.Doumbia