Fin de sensibilisation et de mobilisation sociale pour les réformes politiques, institutionnelles et électorales au Mali via les médias sociaux Doniblog satisfait des résultats

0

Le  président de la communauté des blogueurs du Mali (doniblog), Abdoulaye Guindo  et Amadou Konaré, Trésorier  de Doniblog  ont animé, le vendredi 9 juillet 2021, au siège de Benberé (sis ACI 2000), une conférence.

Le but  était d’informer l’opinion nationale et internationale,  à travers  les journalistes, de  la  fin du projet  de six mois, dénommé «campagne d’éducation civique et de mobilisation sociale pour les réformes politiques, institutionnelles et électorales au Mali via les médias sociaux ».

Financé par l’ONG américaine OSIWA à hauteur de  50000 dollars, soit 27 500 100 FCFA, ce projet «l’hashtag Ma transition», avait pour objectif général, indique Abdoulaye Guindo, d’informer et de sensibiliser les internautes à s’engager dans le processus des réformes politiques, institutionnelles et électorales à travers une campagne digitale. De façon spécifique, ajoute Guindo, il s’agissait d’informer  et de sensibiliser les citoyennes et les citoyens, notamment  les jeunes, sur  les réformes et leur importance ; donner aux citoyennes et citoyens des éléments d’une bonne appropriation de la démocratie et de la bonne gouvernance. Durant le projet, explique Abdoulaye Guindo, plusieurs activités ont été menées. L’on note d’abord, dit-il, la formation des blogueurs sur la charte de la transition ; le processus électoral et les réformes prévues, ainsi que les documents de position et de plaidoyer sur les réformes produits par les organisations  financées par OSIWA dans le cadre de la transition au Mali afin qu’ils fassent des productions (billets de blog, vidéo, etc.) de manière efficace. Ensuite, poursuit Guindo, il y a eu l’organisation de débats, Benbere-Benka, pour informer les  populations maliennes. C’était  à  Kayes, Bamako, Tombouctou, et Mopti.

A la suite des formations, souligne le président de Doniblog, nous avons mis en œuvre la campagne  en ligne. Elle a eu comme effet, révèle Guindo, la production par les blogueurs de 10 billets de blog; 10 vidéos de sensibilisation (micro-trottoir, portrait, vidéo scénarisées, etc.); 5 vidéos  de la rubrique «Benbere Yelen» (qui produit des témoignages d’experts et d’autres acteurs concernés par une problématique taboue ou sensible) ; 5 vidéos de la rubrique «Coucou Benbere» (pour récolter les préoccupations des internautes sur la page facebook de Benbere par rapport à des thématiques spécifiques et y apporter des réponses d’expert).

A l’issue de cette campagne, dit Abdoulaye Guindo, des résultats positifs ont été atteints. Grâce à la subvention, souligne Guindo, les populations ont eu la possibilité de suivre des débats intéressants sur des sujets pertinents. Elle a, aux dires de Guindo,  permis de donner l’opportunité à plusieurs experts souvent méconnus de s’exprimer, d’augmenter la connaissance des populations sur les institutions et leurs fonctionnements.  La subvention a permis aussi, conclu Abdoulaye Guindo, à Doniblog de participer à la réussite de la transition, notamment la communication autour de l’organe unique de gestion des élections qui, aujourd’hui, est une option retenue par le gouvernement. Autre succès réalisé, dit-il, nous avons atteint 2 175 000 personnes.

Par ailleurs, appuie Abdoulaye Guindo, nous avons connu des difficultés. Contrairement aux régions, dit-il, nous avons enregistré un faible nombre de participants au débat de Bamako. Après analyse, ajoute Guindo, nous pensons que cela  s’explique d’abord par le faible intérêt que les jeunes accordent aux débats politiques et les questions de réformes. Le  renouvellement  du projet a été souhaité par  Abdoulaye Guindo pour leur permettre de terminer le travail de sensibilisation et mobilisation entamé.

A rappeler  que c’est après le coup d’Etat du 18 août 2020 que  Doniblog a lancé  «L’hashtag Ma Transition”. Et  80% des opinions exprimées sur les réseaux sociaux, à travers «l’hashtag», son favorables aux réformes, notamment politiques et institutionnelles pour que les élections ne soient plus jamais contestées au Mali. Pour  contribuer  donc au processus des réformes politiques  et intentionnelles et électorales et susciter un fort engagement des populations, notamment les jeunes et les femmes, dit Abdoulaye Guindo, Doniblog a mis en œuvre, avec l’appui financier de OSIWA, le projet de sensibilisation et de mobilisation sociale en ligne

Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here