Forum national sur la prévention de la mortalité maternelle liée aux hémorragies du 1er trimestre : Les Hommes des médias outillés

0

Le REMAPSEN-Mali (réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement),  a organisé le lundi 29 mars 2021 à Mandé hôtel un forum national sur la prévention de la mortalité maternelle liée aux hémorragies du 1er trimestre. Ouvert aux hommes de médias et  à la société civile, l’ouverture des travaux du forum, présidée par le  ministre de la Santé et du Développement social, a enregistré la présence de la représentante de l’Organisation mondiale de la santé et celle du président de la Maison de la presse.

Chaque jour 1500 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement ou lors du post-partum (source rapport mondial de l’OMS en 2005). Il  y a eu 536000 décès maternels dans le monde  en  2005 toujours selon le même rapport. Qui déclare que les hémorragies sévères constituent 25% des causes des décès, et  les complications à la suite d’avortement dans de mauvaises conditions représentent 13% des décès des mères. Un constat effrayant quand on sait que la problématique de la mortalité maternelle reste une urgence de santé publique sous nos cieux comme l’  a réaffirmé  Madame le ministre de la Santé et du Développement social lors de son intervention aux travaux du forum. Au cours duquel des experts de la santé ont présenté  les thématiques suivantes : Les causes de la mortalité et les stratégies de lutte ; les avortements à risques : Quelle place pour les hommes de médias dans la réduction des risques ?; et  les hémorragies postpartum(HPP) et les stratégies pour réduire la mortalité maternelle par les hémorragies postpartum immédiat.

A travers ce forum, le REMAPSEN-Mali attire l’attention du grand public sur la problématique. Et comme souligné par  le Coordinateur du REMAPSEN-Mali, Tiéssira Emmanuel Dembélé : ‘Un reporter –santé bien formé est aussi un relais de la bonne information sur la santé et système sanitaire dans son milieu de vie’.  Un défi que le REMAPSEN compte bien relevé à travers ses activités.

 En effet, le Réseau des Médias Africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN) a été crée le 13 juin 2020, et il est  présent dans une dizaine de pays d’Afrique francophone de l’ouest. Le réseau  est engagé à plus impliquer les médias aux questions de santé et environnement  pour une meilleure santé des populations via la diffusion de bonnes informations.  

Et la présente session illustre parfaitement cette vision du REMAPSEN, vision partagée et félicitée par la représentante de l’OMS Madame Fatoumata Tessougué et le président de la Maison de la presse Monsieur Bandiougou Danté. Qui se sont joints au ministre Siby pour rassurer le REMAPSEN-Mali de leur disponibilité à l’accompagner.

Khadydiatou SANOGO/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here