C’est la première fois, durant cette transition en cours, qu’un parti politique qualifie officiellement le Premier ministre de personnalité « clivante » et appelle à son limogeage par le chef de la Transition, en vue de son remplacement par un chef de gouvernement moins clivant et plus consensuel.

maliweb.net- C’est le PARENA de Tiébilé Dramé, dont on connaît le courage et l’outrecuidance politiques, qui vient de publier un mémorandum plaidant pour un réajustement de la Transition en cours. Cela doit passer, selon le document du parti du bélier blanc, par la mise en place d’un nouveau gouvernement et d’un CNT plus consensuels pour rassembler davantage les Maliens autour d’une nouvelle feuille de route pour aller aux prochaines élections générales.

Cette récrimination contre le Premier ministre de transition traduit l’expression d’une crise de confiance à son égard paar rapport aux chantiers majeurs comme les « assises nationales de la refondation » et leur corollaire de réformes politico-institutionnelles à venir.

Pour plusieurs états-majors politiques, comme le PARENA, la CODEM, le RPM, l’UDD, ce n’est pas autorités de la transition de piloter des réformes devant changer la gouvernance du pays. Ce que le Premier ministre croit foncièrement comme étant son rôle premier. Ce qui fait que Dr Choguel Kokalla Maïga met tout en œuvre pour « refonder le Mali » et ceci, contre vents et marées. Et il faut dire que de nombreux Maliens croient dur comme fer que le Premier ministre est le favori pour redonner espoir au peuple malien. Or, le passé politique de « restaurateur » (ayant défendu la cause de feu le dictateur Moussa Traoré) semble susciter des doutes sur ses intentions refondatrices réelles du pays. Et, la détermination du chef du gouvernement à tenir nécessairement les « assises de la refondation », malgré l’impératif de respect le temps court de la transition, attise des appréhensions.

Cette situation pousse à considérer Choguel Maïga (non moins chef du parti politique MPR, qui avait aussi participé à la gouvernance IBK), comme un Premier ministre « clivant ». Et, comme son gouvernement n’ pas pu honorer l’engagement du respect du délai des 18 mois prévus à la transition, l’on en déduit qu’une prolongation de cette période ne doit être menée qu’avec un nouveau chef du gouvernement.

En outre, avec l’annonce de sanctions ciblées contre des dirigeants de la Transition, l’on se demande si des pressions ne pourraient pas être exercées sur le chef de la Transition pour la nomination d’un gouvernement plus inclusif. Le Colonel Assimi Goita pourra-t-il dans ce cas de figure préserver jalousement son Premier ministre de tout vent de contestation et de défiance ? Rien n’est moins sûr. Surtout que le chef de l’Etat peut être amené à assouplir sa défiance vis-à-vis de la CEDEAO et de la communauté internationale, qui peuvent reprocher au Premier ministre actuel des prises de positions trop critiques à son endroit. C’est pourquoi l’on finit paar se demander si les jours du Premier ministre Choguel Maïga sont comptés à la primature. Nul ne saurait le démentir.

Boubou SIDIBE/maliweb.net

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Moi qui lisais beaucoup les écris de Sangaré n’arrive plus a le comprendre .Aucune proposition de solution Toujours Choguel alors que le Mr fait un travail formidable .Qui na pas vu Tiebile trahir feu Soumeila Cissé pour allez avec partagé le gâteau avec IBK .Vous dites que le temps est compté malgré tout vous réclamé un nouveau Pm et du coup un nouveau Gouvernement donc une nouvelle philosophie et quand est ce que vous aurez vos fameuse élections comme si vous avez oublié qu’IBK avait organisé des élections a cout de milliards qui n’ont pas réglé les problèmes du Mali.Je vous rappelle que les 3constitutions que le Mali a connues en 1960,1972et celle de 1992 .le GMT n’etait un politicien en 1972 et ATT non plus en 1992 sous la transition la transition est le moment ideal de faire des reformes profondes car il n’ya aucune opposition ou majorité alors tous ceux qui sont animés de bonne fois peuvent opéré les changements tant attendu par le Mali

    • CHOGUEL MAIGA a trahi la lutte du M5-RFP dès lors qu’il a accepté la PRIMATURE.
      LA LIGNE DE MIRE c’est la réalisation de L’ESPRIT DU M5-RFP.
      C’est pour cet ESPRIT que des milliers de maliens sont sortis à partir du 5 juin 2020.
      CHOGUEL MAIGA A ÉTÉ MIS DEVANT POUR RÉALISER L’ESPRIT DU M5-RFP,PAS POUR GOUVERNER.
      Ça doit être sa préoccupation principale,pas pour aller faire querelle avec le monde entier.
      S’IL VEUT DIRIGER LE MALI QU’IL DEMANDE LES SUFFRAGES DES MALIENS.
      Pour le moment,il doit rendre possible la réalisation de L’ESPRIT DU M5-RFP c’est à dire la possibilité pour les maliens d’élire et de sanctionner les HOMMES POLITIQUES.
      Ce qui exige la séparation véritable des pouvoirs.
      La réalisation de L’ESPRIT DU M5-RFP exige nécessairement la cohésion de la CLASSE POLITIQUE.
      Il faut rappeler qu’ ALPHA OUMAR KONARÉ à retirer sa constitution quand il a constaté que ça ne fait pas consensus dans la CLASSE POLITIQUE.
      CHOGUEL MAIGA faisait partie des détracteurs.
      S’il voulait,il pouvait le faire passer par référendum comme l’ont fait d’autres présidents africains après lui.
      On demande à CHOGUEL MAIGA de quémander la cohésion de la CLASSE POLITIQUE pour réaliser L’ESPRIT DU M5-RFP.
      Il ne le fait pas très préoccupé à gouverner qui n’est pas son rôle en tant que ANIMATEUR du M5-RFP.
      NELSON MANDELA,après sa sortie de prison,a lutté pour mettre en place les institutions démocratiques multi-raciales.
      C’est après qu’il s’est présenté aux élections pour demander les suffrages de son peuple.
      ON DEMANDE À CHOGUEL MAIGA DE SE LIMITER À RÉALISER L’ESPRIT DU M5-RFP AU LIEU DE S’ENGAGER À FAIRE QUERELLE AVEC LE MONDE.
      Il a oublié qu’il a été mandaté par le M5-RFP.
      S’il veut jouer au souverainisme QU’IL DEMANDE LES SUFFRAGES DES MALIENS.
      Le président centrafricain peut se le permette car il a été mandaté par son peuple.
      Qui a mandaté CHOGUEL MAIGA?
      Son comportement prouve que seul le pouvoir l’intéresse,pas la réalisation de L’ESPRIT DU M5-RFP qui nécessite une cohésion de la CLASSE POLITIQUE qu’il rejette en taxant les accompagnateurs d’IBK dont il a été le porte parole des gens de l’ancien régime.
      Pendant la transition tous les partis politiques sont au même pied d’égalité.
      C’est le peuple qui les différencie après la présentation des projets de société.
      OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
      La lutte continue.

  2. Choguel est indigne et malhonnete. Tout ce qui l’interesse c’est le pouvoir. Il s’est mis au service des Colonels comme un esclave. Il a demontre sa capacite a changer de veste. Choguel est un imposteur qui finira par nuire aux Colonels. Quand un homme vit dans la haine et la manipulation il ne peut pas rassembler…

    • Pour le moment, c’est vous qui faites preuve d’une haine maladive et injustifiée.

      • Nous sommes contre la colonelisation la militarisation. Nous demandons la dissolution du CNSP. Le CNT eat illegal et illegitime. C’etait le Choguel hier. … Je deteste la malhonnetete l’hypocrisie du personnage. Il nourrit une haine viscerale aux personnes qui ne pensent pas comme lui.

        • Tu fais honte au peuple malien. Choguel sera le prochain President du Mali. Bande d’apatrides que vous etes. Tout Mooriya.

  3. les elections la securité et la lutte contre la corruption voila les taches de la transitions

  4. MODIBBO
    Il s’agit d’une période de transition c’est à dire destinée à permettre d’élire un homme ou une femme politique capable de sortir le Mali de cette crise multidimensionnelle.
    Si on pense que c’est CHOGUEL MAIGA la solution qu’il se présente aux prochaines élections présidentielles afin d’appliquer ses solutions pendant un mandat de cinq ans.
    S’il décide de diriger un gouvernement de transition,c’est le signe qu’il sait qu’il ne peut pas être élu.
    LES HOMMES POLITIQUES QUI SONT MIEUX PLACÉS POUR REMPORTER LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES N’ACCEPTERONT JAMAIS LA PRIMATURE DE LA TRANSITION CAR ÇA ÉQUIVAUT À SACRIFIER SA CANDIDATURE.
    Il y a très logiquement une méfiance envers CHOGUEL MAIGA à cause de sa PERSONNALITÉ POLITIQUE.
    Qu’il soit à la PRIMATURE dénature la transition.
    Si on dit que les responsables des institutions de la transition ne peuvent pas se présenter,c’est pour favoriser la transparence et la sincérité des élections.
    RIEN QU’UN HOMME POLITIQUE MAJEUR À LA PRIMATURE JETTE UN DOUTE SUR LA SINCÉRITÉ DES ÉLECTIONS.
    C’est pourquoi des pressions sont menées pour enlever CHOGUEL MAIGA.
    Ceux qui pensent que CHOGUEL MAIGA est une solution pour le Mali,qu’ils lui disent de démissionner afin qu’il puisse revenir par la voix des URNES.
    On le veut pour cinq ans ou pour quelques mois???
    La lutte du M5-RFP;c’est favoriser la SOUVERAINETÉ DU PEUPLE.
    C’est pourquoi on a demandé la démission d’IBK afin de favoriser une transition politique permettant de faire des RÉFORMES STRUCTURELLES nécessaires qu’ATT et IBK ont refusé de mener.
    La pression du mouvement populaire du M5-RFP devrait continuer à s’établir contre les COLONELS afin qu’ils soient obligés de mener ces réformes souhaitées et nécessaires.
    On aurait voulu que CHOGUEL MAIGA,au lieu d’être CHEF DE GOUVERNEMENT,rassemble les forces vives de la nation pour maintenir la pression car seules comptent les réformes souhaitées et nécessaires qui favorisent la SOUVERAINETÉ DU PEUPLE.
    Si elle est une réalité,les maliens vont se débarrasser de ceux qui ont dirigé le pays les années passées,s’ils pensent qu’ils n’ont pas bien travaillé.
    Ils peuvent les replacer s’ils pensent qu’ils ne sont pas responsables des échecs,mais les différents présidents élus.
    Ce n’est ni les COLONELS,ni un groupe de personnes qui pensent détenir la vérité absolue qui doivent décider du choix de la ou des personnes à diriger le Mali,mais le PEUPLE MALIEN.
    La transition doit s’atteler à rendre possible la réalisation de la souveraineté du peuple au lieu de tenter de jouer le rôle d’un PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE légitime.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Ce qui vous dites relève de la mauvaise foi, car ce dont nous sommes en train de discuter c’est de savoir si les conditions sont réunies pour tenir des élections. Choguel a-t-il dit qu’il va se présenter aux élections ou bien vous avez simplement peur qu’il se présente aux élections? Choguel n’a jamais dit qu’il va se présenter aux élections et s’il décide de se présenter aux élections (car il en a le droit comme tous les Maliens), je suis sûr qu’il ne restera pas Premier ministre pour les organiser. Il faut être honnête et ne pas accabler un homme qui ne vous a rien fait tout simplement parce que vous êtes jaloux ou parce que vous pensez que la primature est réservée à un certain type de Maliens dont Choguel ne fait pas partie. On voit bien, dans vos propos, que c’est le seul fait de voir quelqu’un comme Choguel au poste de Premier ministre qui vous choque et toutes vos ratiocinations pour justifier votre haine de Choguel ne cachent pas le fond de votre pensée: à savoir que la primature serait réservée de droit divin à quelqu’un comme vous. Voilà votre vrai problème et d’une certaine manière, le problème du Mali.

      Dans toute votre longue intervention, vous n’avez soulevé aucun problème de dimension malienne, mais vous vous êtes focalisé sur un individu juste pour des questions d’inimité personnelle et des jugements de valeurs sur un homme alors que Dieu sait que le Mali est confronté à des problèmes monstres sur lesquels on aurait aimé vous entendre dire quelque chose. Non! Au contraire, c’est Choguel, Choguel, Choguel. Juste un individu qui est indexé et identifié comme la source de tous les problèmes du Mali qui, tout le monde le sait, ne datent pas d’aujourd’hui. Vous n’êtes pas capable de vous élever au-dessus de la mêlée pour parler de problèmes structurels du mali, de nos relations avec les autres, de comment nous sortir de cette situation. Au contraire, vous faites un procès en sorcellerie à un individu qui est en train de risquer beaucoup pour dire certaines vérités que personne n’ose dire ouvertement et pour essayer de résoudre les problèmes du pays. Au lieu d’une analyse objective ou réaliste, vous vous livrez à des attaques personnelles. Ce n’est pas ce qu’on attend d’un intellectuel si vous en êtes un.

      • Quand il s’agit de CHOGUEL MAIGA,on ne parle pas d’élection,mais la lutte du M5-RFP car c’est grâce à cette lutte qu’il est devenu CHEF DE GOUVERNEMENT.
        C’est par rapport aux COLONELS qu’on parle d’élection car un militaire doit rester dans les casernes.
        ON DIT QUE SI CHOGUEL MAIGA INCARNAIT L’ESPRIT DU M5-RFP,IL ALLAIT ÉVITER LA PRIMATURE POUR PERMETTRE À UN APOLITIQUE DU M5-RFP DE L’EXERCER.
        L’avantage,c’est de créer la stabilité nécessaire à permettre certaines réformes souhaitées et nécessaires.
        ON VEUT QUE LE PEUPLE S’EXPRIME VÉRITABLEMENT.
        Si on ne le fait pas,on a trahi ces milliers de personnes qui sont sorties à partir du 5 juin 2020.
        ON VEUT QUE LE PEUPLE ELISE ET SANCTIONNE LES HOMMES POLITIQUES.
        Pour le moment on s’impose au peuple malien.
        Pour atteindre cet objectif, il faut mettre tous les hommes politiques au même pied d’égalité.
        AUCUN HOMME POLITIQUE NE DOIT S’IMPOSER AUX AUTRES CAR IL S’AGIT DE RÉFORMER LE MALI,PAS DE LE DIRIGER COMME EST ENTRAIN DE FAIRE CHOGUEL MAIGA EN SE LANÇANT À DES DÉCLARATIONS POPULISTES.
        S’il veut diriger le Mali,qu’ il demande les suffrages des maliens.
        Qu’il accepte la PRIMATURE au lieu de se concentrer à faire pression en rassemblant les forces vives de la nation montre qu’il a abandonné la lutte du M5-RFP pour tenter de confisquer le pouvoir avec les COLONELS.
        Les élections,pour ceux qui partagent la lutte du M5-RFP,c’est après les RÉFORMES STRUCTURELLES nécessaires et souhaitées.
        Mais ces RÉFORMES exigent la cohésion de la CLASSE POLITIQUE.
        Ce qu’est est entrain d’éviter CHOGUEL MAIGA.
        C’est ce que veut le PARENA.
        Donc c’est CHOGUEL MAIGA qui crée le clivage.
        C’est ce comportement qui fait douter la communauté internationale sur l’intention des AUTORITÉS de la transition à céder le pouvoir.
        OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
        La lutte continue.

  5. QU ILS CHOGUEL EN PAIX S ILS AVAIENT DONNE SATISFACTION AUX MALIENS PENDANT CES 30 ANS CHOGUEL N ALLAIT PAS ETRE PEMIER MINISTRE DANS CE PAYS. VOUS AVEZ ECHOUEZ DIEU EST LA IL A MONTRE QU A PART QUELQUES UNS CES HOMMES DE 1991 SONT DES GENS FUSILIES
    CHOGUEL EST UN DIGNE FILS

  6. Apparemment, certains travaillent activement pour que Choguel soit remplacé par eux-mêmes ou par leurs amis. Assimi Goita tombera-t-il dans le piège? A sa place je me méfierais de tous ces opportunistes qui n’envisagent la politique que comme une affaire de carrière et d’accès aux meilleurs postes. La loyauté en politique et en amitié est non seulement extrêmement rare, mais encore la meilleure chose qu’un dirigeant puisse espérer de ses collaborateurs. Or, il sera difficile, très difficile de trouver quelqu’un d’aussi loyal que Choguel Maiga. Choguel et Goita mènent avec conviction une politique ensemble, pour le meilleur et pour le pire. Pour cela, ils sont devenus les ennemis jurés de certaines puissances et de certaines forces intérieures. Leurs destins sont donc désormais liés et seules une confiance et une unité de fer entre eux constituent la voie de la sagesse et du salut pour eux. Pas celle de la trahison et de l’abandon…en plein vol par l’un ou l’autre. Certains essaient de faire peur à Assimi Goita en présentant Choguel comme la source de tous les problèmes. Comme toujours, dès qu’il y a quelque chose, le réflexe chez beaucoup de gens est de trouver un bouc émissaire, un agneau à sacrifier dans l’illusion qu’une fois qu’on l’aura égorgé les dieux seront apaisés et la paix et l’abondance vont revenir comme par enchantement. C’est un vieux travers de l’esprit humain. Il faut trouver un fautif, de préférence une personne bien en vue, même quand il n’y en a pas. C’est la mentalité villageoise. Je suis malade. C’est ma marâtre qui m’a jeté un sort. Mes récoltes n’ont pas été bonnes. C’est la faute à la vielle femme qui vit seule derrière le village. C’est une sorcière. Ainsi “réfléchissent” les gens qui sont incapables d’analyser les choses scientifiquement.

    On veut en fait amener Assimi Goita à faire le vide autour de lui pour le rendre plus vulnérable et pour qu’il prenne des décisions qui lui seront fatales. Au contraire. il doit continuer à garder son sang-froid comme il l’a toujours fait. Il doit continuer à prendre des décisions raisonnables et raisonnées qui sont d’abord et avant tout dans l’intérêt du Mali. Quand on travaille pour son peuple et que le peuple le reconnait, il n’y a rien dont on puisse avoir peur car avoir peur signifierait qu’on met sa préservation personnelle, ses intérêts individuels devant ceux du peuple. Ce n’est pas parce que Choguel sera parti qu’il n’y aura plus tel ou tel problème. Il n’y a aucune situation qui ne présente ses risques et ses problèmes, sauf si on décide de ne rien faire et pour le moment, quoi que tel ou tel individu jaloux et envieux en pense, Choguel est la meilleure solution.

  7. Oui des partis politiques qui étaient avec IBK au pouvoir. Comme par hasard!
    Lorsque je revois ces gens à l’affût du pouvoir, je me demande si les militaires ne doivent pas rester au pouvoir pendant 30 ans.

  8. Sangare Djeli defend le farfelu Alpha Omar Knare et maintenant il defend Tieblen-Konare Drame, il faut avoir honte Sangre Djeli meme si tu n’as pas la capacite d’analyse pour comprendre, en tout cas ce que je peux dire le Petit-Monsieur de Boua le ventru IBK a broutte dans toutes les prairies, il a montre aux Maliens ce qu’il vaut: un vaurien, un corrompu et nepotiste qui a mange l’argent du Ministere des Terres Airides sous AOK, detourne le budget de la Conference FrancAfrique sous ATT et a activement participe au gouvrenement super corrompu de Boua le ventru IBK comme son Ministre des Affaires Etrangeres! Tieblen Konare-Drame doit se taire car il n’ a aucune contribution a faire pour le developpement de la Nation Malienne qu’il a aide a mettre dans le gouffre!.

  9. Tiébilé de toute sa vie n’a fait que trahir. Cet Homme de l’UNEEM à nos jours ne fait que trahir.
    Chers maliens, de tels hommes sont bons dans la poubelle.

    • Ce n’est pas une question de chance pour le PARENA,mais d’objectivité par rapport à la nature de la transition.
      CHOGUEL MAIGA A DÉNATURÉ LA TRANSITION.
      Elle doit être nécessairement consensuelle.
      En réalité,si CHOGUEL MAIGA ne militait pas pour sa personne,mais pour L’ESPRIT qui a fondé le mouvement du 5 juin 2020,il n’allait pas postuler pour la primature parmi les candidats à désigner pour le CHEF DE GOUVERNEMENT au sein du M5-RFP.
      ON DEVRAIT MÊME FIXER LES CRITÈRES NÉCESSAIRES POUR POSTULER.
      Devrait être exclu les représentants des partis politiques.
      Apparemment c’était impossible d’en fixer tant trop d’hommes politiques espéraient occuper la PRIMATURE pendant la transition alors qu’elle doit être dirigée par des personnes qui ne sont pas dans la compétition politique.
      LES PARTIS POLITIQUES PARTICIPENT AUX LÉGISLATIVES,COMMUNALES,RÉGIONALES.
      C’est impossible que CHOGUEL MAIGA puisse créer la cohésion autour de la transition car nourrie d’une HAINE INSATIABLE contenue contre plusieurs hommes politiques,même au sein du M5-RFP.
      Il doit être libéré pour créer la stabilité nécessaire afin de réussir la mission assignée à la transition.
      OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
      La lutte continue.

      • 🤩🤩🤩🤩
        Vous voulez mener une révolution avec des gens qui ont été chassés du pouvoir,Choguel et bien d’autres ont risqué leurs vies pour leur idéal face aux mêmes qui demandent une place au gouvernement mais bon sang un peu de dignité!

        • La dignité c´est lorsqu´on acquiert sa place par la voie légale! Le mot dignité ne devrait sortir de la bouche de ceux qui soutiennent cette forfaiture et honte. Vous ne voulez pas la CEDEAO, quittez-la, mais ne venez pas engager notre pays sur voie pour laquelle il n´a mandaté personne. Vous allez vite changer de ton d´ici le 12 décembre, le prochain sommet.

Comments are closed.