Haut conseil islamique du Mali : Les dirigeants dans le viseur de Bandiougou Doumbia

3

Le weekend dernier, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Bandiougou Doumbia n’a pas été tendre avec les dirigeants actuels du Haut Conseil Islamique dont il demande la dissolution  du bureau.

En effet, le guide Spirituel de Nouredine, Bandiougou Doumbia demande la dissolution rapide du Haut Conseil Islamique. « Après la dissolution du gouvernement, de l’assemble nationale, la démission du Président de la république, il ne reste plus que la dissolution du Haut Conseil Islamique. Avant, il y’avait un Conseil de qualité, mais maintenant, c’est le Haut Conseil Islamique de IBK », a-t-il souligné

Selon, Bandiougou Doumbia « il faut  un Haut Conseil Islamique qui défendra les causes des Musulmans dans la vérité, un Haut Conseil islamique pour les Musulmans du Mali, un Haut Conseil qui sera l’intermédiaire entre les gouvernés et les gouvernants dans la vérité ».

Pour le guide Spirituel Nouredine, le Haut Conseil Islamique actuel n’est pas un véritable. Il est temps que le conseil agisse pour le bien de la communauté musulmane.

« Je veux un Haut Conseil Islamique dans laquelle tous les Musulmans adhèrent sans l’intervention du Président de la république, un Haut conseil Islamique qui réponde aux critères de tous les musulmans », martèle-t-il.

Bandiougou Doumbia n’est pas le seul à exiger la restructuration du HCIM, Soufi Bilal Diallo, un autre membre, en fait partie.

Hawa TRAORE

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Il fallait garder ce voyou en prison; c’est l’endroit qui lui correspond le mieux.
    Un vrai musulman n’a pas besoin de Haut Conseil Islamique pour s’associer aux causes qu’il juge utiles. Pense-t-il qu’il sera élu en cas d’élections pour choisir un éventuel nouveau président du Haut Conseil Islamique ?
    Il n’a ni notoriété, ni crédibilité pour diriger le Haut Conseil Islamique… Il se trompe lourdement.

  2. C’est ami de Dicko. En 2009, ils ont mobilisé ensemble les musulmans sur le mensonge que le draft du code de la famille autorisait le mariage homosexuel. Le même individu avait copieusement insulté le Pr Dionkounda TRAORE dans une cassette qui a été largement diffusée à Bamako. Comme il a été en prison encore récemment pour des propos pro djihadistes, il pense que ceux des membres du haut conseil qui été impartiaux sont des pro-IBK. C’est comme ça, leurs intolérance et bigoterie sont telles que toute personne qui ne les rejoint pas dans leur discours haineux et leur action handicapante et destruction sont des pro-IBK, alors qu’ils plus pro-IBK que la plupart des accusés. Ce sont eux qui ont appelé à voter pour IBK en 2013, pas les gens qu’ils accusent. Ce sont encore eux qui ont mangé, bu et chanté avec IBK et non pas les accusés.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here