En images: Après une descente musclée de la police au campus de Badalabougou, regardons les images qui coupent le souffle

26
les images qui coupent le souffle

Suite aux fusillades entre étudiants rivaux à la FAST, la police nationale a fait une descente musclée dans des locaux de la FAST afin de détruire des fumoirs qui s’y trouvent. Voici que ce qu’a trouvé la police dans une université au Mali.

20 pistolets artisanales,
63 machettes,
208 couteaux,
6 bâtons de défense,
7 marteaux,
1 ceinture,
12 gourdins et barres de fer,
8 ciseaux,
5 tournevis,
6 lances pierres,
Des tissus non cousus des FA-MAS,notamment de la Garde nationales.

Commentaires via Facebook :

26 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Ce sont des flis des pauvres paysans tres mal eduques qui viennent semer la terreur des paixibles etudiants. ce sont des imbeciles et des malfrants et meme des consommateurs de drogue.

    j,arrive je vais vous faire deloger sans meme compter sur la force de Capitaine Aya Sanogo

  2. Oh mon dieu ils ont des tournevis!!
    J’ai également frois dans le dos que l’auteur de cet article m’explique qu’on a trouvé des ciseaux sur des étudiants…
    La police prévoit elle des descentes dans les écoles du fondamental pour saisir les ciseaux, ceinture set lance-pierres sur les élèves?
    Une descente à Dibida pour arreter les marchand de marteaux est elle prévue?

  3. Il faut dissoudre AEEM le plus rapidement possible. Moussa timbine est un complice il faut l’arrêté. Vous avez vu le mali et c’est ces délégant qui est le premier vice président de notre ensemble moussa timbine. Des mal éduqué. Pourquoi ibk donne une voiture à l’AEEM. Tout ces étudiants doivent être radié a vie le bâtard moussa timbne fils de pute. Voilà comment notre pays est pris en otage par ces groupes de bandes organiser. Vraiment ibk a échoué de loin .pas de sanctions, il travail avec des gens corrompus malhonnêtes indescents,comme treta timbene moussa etc….il faut un vrai sangulaure au mali tolérance zéro. Si tu mange l’argent plus de 1 million on te fusil

  4. C’est le bè bi ba bolo d’ATT. C’est lui aussi qui nous a foutu Mariko ministre. Depuis lors pourquoi les étudiants vont user leurs fonds de pantalon?

  5. Ils faut envoyer ces enfoirés au front pour nous débarrasser des djihadistes puisqu’ils sont suffisamment armés pour l’occasion. Voilà ce que disait Ras Bath et personne ne l’écoutait. Ces enfoirés n’ont pas pitié de leurs parents, qui se sacrifient pour payer leurs études. Ils arrivent déjà politisés au campus. En dehors des antagonismes entre étudiants, il y’ a la main mise des politiques, qui ont transporté leurs conneries dans le centre su savoir, perturbant ainsi la scolarité des enfants, qui se croient déjà des guerriers à la solde de partis politiques. Ils dressent les uns contre les autres pour des intérêts pécuniaires au sein de l’Université, mais aussi pour ceux politiques, le tout pour de l’argent. Tout ceci est lma faute exclusive de l’état, qui après plusieurs affrontements au sein du camps, n’est jamais intervenu pour assainir la situation et sécuriser les lieux. L’enseignement ne fait plus partie des préoccupations du pouvoir depuis longtemps. L’arsenal qui vient d’être découvert dans ce campus prouve la dangerosité du climat pour les étudiant, qui ne participent pas à ces affrontements. Le hola doit être mis immédiatement afin d’éviter le pire. Si c’est dans un tel environnement que se trouvent les universités, la relève n’est pas encore assurée.

  6. En clair, nos espaces universitaires sont devenus des lieux du crime organisé à notre insu. Nous le savions certes mais pas à ce point. Cette situation a deux explications selon mon analyse : 1) la confirmation de la faillite de l’Etat au mali depuis l’autonomie de fait de kidal ainsi que la partition de fait du centre du Pays; 2) la faillite de l’éducation depuis la cellule familiale. Nos enfants pénètrent l’espace universitaire avec des valeurs ou des contre valeurs forgées dans la famille. Un enfant bien éduqué par ses parents ne prendrait jamais une arme en milieu universitaire. Ces successions d’événements sont assez révélateurs du chaos malien . Combien de temps tout ceci durera encore. N’acceptons pas que disparaisse silencieusement notre Pays. Il nous appartient de dénoncer et d’agir collectivement. Il faut arrêter immédiatement les fauteurs de trouble, sortir l’AEEM des responsabilités de gestion du parking Et des droits d’inscription ect en attendant les prochaines élections 2018 pour espérer un nouveau départ, à savoir balayer proprement le pays.

    • CHER SYLLA!
      PENSEZ VOUS QUE LA MMOSQUEE EST AUTREMENT GEREE? VOYEZ SEULEMENT LES GENS DERRIRE LE GOUROU DE BANCONI QUI TRANSFORE L EAU DE ROBINET EN NASSIDJI SANS CONTACT AU STADE DU 26 MARS!??….DEMAIN IL A 150 HA EN SA DISPOSITION!….
      L AEEM DEVRAIT LANCER L ULTIMATUM DE 72 HEURES POUR LE RETOUR DE SON ARSENAL POUR MAINTENIR L ORDRE SUR LE CAMPUS!….

      👦MOI CE QUE JE DEMANDE A TOUS:….QUE FAISONS NOUS DE NOS VALEURS HUMAINES ANCESTRALES MILLENAIRES D AVANT ARABES ET FRANCAIS, NOUS SOMMES PLUS CIVILISES QUE SES GENS LA!!!!👦

    • Tout le monde le savait. RAs bath le disait dans tous ces meeting. Comme lui il est l’ennemi n°1 du régime et de ses soutiens qu’il faut abattre à tout prix, personne n’a voulu entendre son message.

      Voilà aujourd’hui, nous sommes devant les faits accomplis qu’on aurait pu éviter en prenant quelques mesures préventives.

      Je parie que ce n’est que le coté visible de l’iceberg, personne ne sait aujourd’hui combien d’armes se trouvent entre les mains des jeunes de Bamako en dehors du milieu scolaire.

      Notre salut serait d’éviter, tout facteur de conflit dans le pays, notamment les échéances électorales de 2018. Sinon nous seront dans une situation chaotique.

  7. L’avenir de ce pays s’annonce radieux. Le Mali sera gouverné par des chiens.

  8. VOILA DES GENS QUI PRIENT LEURS PARENTS PRIENT ET ILS SONT TOUS ISLAMISES LEURS FAMILLES ISLAMISEES, EN PLUS ILS VONT A L ECOLE FRANCAISE ET S APPRETTENT A DEVENIR DES SORTANTS DE L ENA, ENI, ENSUP, ECOLE DE MEDECINE, LES ELITES AU MALI!

    DITES MOI COMMENT UN DIPLOME VENU DE L EXTERIEUR ,EXCELLENT DEPUIS TOUJOURS PEUT REINTEGRER LE MILIEUX PROFESSIONEL DANS CE PAYS?…AYANT ETE EDUQUE DANS DES MILIEUX ACADEMIQUES PLUS SEINS ET ECLAIRES! ….

    😂CE PAYS EST UN MONDE MAFIEUX FRANCO ISLAMIQUE SANS VALEURS😂

  9. NON IL FAUT LES LAISSER S’ENTRETUER. ÇA VA DIMINUER LE NOMBRE D’ÉTUDIANTS, DE BOURSIERS ET PLUS TARD DE CHÔMEURS ET DE BOUCHES À NOURRIR. DE GRÂCE L’AEEM NE DOIT PAS ÊTRE DISSOUTE OU INTERDITE. IL FAUT QUE TOUT LE MONDE S’ARME.

    • OUI, en cette veille des fêtes de fin d’année, il suffit juste de faire un tour aux marchés ou avec les” yala yala” vendeurs ambulants, vous verrez que les fusils à plastiques qui sont les plus vendus/achetés.
      Nous devons même interdire sur notre sol la vente de ces genres de jouets d’enfants.
      IL FAUT IMPERATIVEMENT SUSPENDRE TEMPORAIREMENT l’AEEM pour le bonheur de tous!

  10. il revient à chacun de s’assumer d’abord au sein des familles, l’EDUCATION commence en famille, au lieu de déplacer le problème, toujours IBK OUI c’est IBK BANDES D’IRRESPONSABLES !

  11. L’AEEM a grandi et a donné son premier grand enfant avec l’éducation qu’elle lui a donné, cet enfant est
    Moussa Timbiné, premier vice président à l’assemblée du Mali.

    • 😂….UN MAFIEUX AUSSI? NON…? UN HOMME CIVILISE?…LES TRETA ET TCHEBLEN?…PAS L AEEM?…😂

  12. Cette information ne fait hélas que CONFIRMER et DEMONTRER la totale inexistence de nos autorités DITES de “sécurité”!!!
    Il ne s’agit pas ici d’une cache d’armes djihadiste perdue et dissimulée au fin fond du désert, mais d’un véritable arsenal EN PLEIN BAMAKO (!…) et qui plus est, EN MILIEU ÉTUDIANT!!!!

    Et il a fallu “attendre” des fusillades pour que nos prétendus services de sécurité “DECOUVRENT” que sous leur nez et en plein Bamako, dormait à leur insu un véritable arsenal!!!!!

    Si de simples étudiants arrivent sans problème à stocker toutes sortes d’armes dans la capitale, on imagine aisément ce qu’il en est pour des criminels terroristes dûment organisés. ..

    Mais l’inconscient Zonkeba, pourtant à la tête d’un pays dangereusement ravagé par l’insécurité, a d’abord confié ce domaine ULTRA SENSIBLE au regretté général samake qui dormait sous le climat, et l’a ensuite confié au colonel Salir, largement aussi nul que son prédécesseur !!!!

    Et parallèlement, n’oublions pas non plus que malgré que notre pays soit en guerre, il aussi nommé son loueur de voiture de fiston à la tête du COMITE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Si le Mali d’ibk fait rire (et inquiète à la fois!) Tous nos voisins de la sous-region, il ne faut pas nous en étonner.. .

    • Cela arrive dans un Etat failli quand ces larbins deviennent des seigneurs de guerre.
      Ce qui nous donne un certain fou rire est le fait de cette exposition médiatique des armes de guerre dissimulées au beau milieu de la capitale sous la barbe des hommes de sécurité dont le cœur de métier est la lutte(préventive) de toute forme d’actes criminogèmes.

  13. Ce sont des terroristes! L’AEEM doit être dissoute elle n’a aucune raison valable d’exister. Encore l’État malien montre son vrai visage de l’état irresponsable qui n’est nulle part dans la vie des maliens! Comment une université peut devenir un espace de la terreur sous le nez d’un état serieux!!!? Le MALI n’a plus d’avenir quand que ce sont ses universités qui sont devenues les lieux de formation a l’immoralité: vol, extorsion, escroquerie, traite académique-sexuelle, violence, terrorisme, tricherie académique, mediocrite académique, politisation de l’école, cupidité, insolence. Voila en quoi la plupart de nos étudiants graduent des universités maliennes et, dire qu’ ils veulent avoir un boulot pour mettre en pratique cette mauvaise formation! ET, je vous jure de Dieu la plupart (90+%) de ces mêmes sortants de nos universités ne peut pas écrire un paragraphe correcte en FRANÇAIS…je le dis en parfaite connaissance de cause en tant qu’employeur qui deal avec eux tout le temps ….

    • JE CROIS QUE CES ELEVES SONT DES BRIGANDS,NON SEULEMENT ILS EXERCENT LEUR LUTTE AVEC CES ARSENALES MAIS ILS OPERENT PENDANT LA NUIT.

  14. c’est trop facile de sacrifier l’AEEM pour cette raison, l’état devrait s’assumer et protéger le campus contre les personnes qui détiennent des armes, ce n’est pas à l’AEEM de faire cela, les rêgles sont connues et chacun à son rôle à jouer. L’AEEM est une simple association qui doit exister et fonctionner selon les textes dont l’état se doit de veiller sur la bonne application. Nos autorités n’ont pas atteint le niveau de maturité qu’il faut pour se passer de l’AEEM qui doit jouer un rôle de veille et de défense des intérêts des étudiants car les responsables ont démissionné. Un état qui ne peut même pas prendre des mesures pour protéger ses enfants contre les conducteurs de camions et sécuriser les voix d’accès au campus ne peut pas être laissé à lui même.

  15. Franchement c’est sans commentaires. Tous les leaders de cette association doivent rendre des comptes. Je n’ose pas croire que ces armes ou certaines ont été transportées par le vehicule que le President de la Republique a donné a cette association.

  16. C’est devenu un camp militaire.
    j’ose proposer cette dénomination à la chose “Boko AEEM ”
    Les maliens dans l’ensemble doivent catégoriquement rejeter cette association.

Comments are closed.