Polémique autour de la signature d’un accord de réadmission: IBK, « je ne suis pas de l’engeance des traitres »

50

Quiproquo ou crise diplomatique ? En tout cas, les discussions entre le ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale et de l’intégration africaine, Abdoulaye Diop, et son homologue des Pays-Bas, Bert Koenders, se seront soldées visiblement par un dialogue de sourds. Si pour le néerlandais et les Européens l’affaire est bel et bien conclue avec le Mali, pour nos autorités que nenni ! Il n’a jamais été question de signer quoi que ce soit qui permette à qui que ce soit de renvoyer nos compatriotes, qui ne sont tous heureusement pas en situation irrégulière.

La mise au point au ministère des Affaires étrangères via Facebook n’a malheureusement pas éteint la polémique. Et pour cause ? Par-delà, la sensibilité extrême de la question touchant à nos compatriotes de la diaspora au regard de leur apport à la nation, on ne peut faire fi de son instrumentalisation à des fins politiciennes.
S’il faut comprendre la colère légitime d’une diaspora désinformée, manipulée et instrumentalisée à souhait dont la bonne foi et la sérénité auront été surprises, on ne peut toutefois pas tresser des lauriers à une diplomatique malienne dont la légèreté et le dilettantisme sont bien à la base de cette effervescence et de toutes les insultes dont le président IBK a essuyé sur les réseaux sociaux, notamment.

Succession d’erreurs
La gestion de cette affaire par le ministre Diop aura été une succession d’erreurs voir de fautes impardonnables à un diplomate de carrière. De quoi s’agit-il ?
Recevant son homologue néerlandais, Bert Koenders, dont l’anti-malianisme primaire ne souffre d’aucun doute, notre ministre des affaires étrangères, contre tous les usages diplomatiques s’exhibe avec son hôte, devant les flashs, chacun avec un papier (Signé ?) présenté comme un communiqué commun. Or, d’habitude, ce sont les « accords », les « conventions », les « protocoles », les « arrangements », les « ententes »… qu’on présente ainsi au terme de discussions ou de négociations.
En s’attaquant aux médias (à un seul organe de presse), au lieu d’user des mécanismes diplomatiques habituels pour démentir l’information (par exemple la convocation de l’ambassadeur de l’Union européenne), le ministre Diop dilue le crédit de son message sur les réseaux sociaux en effervescence qui réclamaient déjà une corde pour le pendre haut et court. Aussi, au lieu de convaincre, le supposé démenti, n’a fait qu’enflammer davantage une polémique qui prend de plus en plus de proportions.
Pour éteindre le feu, le gouvernement appelle à la rescousse du ministre de cette étrange affaire, son porte-parole. Sur le plateau de l’Ortm, Me Tall tente de convaincre une opinion dont la religion semble déjà faite. L’avocat a plaidé ; mais a-t-il seulement emporté la conviction déjà assise des Maliens ?

Le Mali, premier cobayes africains ?
La communication mieux articulée, mieux coordonnée, surtout mieux planifiée des Européens brouille la sincérité du message de nos autorités. Parce que, dans sa naïveté, le ministre Diop a fait confiance à la loyauté de son interlocuteur et n’a rien anticipé, notre pays se retrouve au banc de l’Afrique (comme premier pays à signer sur les 5 cobayes africains choisis par les 28) et le président la cible de toutes les insultes. Or, il n’y a pas pire, en matière de communication que l’exercice de se justifier à travers un laborieux démenti.
En diplomate averti, le ministre Diop ne pouvait ignorer le timing de l’agenda européen quant à parvenir avant la fin de l’année à un accord avec 5 pays ciblés, dont le sien.

Une diplomatie qui se ridiculise ?
Aussi, en annonçant comme elle l’a fait, sur les réseaux sociaux, que le Mali « exige des Pays-Bas et de l’UE un démenti officiel qu’un accord de réadmission ait été signé », la diplomatie malienne se ridiculise davantage et couvre tout le gouvernement d’opprobre.
Pourquoi les Pays-Bas, s’il ne fait aucun doute que son ministre des affaires étrangères est venu au nom et pour le compte de « Mme Federica MOGHERINI, Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, dans le cadre du dialogue de Haut Niveau sur les questions migratoires » ?
Comme on le voit, en plus de son dilettantisme, notre ministre des affaires étrangères établit la preuve que son démenti ainsi que celui de son collègue porte-parole du gouvernement n’ont convaincu personne. En bonne lecture, c’est : chers amis européens, l’affaire se corse pour nous, venez à notre rescousse en vous dédisant, à travers un démenti qu’aucun accord n’a été signé entre nous !
C’est pathétique, désespérant, affligeant… Mais aussi révoltant. Parce que le Mali mérite mieux que ce naufrage diplomatique.

Imprudence et négligence
Avec beaucoup de générosité, on peut dire que notre diplomatie s’est laissée piéger. Avec intransigeance, les Maliens, notamment ceux de la Diaspora sont en droit de demander des comptes. Et en toute objectivité, des responsabilités doivent être situées. Parce que le Mali n’a pas deux paroles, notre honneur et notre fierté ne nous inclinent pas à mettre deux fers au feu.
Pourquoi, de manière unanime, les Européens se concerteront-ils pour dire qu’ils ont signé un accord avec le Mali alors qu’il n’en est rien ? Est-ce parce qu’ils estiment que leurs désirs sont des ordres et que notre pays ne peut en aucun cas refuser de s’inscrire dans le deadline de leur agenda ?
Le ministère des Affaires étrangères a été, peut-être, imprudent et négligent quant à l’échéance européenne de voir les 5 pays africains, dont le nôtre, signer avant le sommet européen de décembre.
Le ministre Diop ainsi que d’autres de ses collègues ont pris langue avec Bert Koenders, non en tant que ministre des affaires étrangères des Pays-Bas, mais l’envoyé de la Vice-présidente de la Commission européenne.
Des discussions, il y en a eues. Le Communiqué publié le 11 décembre va dans ce sens.
Des engagements ont-ils été pris suivant les préoccupations et priorités européennes ? Le Communique ne le dit pas. Tout ce qu’il laisse entendre c’est que : « les deux parties ont marqué leur accord sur les domaines d’une coopération renforcée, en prévoyant des actions prioritaires dans des domaines d’intérêts partagés, à intégrer dans une Feuille de Route conjointe ». Et le communiqué cite les « domaines prioritaires sur lesquels les deux parties envisagent de renforcer leur collaboration » à l’avenir.

Le malentendu
Cela suffit-il à l’Union européenne de dire qu’il a obtenu un accord avec le Mali ?
La bonne foi et l’objectivité commandent cette lecture. Sinon, la chute du communiqué n’aura aucun sens. Sinon pourquoi, « les deux Parties se sont mis d’accord de mener le prochain dialogue de Haut Niveau, permettant d’évaluer le progrès enregistré, avant le mois de septembre 2017 » ?
C’est pourquoi, malgré la conduite scabreuse de ce dossier par le ministre Diop, nous sommes de ceux qui sont plus enclins à croire que la polémique, certes entretenue, repose sur un malentendu, un quiproquo diplomatique qu’il faut gérer avant que ça ne débraye sur une double crise diplomatique (avec l’Union européenne) et sociale (avec les populations défendant légitiment les enfants de la Diaspora).
Les invectives et les impertinences ne changent rien à la donne. Il y a manipulation avec le dessein clair et sans équivoque de salir un homme dont l’engagement pour ses compatriotes de la diaspora ne fait l’ombre d’aucun doute.
Les insultes grossières et les appels à la révoltante ne confortent le Malien dans son honneur et son image aux yeux du monde.
Le Mali est un pays pauvre, aujourd’hui fortement assisté. Mais le Mali reste le Mali. L’homme qui est aujourd’hui à sa tête est connu pour son intégrité et son sens de l’honneur. Même ses pires adversaires s’accordent à dire qu’il est un patriote, un homme d’État, un homme d’honneur. N’est-ce pas pourquoi, nous l’avons fortement plébiscité ?
Le citoyen et le président IBK peuvent échouer, encore qu’il faut attendre le terme du mandat pour évaluer, mais cet homme n’est pas de l’engeance des traitres. Sauf preuve contraire. Dans cette affaire, personne ne peut prouver qu’un accord a été signé. Sans accord signé qu’on puisse brandir, il ne s’agit que d’un procès d’intention, au pire, d’un procès en sorcellerie qu’on intente au président IBK qui n’a pas trahi et qui ne trahira jamais, surtout les Maliens de l’extérieur. Comme il aime lui-même à le dire : « je ne suis pas de l’engeance des traitres ».
Telle est ma religion dans cette affaire. Suivant la bonne vieille sagesse peule que nous partageons tous : je préfère croire à un arbre que je connais plutôt qu’à un homme que je ne connais pas. Je suis Malien, j’aime mon pays, j’y crois. Donc, sans aucun chauvinisme, je préfère croire à un Malien, fut-il mon adversaire politique, qu’à n’importe quel saint étranger.

Par Sidi Dao

Commentaires via Facebook :

50 COMMENTAIRES

  1. MÊME LA NOUVELLE LIGNE AÉRIENNE MALABO-BAMAKO N’EMPÊCHERA PAS L’EXPULSION DES MALIENS. C’EST MÊME UN MOYEN RAPIDE ET EFFICACE DE TRANSPORT DES MALIENS SANS PAPIER. SAVEZ-VOUS QU’EN ANGOLA MÊME LE FILS DE BLONDIN BEYE S’EST VU REFUSER L’ENTRÉE EN ANGOLA ? BÈ KAGNI IKASSO

    • L’Angola n’est pas la propriete du pere Blondin Mbeye pour que son fils se sente a l’aise pour aller contre les lois du pays. Quelle mentalite? Veritas est-ce que tu connais l’histoire de ton pays et la realite politique actuelle ou les gouvernants ne sont quee des charognards? Comme je te le disais en Soninke: personne ne va laisser sa bonne mere pour aller tete la mere d’autrui”, regardes autour de toi et dis nous quel espoir, quels programmes de developpement les corrompus de politiciens ont mis sur place pour creer des emplois, l’insecurite est maitresse partout au Mali de Kidal a Banamba et les 90% des maliens vivotent sans savoir de quoi sera fait demain alors que IBK va faire soigner sa gueule de bois a Paris.

      • MALIDJIGUI C’EST TOI QUI N’A RIEN COMPRIS, JUSTEMENT POUR QUI CONNAIT BLONDIN, LE RÔLE QU’IL À JOUÉ DANS CE PAYS, LE CULTE QU’ON LUI VOUE DEVAIENT SI BESOIN EN ÉTAIT ÊTRE UNE SORTE DE GARANTIE POUR DON FILS.MALHEUREUSEMENT CE NE FUT PAS LE CAS. CE QUI SIGNIFIE POUR NOUS AUTRES, POSSIBILITÉ D’EXPULSION À TOUT MOMENT. LUI, N’A PAS ÉCHAPPÉ À FORTIORI AUTRE MALIEN. RESTONS CHEZ NOUS. MALIDJIGUI TU NE CONNAIS RIEN DANS L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS. TAIS-TOI ET SUIS LES DEBATTEURS CULTIVÉS.

      • INISSOU ANI IFATÈ DJOUROU SARA O TÈ KÉLÉNGNÉ. JE NE PARLE PAS DE PROGRAMME DE POLITICIENS QUE NOUS CONNAISSONS TOUS. JE DIS SEULEMENT QUE C’EST TROP SIMPLISTE TON RAISONNEMENT, LAISSER SA MERE POUR ALLER TAITER CELLE D’AUTRUI. CE N’EST MÊME PAS COMME ÇA QU’ON LE DIT. ON DIT “À DEFAUT DE SA MÈRE….” TOI. TA MÈRE VIT ET TU LA FUIS. RESTONS CHEZ NOUS. BATTONS NOUS AUPRÈS DE CETTE MÈRE QUE NOUS AIMONS TOUS

      • LE FILS DE BLONDIN N’EST JAMAIS ALLÉ CONTRE LES LOIS. IL ÉTAIT EN RÈGLE. MAIS TANT PIS C’EST UN MALIEN DONC ON NE LE LAISSE PAS ENTRER.C’EST LE QUOTIDIEN DES MALIENS DE L’EXTÉRIEUR. DONC RESTONS CHEZ NOUS C’EST TOUT.

  2. KABAKO FA DOUNIA.ON PEUT INSULTER COMME ON VEUT. AIMER OU DÉTESTER IBK.MAIS AUCUN GOUVERNEMENT NE PEUT GARANTIR LE PAPIER POUR SES RESSORTISSANTS DANS UN AUTRE PAYS. NI EN EUROPE NI EN AFRIQUE CENTRALE. ANALYSONS LE PROBLÈME CALMEMENT ET FAISONS DES PROPOSITIONS CONCRÈTES POUR NOUS ET POUR NOTRE PAYS. ON À BEAU TOURNER ON ABOUTIT TOUJOURS À LA MÊME CHOSE: RESTONS CHEZ NOUS. ACCEPTONS LES PETITES OPPORTUNITÉS DE CHEZ NOUS. BATTONS NOUS CHEZ NOUS.

    • Je suis pour qu’ on reste chez nous.Mais il y a t’il un pays peuplé dans le monde dont les ressortissants ne tentent pas leurs chances ailleurs?
      Même ceux vers lesquels on se dirige en masse ne sont ils pas chez nous pour une amélioration de leurs conditions de vie?
      IL s’agit de combattre l’immigration irrégulière pour empêcher des milliers de nos compatriotes de risquer leurs vies pour moins que rien.
      Si des compatriotes peuvent s’y rendre de façon régulière,tant mieux.Si ça leurs permet de booster leurs conditions de vie et de subvenir aux besoins de leurs parents,quoi de plus normal.
      Un gouvernement se doit d’accompagner ça à travers accords bien négociés.
      Le contenu du communiqué ne favorise pas cela.

      • IL Y À TOUJOURS DES ACCORDS MON. CHER. MAIS AUCUN GOUVERNEMENT AFRICAIN NE PEUT AVOIR UN ACCORD PARTICULIER POUR LE MAINTIEN OU ACCORDANT UN STATUT PTIVILÉGIÉ POUR SES RESSORTISSANTS EN EUROPE. DURTOUT LES MALIENS QUE PERSONNE NE VEUT PLUS VOIR EN EUROPE OU EN AFRIQUE CENTRALE.

  3. Mon Cher, la diaspora malienne est tres bien informee pas instrumentalisee comme tu le dis
    Le gvnmt malien dort a present,incapable qu’il est de garantir les documents administratifs a ses citoyens
    IL a rate une grande occasion de se taire puisqu’a l’etranger aucun malien ne lui fait confidence
    LA lutte continue pour liberer notre pays des soulards et autres mafiosis

  4. Mr Dao, malheureusement certains maliens mal éduqués ne savent pas que la nation est sacrée mais je comprends que bcp sont aigris et réfléchissent a peine!!!!!!!

  5. Mr veritas, ya na foutou mais
    Si tu le prends dans ce sens, demande à ton cher ibk pourquoi il a passé une grande partie de sa vie en France avec des petits boulots par ci et par là ? Et Pourquoi actuellement il voyage à l’étranger en moyenne tous les 2 mois ??
    Pourquoi ne pas rester tout le temps au Mali pour résoudre les problèmes?

    • C’EST BÊTE COMME RAISONNEMENT. AS-TU DÉJÀ VU UN PRÉSIDENT TOUJOURS CLOUÉ CHEZ LUI ? MAIS ÇA CE N’EST PAS MON PROBLÈME. JE DIS SEULEMENT QU’ON DOIT RESTER CHEZ NOUS. IL Y A BEAUCOUP À FAIRE. ET SUR TOUS LES PLANS. ON NE VEUT PLUS DE NOUS NULLE PART ET DEPUIS GISCARD. RESTONS CHEZ NOUS.

  6. Je confirme que vous êtes vraiment tous veules . C’est le seul qualificatif qui vous colle à la peau. Tous sans exception dans l'”IBkARCHIE” car le pouvoir IBK-K a depassé l’oligarchie.
    Assumez. Si c’est faux pourquoi ne pas porter plainte ? Le droit existe pourquoi ? Des juristes sont au service de l’Etat pourquoi alors ? Qui de la CHANCELLERIE des Pays-Bas a été invité à s’expliquer si c’est faux ? Pourquoi le Consult du Mali aux Pays-Bas n’a pas été rappelé ?
    Ne nous prenez pas pour des abroutis, le pouvoir.

  7. L’accord de réadmission des maliens sans séjour en Europe a été bel et bien signé.Que nos dirigeants aient un peu de courage et de dignité pour dire la vérité au peuple malien.Les officiers de la police des frontières peuvent nous édifier si toutefois ils n’auront pas peur des représailles.Personnellement je tiens cette information d’un officier supérieur de la police qui a eu à participer dans les négociations depuis le temps d’ATT. La partie malienne est d’accord pour le rapatriement de tous les maliens sans papiers qui arriveront en Europe après la date de la signature de l’accord par contre elle dit que ça ne concerne pas les maliens qui sont déjà sur un territoire européen avant la date de la signature.Le flou de la notion du temps peut permettre aux européens d’expulser n’importe quel malien en situation irrégulière.Juridiquement un sans papier est un sans papier peu importe la durée de cet état.

  8. Nous disons et rappelons les anciens disaient « lorsqu’on dit à 1personne qu’elle a une hernie et la personne dit non on lui disait donc de descendre son pantalon ou sa culotte ou son mougouba »

    Nous disons et rappelons donc si le lettré mutant malien ministre des affaires étrangères dit N’AVOIR RIEN SIGNÉ AU SUJET D’UN ACCORD DE RÉADMISSION qu’il « BAISSE SON PANTALON Á SAVOIR DONNER Á LA PRESSE NATIONALE DE L’OPPOSITION ET AUX DIFFÉRENTS BUREAUX DES MALIENS VIVANTS EN EUROPE UNE COPIE DU DOCUMENT AVEC SIGNATURES QU’IL A BRANDI EN COMPAGNIE DE SON HOMOLOGUE NÉERLANDAIS

    Nous disons et rappelons et insistons les lettrés mutants maliens à l’instar de leurs homologues africains ont horreur de lire et surtout de lire des documents longs c’est comme si « vous les condamner au travail forcé à perpétuité » Leurs soit disant amis ennemis les « Autres » le savent très bien Ainsi au moment de la signature des documents ils changent les documents sur lesquels ils ont travaillé contre des documents longs dont le contenus est modifié et correspond à ce qu’eux les soit disant amis ennemis les « Autres » voudraient C’est plus tard dans l’application que les lettrés mutants africains se rendent comptent de la supercherie car ils n’avaient pas lu tout le document soumis à signature ils avaient tout juste lu les 2ère lignes et les 3 dernières lignes Raison pour laquelle leurs populations en sortent le plus souvent lésées et ils sont alors toujours en train de procéder à des « révisions en révisions de contrats » Il sont inconscients qu’ils sont dans 1compétition mondiale politico-économico-militaire où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme

  9. SIDI DAO
    QUE VEUX-TU DES MALIENS..POURQUOI CONTINUER À MÉPRISER LES MALIENS ET À NOUS MANQUER DE RESPECT POUR LE SIMPLE BUT D’EMPOCHER UN CHÈQUE.

    J’ AI DÉJÀ ÉCRIT SUR CE FORUM, SANS LA PRÉTENTION D’ÊTRE LE SEUL, QUE IBK EST LE PRÉSIDENT LE PLUS NUL, LE PLUS INCOMPÉTENT, LE PLUS GUEULARD DE L’HISTOIRE DU MALI.
    ALLER VOIR SUR YOUTUBE LES PRESTATION DE LADJI CLOWN À YÉLIMANÉ ET À NEW YORK OU IL PLEURE À CHAUDES LARMES.

    IBK A CACHÉ SES MALADIES AUX MALIENS.
    IL EST ATTEINT DE CIRRHOSE DE FOIE ET IL PORTE UN APPAREIL POUR RÉGULARISER SES BATTEMENTS CARDIAQUES…
    IBK PASSE 98 POUR CENT DE SONT TEMPS AU RÉPOS FORCÉ OU DANS LES HÔPITAUX….POUR UN PAYS EN CRISES PROFONDES…..

    AVANT DE PONDRE DE ARTICLE INSENSÉ TEL QUE CELUI-CI, IL FALLAIT SE RENSEIGNER AUPRÈS DES JURISTES.

    IBK DIRIGE LE MALI AVEC UNE TELLE INSOLENCE. COMME DIRAIT L’AUTRE**JAMAIS DEUX SANS TROIS***
    QU’IL A SIGNER L’ACCORD DE DÉFENSE AVEC HOLLANDE SANS CONSULTER LES MALIENS
    IBK A SIGNÉ L’ACCORD D’ALGÉRIE SANS CONSULTER LES MALIENS
    IBK VIENT DE SIGNER L’ACCORD DE RAPATRIEMENT DES MALIENS AVEC L’EUROPE SANS CONSULTER LES MALIENS.

    DANS AUCUN PAYS DÉMOCRATIQUE DE TELS ACCORDS NE PEUVENT ÊTRE SIGNÉS SANS ÊTRE DÉBATTUS À L’ASSEMBLÉE NATIONALE.
    EN CE QUI CONCERNE L’ACCORD D’ALGÉRIE,LES DÉPUTÉS L’ONT VU SEULEMENT QUAND LES PARTIS D’OPPOSITION ONT CONTESTÉ SA CONSTITUTIONNALITÉ.

    LA FRANCE ET L’EUROPE ONT PROFITÉ DU MÉPRIS QUE IBK A ENVERS LE MALI, POUR NOUS FAIRE AVALER CES TROIS VENINS(ACCORDS).

  10. Mr viritas, tu sembles être un corrompu….
    IBK est et reste le premier responsable du ministre ayant signé ce “accord honteux, ignoble et irréfléchi”, alors qu’il assume sa responsabilité…

    Les Africains noirs ne représentent même pas 15% de la totalité des immigrés en Europe mais ils sont toujours les premiers a être indexés simplement par la couleur de la peau facilement distinctive par rapport aux autres…
    Et ça les autorités européennes le savent très bien mais cette réalité est toujours masquée …

    Êh pauvre Afrique et son peuple!!!

    Pourquoi les sans papiers africains ne peuvent pas rester en Europe sachant que ces mêmes européens ont débarqué et resté en Afrique sans aucun papiers puis ont exploité les resources (humains, matériels etc) de ce continent…

    C’est à notre tours de les coloniser chez eux parce que nous les Africains, nous aimons bien rembourser nos dettes…

    • TOURE tu as raison que ce “veritas” fait partie de la “famille d’abord” mais il doit comprendre que si les Maliens sont pauvres chez eux il y a des raisons et parmi lesquelles nos dirigents corrompus et incapables don’t IBk, son grand griot Treta, Diop, Modibo et autres leches c.u.ls sans dignite et sans valeurs morales, tous des apatrides.

      • MALIDJIGUI, DEPUIS QUE TU N’ES PAS NÉ IL Y A L’IMMIGRATION. ÇA C’EST LA FAUTE À QUI ?. FAMILLE DE IBK JE N’EN FAIS PAS PARTIE MAIS JE DIS CETTE VÉRITÉ QUE VOUS NE VOULEZ PAS ENTENDRE: RESTONS CHEZ NOUS. TRAVAILLONS ET BATTONS NOUS CHEZ NOUS. C’EST TOUT.

          • AVEC OU SANS IBK ON NOUS MALTRAITE TOUJOURS À L’EXTÉRIEUR ET DEPUIS TOUJOURS DEPUIS GISCARD JUSQU’À HOLLANDE. RESTONS CHEZ NOUS. EN AFRIQUE CENTRALE C’EST PIRE. PERSONNE NE VEUT DE NOUS ET CELA BIEN AVANT IBK. RESTONS CHEZ NOUS.

    • TOURÉ, KANA DIMI. DIRE CE QU’ON PENSE EST-IL DEVENU UN DÉLIT ? RESTONS CHEZ NOUS. C’EST MIEUX ET SE BATTRE CHEZ NOUS. AU LIEU D’ALLER EXIGER DES CHOSES CHEZ LES AUTRES

    • 15℅ ? CE N’EST PAS SOLIDE COMME ARGUMENT. AN KA TO SO. RESTONS CHEZ NOUS. IL Y À DES OPPORTUNITÉS. MAIS ON VA LÀ-BAS FAIREDES CHOSES QU’ON REFUSE DE FAIRE CHEZ NOUS

      • VERITAS, on dit en Soninke que” personne n’abandonne sa mere pour aller teter une mere d’autrui si elle est bonne mere” Personne ne veut partir mais si on nous a rendu la vie impossible chez nous avec la complicite de nos dirigents corrompus et incompetents alors on n’a pas d’autres choix nous allons partir chez eux. Oui tu fais partir de la “famille d’abord”

  11. Vivons digne dans la pauvreté ou pauvres dans la dignité mais pourquoi IBk Ne se soigne pas À l’hôpital Gabriel Toure :pintade: :pintade: :i :pintade: on est venu en France pour survivre parce que on est abandonné par l’État malien et on a pas besoin de son aide pour retourné IBk doit être jugé pour le haut de trahison

  12. Cet article est un aveu qu’un accord a bien été signé, meme s’il pretend le contraire. Alors, c’est pathétique, sidi dao et info matin, de vouloir de cette facon blanchir ibk en faisant porter le chapeau au seul ministre diop.
    Ce n’est pas le premier mensonge de ce gouvernement et ce ne sera sans doute pas le dernier tant il a érigé le mensonge en mode de gouvernance. Ibk lui-même nous a menti en disant qu’il ne connaissait pas michel tomi avant d’avouer honteusement le contraire dans jeune afrique.
    Oui les ministres sont faits pour servir de fusibles au president de la république. Mais avec diop ou pas ce regime continuera a nous mentir.

    • N’ oubliez surtout pas la complicité de l’Ambassadeur du Mali en Belgique;lui qui a même accompagné le ministre hollandais à Bamako d’ailleurs c’est lui qui a introduit Diop dans l’erreur car il n’aime que sa propre personne;pour ne pas avoir plus d’ennui IBK doit le rappeler dare dare ;un vrai opportuniste ce Monsieur,un Monsieur qui fait honte à la diplomatie Malienne

  13. VIVONS DIGNES DANS LA PAUVRETÉ OU PAUVRES DANS LA DIGNITÉ. ÇA PEUT CHOQUER ET JE M’EN EXCUSE MAIS SACHONS CE QUE NOUS VOULONS.

  14. Ce Sidi Dao est veritablement un leche-c.u.l d’IBK et Diop, arretes tes idioties et ne te croies pas malin, tu es un salaud qui a ecrit un article bidon qui est un veritable manque de respect pour tout un peuple. Tu dois avoir honte de toi-meme Sidi Dao, journaliste vendu sans ame, prostitute a quell prix?

  15. RESTONS CHEZ NOUS. VOILÀ LA VÉRITÉ. LES OPPORTUNITÉS NE MANQUENT PAS. POURQUOI ALLER FAIRE EN EUROPE CE QU’ON REFUSE DE FAIRE ICI.

  16. IL Y A TOUJOURS EU DES EXPULSIONS ET IL Y EN AURA TOUJOURS. ÇA CE N’EST PAS IBK.SOYONS HONNÊTES. QUAND ON N’A PAS DE PAPIER MEME 40 GOUVERNEMENTS ET 40000 OPPOSANTS NE PEUVENT RIEN. ON PEUT FAIRE DU POPULISME MAIS SACHONS QUE MÊME APRÈS IBK IL Y AURA DES EXPULSIONS.

  17. Sidi, vous disez plus loin: ” En bonne lecture, c’est : chers amis européens, l’affaire se corse pour nous, venez à notre rescousse en vous dédisant, à travers un démenti qu’aucun accord n’a été signé entre nous !”
    CELA (“en vous dedisant”) SUPPOSE QU’IL YA BIEN EU UN ACCORD SIGNE. ET PENSES-TU REELLEMENT QU’ABDOULAYE VA PRENDRE LA RESPONSABILITE DE SIGNER UN TEL TRUC SANS L’AVAL D’IBK?

  18. DIASPORA DESINFORMEE, MANIPULÉE ET INSTRUMENTALISEE. C’EST VRAIMENT CELA. ON VOUS DIT SOLENNELLEMENT QUE RIEN N’A ETE SIGNÉ LES GENTS CONTINUENT À SE FAIRE PEUR.

    • C’est vrai rien n’a été signé comme ça été le cas des accords d’Alger. On a fait endormir les maliens quand ils dénonçaient le désengagement militaire de nos autorités du nord de notre pays. “Cela ne se fera jamais ” nous disaient elles. La suite, on la connaît. Toutes les négociations sont faites au détriment des maliens pour le”bonheur “des magnats (les exploitations minières, la mise en oeuvre des accords bancales, les DDR, la présence sur tout le territoire de nos forces militaires, les contrats d’achat d’armements, etc.). En définitive quel bénéfice les responsables maliens ont ils apporté à son peuple?Rappelons que Moussa TRAORE à nos jours la gestion du Mali a été faite par les mêmes têtes. Cela veut dire qu’à l’heure du bilan il n’y aura pas d’erreur

  19. Oui, Sidi Dao, IBK n’est JAMAIS RESPONSABLE. Toujours ce sont les autres.
    – L’achat de l’avion, ce sont les autres
    – La visite de Mara menteur a Kidal, IBk n”n’en savais rien”
    – Les multiples detournements (avec les tracteurs et les engrais), ca a trouve qu’IBk “dormait”.
    – Et meme pour les discusions entre Diop et l’envoye du Haut Représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission européenne, “IBK n’a n’en pas ete consulte”.

    ALORS QUESTION Mr. DAO, QU’EST QU’IL FAIT A LA TETE DE NOTRE PAYS?

    • Tres bonne question! Et apres, il va venir pleurer comme une Madeleine parce que l’opposition le critique 😆 😆 😆 .

      Quelle honte!!!

  20. Ibrahim Boubacar Keita peut dire ce qu’il veut hier le ministre des malien de l’extérieur est rentré de Paris il est parti avec un jeune Malien dans le même vol.Ce jeune homme a été expulsé de France avec un laisser passer européen .Arrivé à Bamako on lui donné 50000cfa À l’aéroport pour rentrer chez lui IBk est corrompu incompétent traître il menace l’unité nationale

  21. Nous les Maliens bavarde trop des NONSENSE..
    On remplie un cahier 32 pages pour une histoire qui peu etre clairifie dan 2 pages.
    Cest pas les Maliens qui on insulte le Monsieur le president par tou dan les reseau socio avan meme d’avoire des preuves?
    Vive en europe san comprend les charataires europeans pour destabilise un pays africaine fait honte pour nous.
    Merci

  22. Durant la dernière visite privée de IBK le sujet à été abordé et la signature de ce document est conditionné au classement du dossier Tomy
    Alors tout ce qu’on va dire et faire ne changera rien car IBK veut se mettre à l’abri dans l’affaire Tomy

  23. Sidi Dao, IBk n’est pas l’arbre que tu connais et Abdoulaye Diop n’est pas l’homme que tu connais, alors laisses-nous penser car Dieu nous a donne un cerveau pour cela, le gouvernement du Mali a trahi les maliens de l’interieur comme de l’exterieur et a signe un papier autorisant l’UE de refouler les maliens comme elle l’entend et le veut et IBK et son pauvre Abdoulaye Diop ont laisse tomber une fois de plus le peuple Malien. Ce peuple qui desormais ne peut compter que sur lui-meme pour repondre a cette injustice internationale et ce manue de reconnaissance de la part de l’Europe car des millions de nos parents sont morts pour la liberer d’Adolf Hitler.

  24. Ibk tu es une honte pour mali.
    Ton mali d’abord, c’est ta famille d’abord.
    Tu t’en fous de tes concitoyens, qu’ils se meurent.
    T’as rien à démentir,tu as signé.
    Adieu 2018 pour toi!
    Traitre !!!!!!!

  25. Comme d’habitude,depuis qu’ Ibk est au pouvoir,ses proches font tout pour le disculper et jeter les manquements aux autres.
    Les maliens ont accordé leurs confiances à Ibk.C’est à lui de savoir désigner ses collaborateurs.
    Si les collaborateurs font du bon boulot,il lui appartient de les féliciter et éventuellement de les récompenser.
    S’ils font mauvais c’est à lui de les sanctionner.Ainsi montrer à ceux qui lui ont accordé sa confiance que ce qui se fait n’est pas de son goût.
    En politique,seuls les actes comptent.Les paroles servent à éclairer ces actes.
    Quel acte a t’il posé ibk pour montrer que son ministre des affaires étrangères ne le satisfait pas ?
    Tant que cet acte n’est pas posé Ibk est entièrement responsable de tout ce que fait son ministre des affaires étrangères .
    Des scandales à répétition,des rapports du vérificateur général mis au placard,citation dans l’affaire du mafieux TOMI…On continue à dire qu’ Ibk est intègre,honnête et patriote.
    Arrêter vos verbiages !
    On veut des actes.Comportez vous en pouvoir responsable.
    Le pouvoir ne peut se justifier qu’ à travers des actes s’il veut être respecté.

    • Bonjour Sangare,
      Merci pour votre analyse impartiale. Permettez moi de vous rappeler que le Ministre des affaires étrangères n’a signé aucun accord ! Pouvez-vous vous nous apporter la preuve de signature du prétendu accord signé ? Ceci est déjà démontré malgré les agitations multiples d’une certaine catégorie de groupes animés par d’autres objectifs loin de La Défense de nos compatriotes à l’étranger. Donc , exigez des sanctions sur la base de rumeurs me semble injuste .Par ailleurs comme vous le souhaitez vous même,on ne doit pas sanctionner RIEN que sur la base de verbiage dans certains médias et réseaux sociaux. Jugeons le Président et son gouvernement sur leurs actes.
      Merci pour la qualité de votre contribution à ce débat, ça nous change des insultes et vulgarités très fréquentes.

        • Bonjour Say, Merci pour votre question car celui qui pose des questions pour savoir mérite le respect.
          Le document s’appelle COMMUNIQUÉ CONJOINT. On le signe après chaque rencontre de haut niveau ou suite aux visites officielles .Ce n’est pas un Accord. Le Ministre n’a pas les prérogatives de signer un tel accord. Seul le Président de la République en a et même s’il signe , ce n’est pas valable tant que les députés à l’assemblée Nationale ne le ratifient pas .

          • Le ministre des affaires étrangères et son homologue des finances ont des mandats pour engager le gouvernement .

  26. ibk si cest vrais k tu aime le Mali demissionne du pouvoir le bon faveur aux maliens

Comments are closed.