Insolite a la mairie de Banakabougou : Elle fui son fiancé qu’une autre accepte d’épouser

2

Divorce des couplesUne scène insolite s’est déroulée hier à la mairie de Banakabougou. Devant l’officier d’état-civil, une demoiselle a refusé tout net de dire oui à celui qui allait être son conjoint. A. S., le futur époux éconduit, sera aussitôt épousé par une autre, Mlle A. T., qui assistait au mariage de sa sœur dans le même centre d’état-civil.

 

Les faits se sont déroulés le dimanche 14 juin 2015 à la mairie de Banakabougou en Commune VI. Au moment où le maire Moustapha Fomba s’apprêtait à unir pour le meilleur et le pire A. S. et Mlle X., en présence d’autres couples, cette dernière s’est désistée et s’est enfuit de la salle sans dire pourquoi. Une demoiselle du nom d’A. T., qui accompagnait sa sœur venue se marier, s’est proposée d’épouser M. Sanogo.

Avec le consentement du sieur S., ses amis et sa famille, Mlle A. T. a été conduite dans un salon de coiffure pour se faire belle en vue de ce mariage inattendu. Moins d’une heure après, les nouveaux futurs mariés étaient revenus à la mairie, qui était dans une effervescence inhabituelle.

A la célébration de leur union devant le maire Moustapha Fomba le marié, sous une forte émotion, a juré de protéger Mlle A. T., celle qui l’a sauvé de l’humiliation. Le désormais Mme S., acceptant la polygamie s’est engagée à aimer son époux dans le bonheur comme dans la difficulté.

En posant la question à M. Fomba qui venait de célébrer le mariage étrange du couple Sanogo, s’il se doutait d’un mariage forcé avec celle qui s’est désistée, l’édile a répondu par la négative. Selon lui, “la fille est trop jeune. Elle a 16 ans à peine. Ça peut être une incompréhension. Sinon, selon nos informations, ils étaient fiancés depuis bientôt un an avec le consentement d’eux-mêmes et de leurs familles”.

Qu’est-ce qui peut bien être à la base de ce genre d’événements qui commencent à être fréquents à Bamako et au Mali en général ?  Quid de la déclaration de ban ?

Nous y reviendrons !

Maliki Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Comment peut-on célébrer un mariage sans l’affichage préalable du projet comme recommandé par la loi?. Et si la demoiselle avait d’autres engagements?

Comments are closed.