Issa Kaou Djim à propos des tueries des 10, 11, et 12 juillet 2020 : « La décision d’aller occuper les bâtiments publics nous engage tous »

5

En répondant à la question, lors d’une interview sur sa supposé interpellation si la justice venait à statuer sur ce dossier des tueries de juillet 2020, l’ex-porte parole du M5-RFP laisse entendre qu’il n’est pas le seul. M. Djim est même pressé d’être interpellé par la justice pour que ce dossier puisse enfin être traité.

« Il y en a qui sont peureux aujourd’hui. Ils ne veulent pas qu’on cite leurs noms. Mais moi je suis prêt à aller au procès pour que le peuple sache qui a fait quoi », explique le président de l’ACRT et ex-porte parole du M5-RFP, Issa Kaou Djim. Il affirme être en possession de la copie du document contenant la signature de tous les acteurs présents à ce meeting qui a donné le ton pour l’occupation des infrastructures publiques. « La signature les engage tous à la prise de décision d’aller occuper les bâtiments publics », affirme-t-il.

Il rappelle d’avoir même dit ce jour au micro que la décision engage tous les leaders présents à ses côtés, y compris l’actuel Premier ministre, Choguel K. Maïga. Toutefois, il précise d’avoir également invité les manifestants à ne pas faire de casse. Cependant, l’ex-porte-parole pointe un doigt accusateur sur l’intervention de la Forsat. « Qui a donné l’ordre à la Forsat d’intervenir, soit c’est IBK ou Boubou Cissé. Quelqu’un a bel et bien donné l’ordre », s’interroge-t-il. Le souhait de M. Djim est que justice soit faite dans cette affaire. « J’ai hâte qu’on m’interpelle dans cette affaire. Je n’ai pas peur de la prison », lance-t-il.

Ibrahima Ndiaye 

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. LA MORT POUR LES IDIOTS QU ILS ONT ENVOYES! LA PRISON POUR EUX C EST RIEN! VOILA LES POLITICIENS DU NORD ET DU CENTRE DU MALI.

    KAOU DJIM: « J’ai hâte qu’on m’interpelle dans cette affaire. Je n’ai pas peur de la prison »

    QUI A ABOLI LA PEINE DE MORT ? APRES AVOIR FAIT TUER LES INNOCENTS ILS N ONT PAS EUX PEUR DE LA PRISON!

    LA MORT POUR LES IDIOTS QU ILS ONT ENVOYES! LA PRISON POUR EUX C EST RIEN! VOILA LES POLITICIENS DU NORD ET DU CENTRE DU MALI.

  2. QUOI QU ILS FASSENT MAINTENANT M5 RFP, KAOU DJIM, MAMATOU DICKO ET AUTRES SONT TREMPES DANS LE SANG DE LEURS TETES A LEURS PLANTES DE LEURS PIEDS MAIS AUSSI LEURS CONSCIENCES INDIVIDUELLES ET LE PEUPLE MALIEN DOIT LE RETENIR POUR TOUJOURS!

    🙂 KAOU DJIM, DICKO, CHOGUEL ET AUTRES SONT DES CRIMINELS! 🙂

  3. Ndjim doit la fermer maintenant!

    « Qui a donné l’ordre à la Forsat d’intervenir, soit c’est IBK ou Boubou Cissé. Quelqu’un a bel et bien donné l’ordre », NON… PAS forcement LES DEUX ….. il n y avait pas D’ORDRE AU MALI! IL Y A AVAIT UN ÉTAT PROFOND contrôlé par Moussa Diawara de la SE et la famille présidentielle qui N’AVAIENT PAS BESOIN NI DE IBK ni de BOUBOU pour agir. Un exemple palpable est dans l’interview Me Mohamed Ali où il dit que IBK l’avait appelé en plein combat du M5-rfp pour avoir sa proposition sur ce qu’il faut faire pour éviter la degeneration totale de la situation. Selon lui ..il a proposé de libérer les Ndjim et les Ben pour un début d’apaisement. Imaginez! IBK “a pris le téléphone pour appeler” qui? “Moussa Diawara de la SE de les libérer” ce qui a été fait. Ah …. on a pas appelé LE PG, ON A PAS APPELÉ UN CHEF DE LA SECURITE, ON A PAS APPELÉ LE PM, ON A PAS APPELÉ LE DG LA POLICE NI CELUI DE LA GENDARMERIE etc.. tout simplement parce que tous ceux -la travaillent pour l’État visible … et donc qui gérait la guerre?

  4. Ndjim doit la fermer maintenant!

    « Qui a donné l’ordre à la Forsat d’intervenir, soit c’est IBK ou Boubou Cissé. Quelqu’un a bel et bien donné l’ordre », NON… PAS forcement LES DEUX ….. il n y a D’ORDRE AU MALI! IL Y A AVAIT UN ÉTAT PROFOND contrôlé par Moussa Diawara de la SE et la famille présidentielle qui N’AVAIT PAS BESOIN NI DE IBK ni de BOUBOU pour agir. Un exemple palpable est dans l’interview Me Mohamed Ali où il dit que IBK l’avait appelé en plein combat du M5-rfp pour avoir sa proposition sur ce qu’il faut faire pour éviter la degeneration totale de la situation. Selon lui ..il a proposé de libérer les Ndjim et les Ben pour début apaisement. Imaginez! IBK “a pris le téléphone pour appelé Moussa Diawara de la SE de les libérer” ce qui a été fait. Ah …. on a pas appelé LE PG, ON A PAS APPELÉ UN CHEF DE LA SECURITE, ON A PAS APPELÉ LE PM, ON A PAS APPELÉ LE DG LA POLICE NI CELUI DE LA GENDARMERIE etc.. tout simplement parce que tous ceux -la travaillent pour l’État visible ….

  5. “Il y en a qui sont peureux aujourd’hui. Ils ne veulent pas qu’on cite leurs noms. Mais moi je suis prêt à aller au procès pour que le peuple sache qui a fait quoi », explique le président de l’ACRT et ex-porte parole du M5-RFP, Issa Kaou Djim. Il affirme être en possession de la copie du document contenant la signature de tous les acteurs présents à ce meeting qui a donné le ton pour l’occupation des infrastructures publiques. « La signature les engage tous à la prise de décision d’aller occuper les bâtiments publics », affirme-t-il.”

    Le peuple sait déjà. Les auteurs des dix commandements qui ont conduit aux casses, vols, pillages, rençonnements et à la réactions meurtrièes des forces de l’ordre sont connus.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here