Journée internationale de la femme : « Investir dans l’autonomisation économique des femmes est la voie la plus sur vers l’égalité des sexes », dixit Oumou Ba

0

Le Mali à l’instar de la Communauté Internationale  a célébré hier le  8 mars, journée internationale consacrée à la femme. Le thème  retenu cette année est : «  Croissance économique et autonomisation des femmes, engagement inclusif pour un Mali sécurisé, stable et émergent ». C’était au Palais de la culture de Bamako  sous la  présidence du Président de la République, son Excellence Ibrahim B.KEITA. Etaient présents entre autres personnalités : le Premier ministre,  le Président de l’Assemblée  Nationale et la première dame Mme KEITA  Aminata MAIGA.

Le 8 mars est la journée internationale dédiée à la femme. Elle a été célébrée hier partout à travers le monde afin de permettre aux femmes de se pencher sur leurs problèmes et plaider leur cause dans une vie où chaque jour que fait, apporte son cortège de malheurs.

Au Mali, dans les villes comme dans les contrées les plus reculées de la capitale, l’événement a été célébré en grande pompe. Histoire d’accorder le minimum de dignité à celle qui enfante, qui nourrit, qui berce, qui fait le bonheur familial et qui est considérée comme la meilleure providence des enfants.

Hier plusieurs milliers de femme en uniforme du pagne de « 8 Mars » ont pris d’assaut la grande salle du palais de la culture  pour participer aux festivités du 8 mars 2015. C’était à coup sûr  pour dresser le bilan des progrès accomplis en vue de promouvoir l’égalité entre homme et femme et d’identifier les difficultés que les femmes doivent surmonter dans la société.

En effet, cette année encore, notre pays n’a pas failli à sa tradition. Les autorités ont tenu compte des défis à relever. C’est toute chose qui justifie le choix du thème : « Croissance économique et autonomisation des femmes, engagement inclusif pour un Mali sécurisé, stable et émergent ».

 Pour la  Ministre de la Femme, de la famille et de l’Enfant Mme  Oumou Ba, « investir dans l’autonomisation économique des femmes est la voie la plus sûre vers l’égalité des sexes, l’éradication de la pauvreté et une croissance inclusive. Au cours des interventions, l’accès a été mis sur l’importance de la contribution de ce groupe à la croissance économique d’une part, d’autre part, à l’amélioration des conditions de vie des femmes, des familles, des communautés et du pays tout entier.

Pour sa part, il est reconnu que l’accès des femmes aux financements favorise l’accroissement de leur pouvoir d’achat, toutes choses nécessaires au soutien à leurs familles,  à l’éducation et à la santé  de leurs enfants.

Selon  la ministre Oumou Ba, le 8 mars de cette année est plein d’enjeux : « 2015 est une année charnière pour l’accélération des progrès en faveur de femmes. C’est  une année qui consacre à la fois, la fin des objectifs de développement pour le millénaire et le processus de réflexion sur l’établissement de la forme et des priorités d’un nouveau programme de développement pour l’après 2015»,a –t-elle affirmé.

Mme la Ministre a terminé sa longue intervention tout en souhaitant les vœux les meilleurs aux femmes du Mali surtout à celles qui font preuve de leadership affiché.

Mountaga DIAKITE

 

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER