Affaire dite d’atteinte à la sûreté de l’état : La Cour suprême rejette le pourvoi du PG, Ras Bath et codétenus libérés !

0

L’affaire dite d’atteinte à la sureté de l’Etat dans laquelle Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath, Mahamadou KONE, Vital Robert DIOP, directeur général de PMU-Mali, Souleymane KANSAYE, Aguibou Macky TALL ont été placés en détention provisoire pour « complot contre le Gouvernement, association de malfaiteurs, offense à la personne du chef de l’Etat et complicité de ces faits » a connu son épilogue avant-hier lundi. La chambre criminelle de la Cour suprême du Mali a rejeté le pourvoi formulé par le Procureur général près la Cour d’appel de Bamako, Ibrahim Arizo Maïga. Après environ cinq(5) mois de détention arbitraire et illégale, les détenus ont recouvré la liberté.

Cette affaire dite d’atteinte à la sureté de l’Etat qui a terni l’image du Mali aux yeux du monde est désormais dernière nous.Deux avocats généraux, Ali Nampo et Ibrahim Diawara de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Bamako, ont annulé la procédure et les mandats de dépôt et ordonné la libération des accusés dans cette cabale politique montée de toutes pièces. Aussitôt le procureur général Ibrahim Arizo Maïga s’est pourvu en cassation sur instruction du ministre de la Justice. Avant-hier lundi 19 avril 2021, la justice malienne, à travers la Chambre criminelle de la Cour suprême du Mali, a rejeté le pourvoi du procureur général, démontrant ainsi l’indépendance de la justice malienne. «Nous avons démontré que le dossier est vide et que des innocents sont détenus sans titre à la Maison centrale d’arrêt de Bamako (MCA). En rejetant le pourvoi du PG, la chambre criminelle de la Cour suprême démontre l’indépendance de la justice malienne », a laissé entendre le président du pool des avocats, Me Kassoum Tapo. Avant d’indiquer : « Nous avons toujours dit que nous croyons à notre justice et nous disons bravo et c’est la démocratie qui sort grandie… ».

Même son de cloche pour l’ancien Premier ministre Dr Boubou Cissé également cité d’être ‘’ le cerveau de cette cabale. « Cette décision de la Cour suprême de notre pays vient mettre un terme définitif à cette sinistre affaire, aux persécutions inutiles et tentatives d’atteinte à notre honneur et à notre dignité dans le cadre d’un complot imaginaire. Je salue cette décision de justice qui va permettre à des innocents, Mohamed Youssouf Bathily, Vital Robert Diop, Youssouf Kansaye, Mamadou Koné et Aguibou Tall, abusivement détenus depuis près de quatre mois, de recouvrer la liberté et de retrouver leurs familles. J’ai toujours exprimé ma confiance en la justice de mon pays qui vient encore une fois de plus de prouver son indépendance et sa crédibilité », a indiqué M.Cissé.

Et quant au célèbre chroniqueur Mohamed Aly Bathily alias Ras Bath, il n’a pas manqué de fustiger les auteurs de son arrestation. « C’est vraiment très inquiétant si la Sécurité d’Etat se permet de concocter des mensonges grotesques sur les honnêtes gens afin de les d’arrêter et de les tortures », a-t-il dénoncé. Et Ras Bath de poursuivre : « Dites aux commanditaires de mon arrestation que je suis désormais libre. Personne ne réussira à m’intimider pour me dévier de mon combat pour le Mali. Je vais continuer à dénoncer la mauvaise gouvernance… »

Rappelons que depuis le 21 décembre 2020, le directeur général de la société PMU-Mali, Vital Robert Diop, le directeur général adjoint de l’Agence de gestion du fonds d’accès universel (Agefau), Aguibou Macky Tall,  le receveur général au Trésor, Souleymane Kansaye, le PR du trésor Mamadou Koné et le célèbre chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath ont été arrêtés par la SE avant d’être accusés « de complot contre  déstabilisation de la transition. ».

Tientigui

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here