Après 2 ans de détention pour avoir assassiné sa mère : Nibiry dit Baba Coulibaly acquitté pour raison de démence !

0

Au rôle du dernier jour (du lundi 2 novembre) de la 1ère session de la Cour d’Assises de Bamako de l’année 2020, il y avait 4 dossiers, parmi lesquels ce cas de parricide commis à Diago, cercle de Kati, courant 2018 par Nibiry dit Baba Coulibaly. Il a donné la mort à sa propre mère en lui donnant un coup violent d’un bâton à l’occiput. Il fut libéré par la Cour pour cause de démence.

En entendant cette histoire, la première chose qui traverse l’esprit est la question suivante : « Est-il malade mentalement ? ». Oui, on se pose cette interrogation parce que, c’est inimaginable d’assassiner sa génitrice avec un tel sang-froid, comme ce fut le cas de l’inculpé Nibiry dit Baba Coulibaly, âgé de 30 ans.

Les faits  se sont déroulés à Diago, cercle de Kati courant 2018. En effet, tout a été déclenché, suite à une dispute entre Nibiry et sa défunte mère. Si on en croit Nibiry dit Baba Coulibaly, il avait prié sa victime (sa mère), en tant que mère, de solliciter le secours des autres enfants afin de lui administrer les soins nécessaires contre l’épilepsie, dont il souffrait depuis longtemps. Face à cela, toujours aux dires de l’accusé, sa mère n’a eu d’autres mots que de lui proférer des insanités en le traitant de bon à rien. En réagissant à ces propos, il explique s’être saisi d’un bâton avec lequel, il n’a pas hésité à administrer à sa victime un coup à l’occiput, instantanément, celle-là rendit l’âme. De ce fait, les agents de la Brigade territoriale de Kati ainsi qu’un agent de la CSCOM de Diago, qui ont été urgemment appelés par le conseil communal, ont pu se rendre sur les lieux, s’y trouvant, ils ont découvert le corps sans vie de Gniné Coulibaly (la victime) baignant dans une mare de sang. Après enquête, ladite unité saisit le parquet de céans qui fit ouvrir une information judiciaire contre Nibiry pour parricide.

Aussi, selon l’expertise mentale du médecin de la maison d’arrêt de Kati en date du 12 février 2019, il ressort que l’inculpé a des troubles de comportements, souffrant ainsi de désorientation tempero-spatiale.

Devant la Cour ce lundi 2 novembre, il a eu question de déséquilibre mental de l’accusé. Apparaissant très faible avec les signaux des symptômes de sa maladie, la cour a jugé d’acquitter Nibiry dit Baba Coulibaly pour démence afin de l’administrer des soins dans un centre spécialisé.

A signaler que cette affaire a mis fin à la 1ère session de la Cour d’Assises de Bamako. La 2ème session des Assises a débuté depuis le mardi 3 novembre 2020. Soit le lendemain de la fermeture de la 1ère  de cette année, cela est une première du genre. Pour cette 2ème  session, la Cour aura à juger 91 dossiers à compter du 3 novembre au 8 décembre 2020.

Par Mariam SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here