Mandat d’arrêt contre Karim Keïta: premières conséquences

9

Le 5 juillet, la justice malienne a émis un mandat d’arrêt international contre l’ancien député Karim Keïta, qui a fui en Côte d’Ivoire lorsque son père, l’ancien président IBK, a été démis. La justice veut l’entendre dans le cadre de la disparition du journaliste malien Birama Touré, qui n’a plus donné signe de vie depuis janvier 2016.

Depuis l’émission d’un mandat d’arrêt international, Karim Keïta ne s’est certes pas présenté devant le juge malien, mais plusieurs choses ont tout de même bougé. Première conséquence, l’avocat de la famille de Birama Touré, à l’origine d’une procédure en France, a prévu de se constituer également au Mali, dans les jours qui viennent.

À l’époque, il y a plus de cinq ans, la famille avait choisi de déposer plainte en France, jugeant la justice malienne peu à même d’enquêter sur un dossier impliquant le fils du président de la République alors en exercice. Les allégations de torture et d’assassinat permettaient en effet d’invoquer la compétence universelle de la justice française dans ce dossier.

Mais avec l’émission de ce mandat d’arrêt, la justice malienne semble vouloir donner une nouvelle impulsion à l’enquête. Est-ce parce que le juge a collecté des éléments nouveaux ? Ou simplement parce que le contexte est plus favorable, le père de Karim Keïta, IBK, n’étant plus au pouvoir ?

Témoignages

Des témoignages avaient en effet déjà été communiqués aux juges, en France et au Mali : ceux notamment d’une personne se présentant comme un codétenu de Birama Touré dans les geôles de la sécurité d’État, ou d’un ancien militaire des renseignements maliens. Des témoignages accréditant la thèse d’une arrestation de Birama Touré en dehors de toute procédure, d’actes de tortures et d’assassinat. Et, pour certains d’entre eux, l’implication de Karim Keïta comme donneur d’ordres.

La semaine dernière, en plus de la plainte contre X initiale, l’avocat de la famille de Birama Touré a d’ailleurs déposé une plainte nommément dirigée contre un militaire malien de la sécurité d’État, possiblement impliqué dans l’assassinat de Birama Touré, et qui vivrait actuellement en France.

Nouveaux avocats

Pour se défendre, quelques jours après l’émission du mandat d’arrêt international le visant, Karim Keïta a même engagé de nouveaux avocats : le Malien Maître Kassoum Tapo et le Français Maître Marcel Ceccaldi. C’est le même binôme qui avait défendu l’ex-Premier ministre Boubou Cissé, lorsqu’il avait été accusé – avec plusieurs hauts cadres d’institutions maliennes – de complot contre l’État, à la fin de l’année dernière. Des accusations dénoncées comme « politiques » par les intéressés, et auxquelles la justice malienne n’avait finalement donné aucune suite. Et Karim Keïta, qui demeure présumé innocent, a toujours assuré n’être en rien lié à la disparition du journaliste.

Maître Tapo explique aujourd’hui qu’il n’a toujours pas eu accès au dossier, malgré l’émission d’un mandat d’arrêt international contre Karim Keïta. Or, selon lui, un mandat d’arrêt a valeur de mise en examen. Il demande donc au juge de le laisser accéder au dossier, pour qu’il puisse défendre son client. Dans le cas contraire, le mandat d’arrêt doit, selon Maître Tapo, être considéré comme invalide. C’est l’objet d’une note qui sera adressée par les avocats de Karim Keïta à Interpol dans les jours qui viennent.

Enfin sur la décision d’extrader ou non Karim Keïta vers le Mali, afin qu’il puisse répondre aux questions du juge d’instruction, le porte-parole du gouvernement ivoirien a indiqué la semaine dernière qu’aucune décision n’avait encore été prise.

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Moi comme beaucoup de maliens pensent que ce mandat d arrestation contre Karim est une farce et n ira pas loin. Pourquoi attendre maintenant quand on a fait sortir Karim du Mali , pour reprendre l affaire!!! Lors du coup d état les personnes à arrêter d abord sont connus, mais on les a fait sortir et protéger. C est vraiment ridicule. Pourquoi Karim seul et non ses complices aussi??? Aussi les avocats de Karim qui seront bien payés vont banaliser ce mandat. C est malheureux.

  2. Me Tapo et Me Marcel Ceccaldi sont dans leur rôle d’avocat.Avez-vous vu un avocat tenu des propos qui enfoncent son client? L’avocat peut mentir pour soustraire son client des griffes de la justice.L’avocat se moque de l’égalité dans la justice.

    Si Me Tapo était procureur ou ministre de la justice allait-il tenir de tels propos?

    Le ministre de la justice, le procureur sont dans leur rôle de défendre l’etat et les lois de la république.

    Entre les deux il ya le juge, indépendant de l’état et des avocats.Le juge fait en sorte qu’il ait justice pour tout le monde, .que l’innocent soit lliberé et que le coupable soit condamné.

    Me Tapo n’est pas le juge.Il aura toujours une opinon biaisée.

  3. AH BON ? Le déchet BLAISE a pourtant trouvé refuge chez vous les ivoiriens

    moij je n’attend rien de la cote d ivoire surtout avec un OUATTARA haineux envers le pouvoir MALIEN

    il faut envoyer des gros bras le chercher ou envoyer des unites de BAFS

    c est la seule solution a court terme

  4. Notre président Alassane est très intelligent il n a pas besoin de l argent de KARIM KEITA

    ON VA VOUS RENDRE VOTRE FOUTU REJETON

    LA COTE D IVOIRE CONNAIT SES INTERETS NE VOUS INQUIETEZ PAS FRERES MALIENS ON VA RAPIDEMENT VOUS RENDRE VOTRE DECHET VIVANT

    ON EN VEUT PAS EN COTE D IVOIRE DES DECHESTS DES AUTRES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. LA COTE D IVOIRE A INTERET A REFLECHIR A DEUX FOIS AVANT DE PROTEGER CE FETARD FILS A PAPA

    CELA NE LUI APPORTERA QUE DES PROBLEMES

  6. NOMOKO, il faut qu’au dela de son role, Tapo nous a dit qu’il est ami de la famille Keita depuis 40 ans et il a ete le dernier ministre de la justice de Mande Zonkeba Boua le ventru IBk l’enfant maudit de Sebenikro et le pere de Karim! Tout ca dit trop sur les aneries que Tapo raconte! Karim a agi en MALANKOLON DEN ani FASO MANDJUGU DEN et il va payer le prix!

  7. Le problème serait très simple pour cette affaire si c’était seulement un crime ou une affaire de droit commun en ce moment l’extradition serait facile même en cas de transition. Mais il y a un relent politique, ce qui complique cette affaire pour question de vengeance ou de juge et partie. Et là comprenez que la question serait résolue s’il y avait un pouvoir issu du sulfurage universel qui on pense serait impartial et responsable de ses actes et face à la nation et sous la critique de la communauté internationale. Et vue les réactions d’ambiance au sein de la population, il serait sage de laisser cette affaire telle qu’elle est. Et plus sage serait de ne pas se retrouver dans la situation de l’agneau face au loup et tout en évitant cette vieille sagesse des nations : l’homme est un loup pour l’homme . Homo omini lupo… Ce qui expliquerait la frilosité du pays extraditaire pour ne pas à répondre de quelques choses en cas de problème…Toutes mes excuses. Et sous réserve des magistrats

  8. Me TAPO est dans son rôle. Mais qu’il soit convaincu que Karim KEITA, fils de l’ex President IBK finira par la prison . Il y ‘a tellement de charges contre cet hommes , que même des dizaines d’Avocats ne pourront le sortir des mailles de la Justice . Karim KEITA est un assassin comme son père IBK.

  9. With money Karim Keita possess he may easily find men to do murderous dirty work for him. Where impunity do not exist in corruption Karim Keita like Boubou Cisse are guilty of murderous corruption where they had assistance from government officials plus likely military officers.
    It will be virtually impossible to link Karim Keita to journalist Toure murder even if Karim Keita gave order. It likely would be much easier to proof he gave order to violently suppress M5- RPF protests of July 2020 by any means. Numerous unnecessary murders occurred as result of his order. As is there is nothing to connect Karim Keita toToure murder. That is why Karim Keita team members are putting on spectacular show calling in foreign attorneys not authorized to officially practice law in Mali. We should not waste time plus money on making public show with Karim Keita where it is not likely or possible to get conviction. Address issues where we may obtain conviction.
    Let us not entertain stupidity. World do not plus should not give stupid break where change is desperately needed.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here