Mandat d’arrêt international contre Dr Boubou Cissé et co-accusés par la cour Suprême : Dr Boubou Cissé déterminé à laver son honneur !

0

Le procureur de la Cour Suprême à travers sa Chambre d’accusation a lancé un mandat  d’arrêt international contre plusieurs hauts cadres sous le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta dans l’affaire du marché public dit Paramount. Il s’agit de Dr Boubou Cissé, ancien premier ministre, Tièmant Hubert Coulibaly, ancien ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Mamadou Igor Diarra, ancien ministre de l’Economie et des Finances, Babaly Bah, ancien directeur général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS).

Après avoir lancé le mandat d’arrêt international, Dr Boubou Cissé sort de son silence en signalant qu’il va laver son honneur contre cette accusation dans l’affaire du marché public dite Paramount. Pour Dr Boubou Cissé, ce marché n’est pas une affaire pour laquelle j’ai quitté le Mali.  Il se dit absolument serein et déterminé  à laver son honneur. ‘’ Contrairement  ce que veulent faire en croire les personnes qui ont été chargées d’instruire ce dossier, en  aucun cas, je n’ai posé  un acte illégal dans l’exercice de mes fonctions et d’ailleurs, au moment de la conclusion de ce marché en octobre 2015, j’étais en charge du ministère des Mines, donc étranger à la conclusion de ce marché’’ a-t-il informé ajoute en état de cause, lorsqu’il a eu le privilège et l’honneur d’être ministre, puis premier ministre du Mali, Dr Boubou Cissé a agi au service de l’Etat dans le souci de l’intérêt général, du respect des contrats signés avec des fournisseurs, de la préservation du bien public et du Mali.

Dr Boubou Cissé précise dans le communiqué qu’il n’a jamais cherché  à fuir ses responsabilités ou  échapper à ses devoirs de justiciable, pour autant que la justice du pays demeure indépendante et impartiale. ‘’ Mon absence obéit à la volonté d’observer une posture de réserve afin de permettre aux autorités de la transition d’œuvrer au plus vite pour le rétablissement des équilibres sociopolitiques  nécessaires au retour rapide  un ordre constitutionnel régulier dans notre pays’’, a mentionné l’ancien premier ministre.

Actuellement, pour M. Cissé, le Mali a besoin de toutes ses filles et tous ses fils. ‘’ Je regrette profondément que cet acte soit posé au moment où les frères maliens doivent être rassemblés autour des valeurs de paix et de justice véritables afin de tracer un nouveau chemin vers la cohésion nationale. Dans le communiqué, l’accusé dans l’affaire de Paramount qu’il a toujours affirmé sa préoccupation principale qui est l’avenir de son pays et le bien-être de tous les Maliens.

Diak

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here