Kayes/Yelimane : Dagakané et le nouveau préfet à couteaux tirés

0

Dans un communiqué publié cette semaine, l’Association pour le Développement du Cercle de Yélimané connue sous le nom de ‘’Dagakané’’, désavoue la stratégie du nouveau préfet de cercle de Yelimané, Mady Kama Diawara dans le cadre du recouvrement de la taxe de développement local (TDRL).

Selon le communiqué, le nouveau préfet Mady K. Diawara, au cours de ses tournées communales pour des questions d’impôts (taxe de développement régional et local), aurait proféré des « propos pas très plaisants et des menaces à l’endroit de certaines personnes du cercle de Yelimané ». L’association condamne cet acte et interpelle le ministère de l’Administration territoriale, celui de la Sécurité et le Premier ministre pour éviter certaines situations.

Dans le communiqué, les membres de Dagakané, affirment que les démarches entreprises par le préfet ne sont pas propices au retour de la paix dans le cercle. L’association annonce avoir souhaité la bienvenue au préfet et lui souhaiter bon vent pour sa mission dans le but d’œuvrer pour la paix et la cohésion à Yelimané.

Dagakané, a condamné l’attitude du préfet et compte poursuivre son combat contre l’injustice sous toutes ses formes.

 

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here