L’ambassadeur du Maroc au Mali, Hassan Naciri, au 10e anniversaire du Confenat : “Je vous renouvelle l’engagement du Maroc sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI à poursuivre son soutien aux sœurs et aux frères Tijanes”

0

L’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri était à l’honneur au 10e anniversaire de la création du Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijaniya (Confenat), célébré le 17 juillet dernier au CICB en présence de plusieurs personnalités du monde religieux. On y notait la présence de deux membres du gouvernement ; à savoir : Dr. Mahamadou Koné et l’imam Oumarou Diarra. S. E. Hassan Naciri a saisi cette belle occasion pour renouveler l’engagement du Royaume du Maroc en vue de poursuivre son soutien et son engagement aux sœurs et aux frères Tijanes. Cela sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI. Nous vous proposons l’intégralité du discours qu’il a prononcé à cette occasion.

Il me plait de prendre la parole devant cette auguste assemblée à l’heureuse occasion de la célébration du 10e anniversaire de la création du Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijaniya (Confenat).

Je voudrais vous exprimer mes félicitations les plus chaleureuses et saluer nos frères Khalifes et Chouyoukhs du Confenat et leurs rôles éminemment importants dans la préservation et la diffusion de la Tarika Tijania.

De prime abord, permettez-moi de m’acquitter du devoir de vous transmettre la satisfaction et la haute sollicitude de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, Que Dieu L’Assiste à l’égard des sœurs, des frères Tijanes et de l’ensemble des Soufis au Mali et partout où ils se trouvent.

En organisant cet événement heureux, vous avez bien voulu rendre un hommage appuyé à notre Auguste Souverain pour son rôle déterminant dans la conception et l’accompagnement de ce projet ambitieux.

Qu’Allah Soubahanahou Wataaala, en ces instants de félicité et de bénédictions entoure cette assemblée de la plénitude de sa Grâce.

Il y a dix ans, des femmes et des hommes, mus par la volonté commune de se réunir autour des valeurs et traditions soufis et Tijanes, ont mis en place cette importante organisation faîtière avec l’objectif de partager et promouvoir les préceptes d’un islam médian (…), inspiré par la Sounna de Notre Prophète Muhammad PSL.

Rappelant au passage que la Tarika Tijania, fondée par le Saint homme Sidi Ahmed Tijani ASL au 12e siècle de l’hégire, renvoie au socle de foi, de la piété et de la quête constante de la bénédiction divine.

La création à Bamako du Confenat en 2011 se justifie aisément dans la mesure où la communauté Tijane avait besoin d’un cadre pareil pour y coordonner ses actions.

De surcroît, le contexte de l’époque, comme celui d’aujourd’hui, interpelle les hommes de foi pour faire prévaloir la tolérance, le respect de l’autre et la sacralité de la vie humaine face à l’extrémise, à la violence et à l’indifférence.

Durant cette décennie, nous avons eu à suivre la marche du Confenat, ponctuée par la mise en œuvre d’un plan d’action ambitieux et intense qui allie les aspects religieux et sociaux, sans ignorer l’engagement constant en faveur de la stabilité, de la cohésion sociale au Mali et dans l’ensemble du Sahel.

C’est le lieu d’encourager le Confenat et ses membres à persévérer dans la voie de l’entente et de la communion, seuls gages du succès de ce projet prometteur dont les résultats rejailliront sur l’ensemble de la communauté soufie.

Dans le même sens, il serait judicieux qu’en plus du travail à l’interne, le Confenat s’ouvre davantage sur les autres composantes de la nation malienne, de la Oumma islamique et transmette au reste de l’humanité l’image d’un islam authentique, basé sur le partage, l’amour et la solidarité tous azimuts.

Par ailleurs, il serait aussi nécessaire de coordonner vos actions avec celles des 500 imams formés à l’Institut Mohammed VI des imams et Mourchidine et Morchidate afin de faire bénéficier la nation malienne entière de la très bonne formation reçue prônant l’islam tolérant et la cohésion sociale.

Je ne terminerai pas mes propos sans vous renouveler l’engagement sans relâche du Royaume du Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, en vue de poursuivre son soutien et accompagnement aux sœurs et aux frères Tijanes réunis autour des bonnes pratiques du Cheick Ahmed Tijane ASL.

Qu’Allah Soubahanahou Wataaala, dans sa grande miséricorde, accepte les douâas et bénédictions faits lors de la grande Wazifa d’aujourd’hui dont l’objet est de prier pour une longue vie à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et pour le retour rapide et définitif de la paix au Mali durant cette période cruciale de transition conduite par S. E. M. le colonel Assimi Goïta.

Fasse Allah Soubahanahou Wataala perpétuer nos liens spirituels et fraternels et qu’il nous assiste et bénisse cette assemblée. Fasse Allah nous inspirer, vous et nous, réconfort et consolation”.                                                               

El Hadj A.B. HAIDARA

10e anniversaire du conseil fédéral national des adeptes de la tariqa tijaniya (confenat) au mali :

Un diplôme d’honneur décerné à l’ambassadeur Hassan Naciri !

Le Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijaniya (Confenat) vient de rendre un vibrant hommage au Roi Mohammed VI dont l’orientation, l’appui et l’accompagnement pour sa création ont été et sont toujours déterminants. Un diplôme d’honneur a été également décerné à l’ambassadeur de Sa Majesté au Mali, Hassan Naciri. C’était lors du 10e anniversaire de sa création, le 17 juillet dernier, au CICB.

Le 10e anniversaire de la création du Conseil fédéral national des adeptes de la Tariqa Tijaniya (Confenat-Mali) a été célébré, le samedi 17 juillet, lors d’une cérémonie au Centre international de conférences de Bamako (CICB). Plusieurs personnalités politiques dont deux membres du gouvernement ; à savoir : Dr. Mahamadou Koné et l’Imam Oumarou Diarra étaient au rendez-vous. Sans oublier des leaders religieux à l’image de Chérif Ousmane Madani Haïdara (président du Haut conseil islamique), le président d’honneur et ancien premier responsable du HCIM, l’imam Mahmoud Dicko, le petit-fils de Cheikh Ahmad Hamahoullah Haïdara, Cheikh Ahmada Haïdara ainsi que des dignitaires d’autres tarîqas, notamment ceux de la Qadriya. On notait également la présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri.

Au cours de cette cérémonie, plusieurs personnalités ont tenu à exprimer leur profonde gratitude à l’endroit de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’ensemble des actions que le Souverain a entreprises à l’égard des sœurs et frères Tijanes et de l’ensemble des soufis au Mali et partout où ils se trouvent.

Après avoir souhaité la bienvenue aux adeptes, membres et sympathisants de la Confédération nationale des Tijanes du Mali, le président Thierno Hady Thiam a planté le décor religieux en tendant une main fraternelle aux adeptes et membres des autres tarîqas et tendances confessionnelles pour le triomphe de la religion du juste milieu et de la juste mesure en toutes choses qu’est l’islam à nous légué par le Prophète Mahomet (PSL). “Il s’agit non seulement de demander la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble au Mali, mais, en même temps, de formuler des bénédictions pour le Roi, Sa Majesté Mohamed VI, pour tous les efforts qu’il ne cesse de déployer en faveur du rayonnement de l’islam dans le monde, en particulier au Mali”, a vivement remercié le président Thiam, en référence notamment au soutien à la Confédération nationale des Tijanes du Mali, dont Sa Majesté a encouragé et initié la mise en place.

Le président Thiam s’est également réjoui de la bourse d’études par lui accordée à 500 jeunes maliens qui ont pu séjourner au Maroc pour y être formés comme imams.

Une attestation de reconnaissance a été décernée au Roi Mohammed VI, à cette occasion, et remise à l’ambassadeur Hassan Naciri.

Ce dernier a salué l’initiative de cette rencontre qui est centrée sur la prière collective au bénéfice de la paix et du Mali qui vit une crise multidimensionnelle sans précédent.  “Le contexte de l’époque, comme celui d’aujourd’hui, interpelle les hommes de foi pour faire prévaloir la tolérance, le respect de l’autre et la sacralité de la vie humaine face à l’extrémisme violent”, a prêché Hassan Naciri.

“S’ouvrir aux autres composantes de la Nation et transmettre un islam authentique devraient être le prochain défi des adeptes de la tarîqa tijaniya du Mali”, a exhorté l’ambassadeur du Royaume chérifien.

Un message déjà entendu, puisque les autres confréries étaient conviées à ce 10e anniversaire de la Confédération nationale des Tidjanes, dont la prière collective revêtait la forme de la “wazifa”, alternant zikrs, wirds et psalmodies.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here